Comment refuser une offre d’emploi ?

Vous avez fait un premier entretien, et vous n’avez pas envie de continuer le process de recrutement. Sachez que le refus n’est pas réservé seulement aux recruteurs. En tant que candidat, vous pouvez aussi être amené à refuser une offre d’emploi. Les raisons peuvent être multiples, et elles vous appartiennent. Cette étape peut s’avérer délicate, c’est pour cela que l’on vous donne aujourd’hui tous nos conseils pour refuser une offre d’emploi, sans que cela ne vous porte préjudice.

Comment refuser une offre d’emploi ? Pourquoi refuser une offre d’emploi ?

Dans un premier temps, il vous faudra analyser les raisons qui vous poussent à refuser une offre d’emploi. Faites une liste des points positifs, des points négatifs du poste et de l’entreprise.

En expliquant précisément les raisons de votre refus au recruteur, vous permettez au recruteur d’en savoir plus, de corriger un point erroné ou encore d’ouvrir la discussion. Il se pourrait même qu’en exposant vos craintes auprès du recruteur, vous vous rendiez compte finalement que le poste correspond à vos attentes ou qu’un autre poste dans l’entreprise pourrait vous convenir. 

Il est possible aussi que le poste ou l’entreprise ne vous convient pas du tout, et après avoir pesé le pour et le contre, vous soyez dans l’obligation de refuser le poste. L’entreprise est finalement trop loin de votre domicile, la culture d’entreprise vous déplaît, le salaire n’est pas à la hauteur de vos espérances ou bien vous avez trouvé une autre entreprise avec des conditions de travail plus favorables… Les raisons pour refuser une offre d’emploi peuvent être nombreuses et justifiées, mais n’oubliez pas de respecter certains points afin de ne pas froisser le recruteur et laisser tout de même une bonne image de vous.

comment refuser une offre d'emploi
Comment refuser une offre d’emploi ?

Comment refuser une offre d’emploi : 5 conseils

1. Comment refuser une offre d’emploi : Commencez par prévenir rapidement le recruteur

Lors d’un entretien d’embauche, vous en apprenez plus sur le poste, les missions, l’entreprise et les conditions de travail. Certaines informations peuvent être loin de ce que vous imaginez ou de ce que vous espériez. Si le poste ne vous intéresse plus, prévenez rapidement le recruteur. Vous pouvez l’appeler ou lui envoyer un mail en lui expliquant pourquoi le poste ne vous intéresse plus.

Nous vous conseillons de privilégier l’appel et de contacter directement la personne qui vous a reçu (la personne chargée du recrutement, le DRH ou le responsable du pôle).

L’appel est plus professionnel et permet l’échange. Vous permettrez au recruteur de mieux comprendre pourquoi le poste ne vous plaît pas, et cela l’aidera forcément dans son processus de recrutement.

2. Faites preuve de reconnaissance et n’hésitez pas à faire un feedback positif

Le recruteur vous a pris le temps d’analyser votre candidature, et a aussi pris le temps de vous rencontrer. Il pensait vous embaucher, ne l’oubliez pas ! Faites donc preuve de reconnaissance en le remerciant du temps qu’il vous a consacré lors des différents échanges.

Vous pouvez également montrer de l’empathie, en précisant que vous êtes confus et conscient de la complication de cette situation.

Pour que la personne chargée du recrutement ne soit pas totalement déçue, faites-lui part de vos impressions positives sur l’entreprise ou le processus de recrutement. Le but n’est pas de trop en faire pour flatter l’ego, mais bien d’apporter un feedback positif pour le recruteur.

3. Soyez honnête avec le recruteur

Expliquez à la personne qui vous a reçu les raisons de votre refus de façon simple, concise et précise. Soyez sincère et vrai. À partir du moment où vous êtes honnête, le recruteur peut comprendre. Si c’est une question de commodité (entreprise trop loin de votre domicile), de culture d’entreprise ou de salaire, dites-le et surtout soyez franc.

4. Gardez contact pour construire votre réseau professionnel

Vous pouvez remercier la personne qui vous a reçu et lui proposez de rester en contact si besoin. Même si le poste proposé ne vous convient plus, vous avez tout intérêt à garder contact avec un recruteur. En effet, celui-ci pourrait avoir besoin de recruter plus tard dans un autre service et le poste pourrait peut-être plus vous convenir. Dans tous les cas, le fait de rester en contact avec un responsable du recrutement ou avec l’entreprise peut être un bon moyen de construire votre réseau professionnel.

De plus, vous pouvez être amené à revoir cette personne dans d’autres circonstances, vous avez donc tout intérêt à faire une dernière bonne impression et entretenir de bonnes relations.

5. Recommandez quelqu’un de fiable si besoin

Petit bonus : si vous connaissez une personne susceptible d’être intéressée par le poste, faites-le savoir au recruteur et envoyez-lui les coordonnées de la personne. En lui recommandant quelqu’un, vous lui évitez ainsi de recommencer tout le processus de recrutement à zéro. Attention, recommandez-lui uniquement quelqu’un de fiable.

De nombreux conseils sur 👉 le blog du recrutement

Publié le 25 mars 2021