Comment recruter ? 6 étapes pour être un bon recruteur.

Malgré les millions de personnes au chômage en France, il est toujours aussi difficile de recruter l’expert dont vous avez besoin. Que vous recrutiez dans la logistique, la supply chain, l’industrie ou tout autre secteur d’activité, vous savez aussi bien que nous qu’il est particulièrement compliqué de trouver la perle, le fameux mouton à 5 pattes. Pour trouver le bon collaborateur, il va falloir répondre aux attentes du manager, aux valeurs de l’entreprise et contenter l’ensemble des personnes qui vont participer au parcours de recrutement. Enfin, une fois le candidat retenu, il faudra être sûr que la nouvelle recrue sera bien acceptée par ses futurs collègues. Un recrutement c’est donc un véritable sacerdoce. En 5 étapes, voici donc comment recruter ?

1. Comment recruter : commencer par bien rédiger la fiche de poste

Quand on se demande comment recruter, on pense immédiatement au process de recrutement. Comment pour tout projet, il est capital de bien établir ce pour quoi on va se mettre en recherche. Ainsi, il est important de définir avec précision la fiche de poste. Après avoir analysé les besoins en recrutement de l’entreprise, vous devrez rédiger une fiche de poste. Pour cela, vous devez bien comprendre les besoins et les objectifs du service concerné. Vous pourrez ainsi retranscrire de façon précise les besoins des compétences recherchées.

comment recruter en logistique ?
Comment recruter ?

La rédaction de l’annonce doit donc être soignée : claire, exhaustive, attractive et donner envie de rejoindre l’entreprise ! N’oubliez pas que c’est la première chose que verra un candidat. C’est donc le moment de mettre toutes les chances de votre côté en mettant en avant les atouts de votre entreprise.

Une fiche de poste attractive permet de toucher un grand nombre de candidats, et donc d’avoir un large choix pour le processus de recrutement.

2. Faire savoir que l’on recrute

Pour recevoir des candidatures, il faut faire savoir que l’on recrute. Que ce soit en interne ou en externe, tout le monde doit savoir que vous recrutez.

Comment recruter ? En interne

L’un des meilleurs vecteurs de recrutement, c’est la cooptation. Que l’un de vos collaborateurs vante les mérites de votre entreprise et engage sa crédibilité interne et un gage de sérieux dans une candidature. Pour cela, vous devez impérativement faire savoir à vos collaborateurs que vous êtes phase de recrutement. C’est une excellente occasion de leur faire savoir que votre entreprise se porte bien et qu’ils peuvent eux-mêmes participer à sa réussite.

Comment recruter ? En externe

Que ce soit via votre site interne ou via différents sites internet, vous devez faire savoir autour de vous que vous recrutez. Encore une fois c’est un excellent indicateur de la santé de votre entreprise. Mais plus que cela, vous devez attirer les talents. Plus vous aurez de choix, plus vous pourrez trouver le collaborateur dont vous avez besoin. Ne soyez pas avare de communication. Ne négligez pas, non plus, la communication sur les réseaux sociaux. Certaines personnes partageront sûrement votre offre à la bonne personne.

Besoin d’autres conseils sur les ressources humaines ? 👉👉👉 Le blog du recrutement

3. Présélection des candidats de manière efficace

Si l’annonce est bien rédigée, vous recevrez à coup sûr de nombreuses candidatures. Qui dit candidature dit CV + lettre de motivation à analyser ! Ce qui peut vite devenir très long. Pour que cette étape de présélection ne soit pas trop fastidieuse, il faut s’organiser :

  • Définir au préalable des critères de sélection : la formation prime-t-elle sur l’expérience ? Privilégie-t-on quelqu’un avec de l’expérience ou un jeune diplômé ?
  • Étudier attentivement chaque candidature, puis les classer selon leur pertinence et le lien avec le poste : sélectionnez les candidats qui correspondent en tout point avec le poste, mais aussi des candidats qui sortent du lot, avec par exemple un profil atypique. Cela peut parfois réserver de belles surprises.

Pour être un bon recruteur, vous serez aussi proactif en recherchant des profils intéressants via le sourcing sur les jobboards ou sur les réseaux sociaux comme Linkedin.

4. Préparation de l’entretien d’embauche : privilégiez l’échange

Pour évaluer correctement un candidat, l’entretien d’embauche est nécessaire. Rien de tel que de parler de vive voix et de voir le candidat ! En amont, le recruteur doit préparer les questions qu’ils souhaitent poser au candidat. Il doit aussi préparer les arguments à mettre en avant pour présenter l’entreprise et le poste. Il doit y avoir un équilibre de parole, et cela doit se passer comme un échange. Cela mettra à l’aise le candidat et vous lui laisserez le temps de s’exprimer afin qu’il communique le maximum d’informations sur son profil et son expérience.

5. Comment recruter : choix du candidat final

Lorsque vous avez sélectionné votre short liste, il est temps de faire un choix final. Pour sélectionner le bon profil, n’hésitez pas à analyser les points positifs et négatifs de chaque candidature afin de pouvoir les comparer et éventuellement les classer. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à rappeler les candidats pour éclaircir un point important.

Pour le choix final, le recruteur choisira le candidat qui se rapproche le plus des critères de sélection mais aussi le candidat qui sera le plus susceptible de s’intégrer à l’entreprise, à sa culture, à ses valeurs ainsi qu’aux collaborateurs dans l’équipe.

comment recruter un ingénieur
Pas facile de trouver le bon collaborateur

Il faudra bien évidemment prévenir le candidat que vous avez sélectionné, mais il faudra aussi prévenir les candidats que vous ne retiendrez pas. Les candidats ont fait le déplacement pour vous rencontrer, et ils ont montré un intérêt pour votre entreprise. Le minimum est donc de les prévenir via un mail ou un appel. N’hésitez pas à garder de bonnes relations avec tous les candidats, vous pourriez avoir besoin de les recontacter pour un autre poste. Cela vous permet également de construire petit à petit un réseau.

N’oubliez pas de communiquer régulièrement avec le candidat choisi, il pourrait également être sollicité par vos concurrents. Il faudra donc garder le lien jusqu’à l’embauche !

6. Onboarding : soigner l’intégration du nouveau salarié

La dernière étape du recrutement est l’intégration du nouveau salarié. Vous devez absolument anticiper l’arrivée du nouveau collaborateur. Vous devez préparer son poste de travail pour que tout soit fonctionnel pour son arrivée. Il faudra aussi prévenir ses futurs collègues. Le jour J, une visite des locaux s’impose. Le nouveau salarié devra être présenté aux différentes équipes, il ne faudra pas oublier de l’informer des règles ou codes et de la culture de l’entreprise.

Parce que le processus d’onboarding est primordial pour le salarié, n’hésitez pas à désigner un mentor parmi les anciens salariés pour guider le nouveau salarié lors de ses premiers jours.

N’oubliez pas que ces premiers jours du salarié sont déterminants dans la suite de sa carrière. Faites bonne impression et soyez un recruteur attentif et à l’écoute !

Conclusion

Finalement, réussir à recruter c’est réussir un ensemble d’étapes pour qu’une personne puisse être à la hauteur des attentes placées en elle. Ainsi, de la définition de la fiche de poste au suivi de la phase d’intégration il est capital de suivre un processus précis pour réussir chaque recrutement.

Besoin d’un cabinet de recrutement spécialisé pour vos recrutements ? Faites appel à 👉👉👉 AMALO

Publié le 10 janvier 2021


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *