Maintenance industrielle : Définition et applications

Quel que soit le secteur d’activité, la maintenance industrielle est un élément très important pour une entreprise. Elle permet non seulement de limiter les pannes mais surtout de prévenir les éventuelles défaillances, et cela est une grande aide pour gagner du temps, et améliorer la productivité, la rentabilité d’une usine, d’un centre logistique ou d’une entreprise. Qu’est-ce que la maintenance industrielle ?

Qu’est-ce que la maintenance industrielle – définition

La maintenance industrielle peut se définir comme le fait de maintenir ou de rétablir un équipement de production dans un état défini en amont afin que celui-ci soit en mesure d’assurer le service prévu. Lorsqu’une entreprise installe un système pour maintenir ses équipements de production, cela lui permet de prévenir un grand nombre de problèmes et de diminuer les pertes de productivité.

Elle implique une inspection des installations, mais également des données précises sur l’état des infrastructures, de l’équipement et des machines. Pour y arriver, de nombreuses entreprises se tournent vers des entreprises technologiques spécialisées dans la gestion de ces procédés industriels. Ces outils permettent de mesurer quotidiennement si les indicateurs sont bons. Mais surtout d’alerter lorsqu’un système arrive en zone critique et qu’une intervention est nécessaire. Les opérations de maintenances consistent également à se déplacer physiquement dans le lieu dédié pour inspecter toutes les installations et effectuer les réparations nécessaires. Le travail est souvent effectué par des techniciens spécialisés dans la maintenance industrielle.

maintenance industrielle définition
Le technicien de maintenance industrielle intervient régulièrement sur des machines automatisées

Les interventions peuvent être simples comme le changement d’une ampoule, ou plus complexe et nécessiter plusieurs heures voire plusieurs jours de maintenance pour que tout fonctionne de nouveau. Plus la tâche de maintenance industrielle est spécifique et complexe, plus le technicien de maintenance industrielle doit être qualifié. Il en existe plusieurs types. Elle peut être préventive, prédictive ou curative.

Par ailleurs, les enjeux de sécurité sont grands. Un technicien de maintenance industrielle doit travailler avec précision et rapidité mais sans se mettre en danger et en gardant l’équipe de production en sécurité lors de ses interventions.

La maintenance industrielle, un outil de prévention

Qu’est-ce que la maintenance préventive ?

Dans un premier temps, elle a pour objectif de réduire les éventuelles défaillances ou dégradation de pièces détachées, de composants, ou d’une machine.

En surveillant régulièrement ces machines, et tous les composants une entreprise réduit considérablement le risque de panne. Avec la digitalisation des entrepôts et des entreprises, la maintenance préventive se digitalise. La technologie apporte désormais des informations en temps réel, et cela permet aux techniciens de suivre et planifier les opérations de maintenance préventive plus efficacement.

L’équipe technique utilisera notamment la GMAO pour veiller au maintien du parc machines.

Qu’est-ce que la maintenance prédictive ?

Avec l’émergence des solutions de traitement et d’analyse des données ainsi que de l’intelligence artificielle, la méthode de prévention va encore plus loin. Aujourd’hui, les techniciens de maintenance industrielle sont capables de planifier les interventions selon la prédiction des pannes et des dysfonctionnements. C’est ce qu’on appelle la maintenance prédictive. Ce type de maintenance 4.0 permet aux entreprises d’anticiper les problèmes en planifiant les interventions nécessaires basées sur les prédictions. Elle permet de pousser et d’exploiter les systèmes à leur maximum, mais aussi de réduire les dépenses causées par les pannes inattendues.

Le responsable maintenance industrielle peut également décider de mettre en place un système préventif systématique. Ce type de maintenance préventive se distingue par sa périodicité : elle est définie à des intervalles de temps bien définis. Elle permet ainsi de remplacer les composants et les pièces détachées régulièrement, ce qui améliore la productivité des machines. Pour cela, il faudra inspecter régulièrement les différents équipements sur site pour récolter toutes les données permettant l’analyse de l’usure des pièces.

Qu’est-ce que la maintenance curative ?

De façon assez évidente, la maintenance industrielle est identifiée comme l’activité professionnelle qui se résume par le dépannage d’équipements de production. La maintenance curative est, par conséquent, l’intervention liée l’arrêt d’une machine cassée ou en dysfonctionnement. Ainsi, le technicien ou l’ingénieur maintenance industrielle va intervenir en urgence pour que l’outil de production soit de nouveau opérationnel.

La maintenance industrielle, un outil correctif

Une maintenance corrective pour une production optimisée

La maintenance corrective représente l’ensemble des activités réalisées après la défaillance d’un bien ou la dégradation de sa fonction, pour lui permettre d’accomplir une fonction requise, au moins provisoirement.

Pour être efficace, la maintenance corrective doit comprendre la remise en état et les tests pour contrôler le bon fonctionnement.

Les maintenances préventives consistent à surveiller les paramètres et les indicateurs clés du fonctionnement des machines. Ensuite, elle permet de mettre en œuvre les actions correctives nécessaires afin d’anticiper toute panne et tout dysfonctionnement.

Alors que la maintenance préventive peut être complètement automatisée, la maintenance corrective demande généralement une intervention humaine.

À quoi sert la maintenance industrielle ?

La maintenance sert principalement à prévenir les dysfonctionnements qui pourraient affecter la cadence de production. La maintenance est un sujet très vaste qui contient différents niveaux de complexité en fonction de la difficulté. Vous l’aurez compris la maintenance industrielle requiert l’intervention de personnels plus ou moins spécialisés. Pour vous donner une idée générale de la maintenance industrielle, voici une liste des tâches possibles : la réparation d’un automate ou d’un robot, l’inspection d’une chaîne ou d’une tresse, le graissage d’un mécanisme, l’inspection et l’entretien d’un brûleur, l’inspection et le remplacement d’une pompe, d’un vérin, d’une corde, etc. Et bien plus encore !

Quelles sont les différentes spécialisations de la maintenance ?

La maintenance est constituée de différentes spécialisations que ne possède pas chaque technicien. On retrouve notamment :

  • Électrotechnique : l’électrotechnique est l’électricité appliquée aux différents secteurs qu’elle impacte (industrie, logistique, etc.)
  • Informatique industrielle : comme son nom l’indique, il s’agit de l’informatique appliquée à l’industrie
  • Mécanique : dimension la plus connue de la maintenance se rapporte aux compétences liées aux éléments mécaniques
  • Automatisme : il s’agit de la maîtrise de tout ce qui va toucher aux automates d’une usine
  • Hydraulique : c’est la science appliquée pour les propriétés mécaniques des liquides et fluides
  • Pneumatique : il s’agit de la science des gaz
  • CVC : chauffage, ventilation, climatisation
  • Electronique

Il s’agit là des principaux secteurs techniques qu’un expert de la maintenance peut avoir la nécessité de connaître. Ces compétences seront accessibles via une formation de type BTS maintenance industrielle, un titre reconnu par l’état ou une formation.

maintenance industrielle digitale
La maintenance industrielle se digitalise

Pourquoi travailler dans la maintenance industrielle ?

De toute évidence, la maintenance industrielle est un secteur passionnant pour toutes les personnes qui apprécient la technique. Qu’il s’agisse d’automatisme, d’électrotechnique, de mécanique, de robotisation, c’est un secteur complexe qui permet d’explorer de nombreux sujets.

Par ailleurs, c’est un secteur qui recrute en permanence. Il s’agit de métiers qui sont recherchés en permanence et même en temps de crise. Peu importent les périodes de forte charge ou de baisse d’activité, une machine doit être réparée de façon régulière et nécessite la présence de technicien. Ce sont donc des métiers au sein desquels il y a un très faible taux de chômage.

Quels sont les métiers de la maintenance industrielle ?

Bien que très diversifiés, les métiers de la maintenance sont presque toujours les mêmes. On retrouve, entre autres :

En fonction du parcours de chaque personne, de nombreuses opportunités existent en maintenance industrielle. La France regorge d’industriels qui peinent à recruter des collaborateurs de qualité. Le niveau de poste dépendra fortement de la formation et particulièrement en début de carrière.

Quelles sont les formations pour travailler dans la maintenance industrielle ?

Il existe de nombreuses formations pouvant mener aux métiers de la maintenance industrielle. Ce secteur est accessible dès le niveau CAP ou BEP et peut, selon le positionnement dans l’entreprise, nécessiter un diplôme d’ingénieur. Nous avons par exemple :

  • Bac pro maintenance des systèmes de production connectés (ex. Bac pro MEI) ou le Bac pro maintenance des équipements industriels
  • BTS maintenance des systèmes, BTS maintenance industrielle, BUT Génie électrique et informatique industrielle, BUT Génie industriel et maintenance
  • Licence maintenance des systèmes industriels, Licence maintenance et technologie
  • De nombreuses écoles d’ingénieurs peuvent vous former aux métiers de la maintenance

Par ailleurs, l’acquisition de ces formations sera d’autant plus valorisée qu’elle a été faite en alternance. L’alternance est, en effet, une excellente façon de découvrir la maintenance industrielle.

Chaque diplômé permettra de découvrir des techniques classiques mais aussi de se familiariser avec les nouvelles technologies qui impactent de plus en plus les usines.

Comment recruter un expert de la maintenance industrielle ?

Pour recruter un responsable maintenance, un technicien de maintenance ou l’un des métiers abordé précédemment, plusieurs options. Chaque métier ayant des enjeux spécifiques, il est capital de trouver le bon mode opératoire pour recruter en maintenance industrielle. Voici les différentes options

Alternant ou jeune diplômé

Cette approche permet de former vos futurs collaborateurs à vos process et technologies. Il s’agit d’une approche longue mais qui permet d’avoir des personnes qui maîtrisent votre environnement industriel.

Cabinet de recrutement spécialisé

Profils particulièrement rares et compliqués à trouver, il est d’usage sur ces profils de faire appel à un cabinet de recrutement spécialisé dans l’industrie pour recruter votre futur expert de la maintenance industrielle. Amalo fait partie des rares cabinets de recrutement spécialiste de l’industrie. Contactez-nous pour en savoir plus sur notre expertise.

Évolution interne

L’évolution interne est toujours gage de succès. Vous avez l’occasion de motiver les collaborateurs en leur offrant des perspectives et, par la même occasion, vous recrutez un collaborateur qui connaît les équipements, l’entreprise et les collègues.

Cooptation

Faire appel au réseau des salariés est souvent un pari gagnant pour recruter. En effet, le collaborateur ne fera pas la promotion d’un proche si il n’est pas sur de celui-ci. Certaines entreprises ayant compris cela offrent même des primes aux salariés qui cooptent un proche.

Comment préparer un plan de maintenance ?

Qu’est-ce qu’un plan de maintenance ?

Un plan de maintenance est une liste regroupant l’ensemble des tâches à effectuer pour opérer la maintenance des équipements de production industrielle. Ce plan regroupe l’ensemble des actions à mener pour effectuer toutes les actions préventives du site. Cette organisation permet de planifier chaque tâche dans l’agenda des techniciens et d’anticiper les éventuelles interventions de prestataires extérieurs.

Comment faire le plan de maintenance ?

La réalisation du plan de maintenance nécessite une grande rigueur dans son organisation 7 étapes sont nécessaires à la réalisation d’un plan de maintenance.

  • Définition des objectifs et des priorités
  • Lister l’ensemble des équipements à maintenir et les tâches à opérer sur chaque équipement
  • Définir les priorités
  • Définir les indicateurs clés de performance (KPI)
  • Identifier les moyens à disposition
  • Etablir un agenda de réalisation des tâches et s’assurer de la faisabilité du plan de maintenance industrielle
  • Analyser ce qui n’a pas fonctionné et améliorer.

Comment optimiser les opérations de maintenance industrielle ?

L’amélioration des opérations de maintenance industrielle permettra d’augmenter la disponibilité des équipements et d’améliorer les coûts liés à la maintenance. Aussi, la mise en place de procédures et d’un plan de maintenance est un incontournable. Par ailleurs, avoir des outils de suivi de la performance et un budget alloué à cette équipe permettra d’avoir une visibilité objective sur les façons d’opérer et sur ce qui peut être amélioré. Enfin, le recrutement d’un ingénieur méthodes maintenance peut avoir une réelle valeur ajoutée pour les entreprises pour qui la maintenance est stratégique.

Vous recrutez un responsable maintenance ? Faites appel à un 👉 cabinet de recrutement spécialisé en maintenance industrielle.

Vous recherchez un nouvel emploi ? Nous avons sûrement 👉 l’offre d’emploi en maintenance industrielle

Publié le 9 février 2021


3 commentaires

  1. Je suis un technicien tourneur ajusteur en mécanique. Je fais plus les maintenance industrielle. Je souhaite travailler dans les usines comme agent de maintenance industrielle en mécanique.

  2. Merci beaucoup pour toutes ces informations , car je suis un travailleur désireux de changer de domaine , à celà j’ai choisi la maintenance industrielle comme formation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *