Comment préparer un entretien d’embauche ? 5 points à ne pas négliger

Comme le disait Hannibal SMITH « j’adore qu’un plan se déroule sans accroc » et pour se faire, rien de mieux qu’une préparation soignée afin d’anticiper les accrocs potentiels et la situation à venir. Mais qui n’est jamais sorti d’entretien frustré d’avoir perdu tous ses moyens ou de n’avoir pas exposé aussi clairement qu’il le souhaite l’ensemble de ses réalisations et de ses motivations ? Je crois que beaucoup d’entre nous aurions pu faire meilleure impression en ayant pris le temps de préparer cet exercice qui engendre généralement stress et incertitudes. Si votre CV est simple et efficace, vous êtes prêt pour la préparation de votre entretien d’embauche. Aussi voici mes recommandations afin de savoir comment préparer un entretien d’embauche pour limiter au maximum les imprévus et ne plus oublier de spécifier les réalisations vous permettant de mettre votre candidature en valeur.

Comment préparer un entretien d'embauche pour limiter les accrocs.

Quoi dire en entretien de recrutement ?

Le stress de l’entretien génère très souvent précipitation et confusion. Pour ce faire, préparer son entretien d’embauche est capital. Aussi, la meilleure façon de ne rien oublier c’est déjà de savoir ce que vous voulez dire. Que vous ayez fait 6 mois de stage ou que vous travailliez depuis 20 ans, des choses à dire vous en avez et souvent beaucoup. Définir en amont les éléments qui vous semblent important vous permettra de ne plus stresser quand le débat se fait intense. Je recommande bien souvent aux candidats que je rencontre de noter sur une feuille tous les éléments capitaux à leurs yeux. Ainsi, vous saurez que vous souhaitez citer votre diplôme, le nom d’un client, une situation de réussite, un échec que vous avez surmonté, etc. Dès lors, quand vous serez en pleine discussion et que votre interlocuteur vous poussera dans vos retranchements, vous saurez à quoi vous raccrocher pour reprendre le fil de votre argumentation.

Qui vous allez rencontrer lors de cet entretien d’embauche ?

Quoi de mieux pour amoindrir son stress que de savoir à quelle sauce on va être mangé. Le top du top c’est aussi de découvrir qu’on a fait la même école que son interlocuteur ou que l’on fait du judo dans le même club. Vous me direz, qu’est-ce que ça vient faire ici ? Connaitre son interlocuteur c’est anticiper un peu l’approche qu’il risque d’avoir. Est-ce un RH qui va se soucier de mes soft skills ou un directeur technique qui voudra tout savoir de mes réalisations ? En prenant un moment pour vous renseigner (internet offre une aide précieuse à ce sujet) vous saurez si votre interlocuteur vient de publier un article sur un site internet reconnu, s’il est membre du même cercle de la supply chain que vous. Parfois, vous établirez même des liens imprévus entre vous et votre interlocuteur (une connaissance en commun, une école, un loisir, etc.). Cette recherche vous permettra d’établir un premier contact indirect avec la personne et pourra vous aider à briser la glace lors de votre rencontre.

comment préparer son entretien d'embauche pour être détendu le jour J
Soyez à l’aise en entretien d’embauche

Où mettez-vous les pieds ? Pour qui allez-vous travailler ?

Très souvent les candidats que l’on rencontre se montrent vindicatif envers les recruteurs (manque d’intérêt, manque de temps, manque de considération, etc.) mais demandez-vous quel intérêt vous leur avez porté ? Pourquoi auraient-ils envi de recruter une personne qui ne sait pas où elle arrive et pour quelle poste elle vient. Il arrive parfois que mes clients me disent : « avez-vous briefé le candidat ? Il ne savait pas qui nous étions et ce que nous faisions ! ». Alors oui, certains recruteurs pourraient passer plus de temps avec vous mais leur avez-vous dit que vous manquiez d’information concernant le poste ou l’entreprise ? Que vous souhaitiez avoir un peu plus de contenu ? Dites-vous bien qu’un cabinet de recrutement a tout intérêt à ce que VOUS soyez recruté. Alors quand vous le rappellerez pour demander des précisions soyez sûr qu’il aura à cœur de répondre à vos questions. De plus, vous pouvez être convaincu qu’aucun candidat s’étant défaussé sur le cabinet ou le RH de l’entreprise en mode « ben ils m’ont rien dit » n’a jamais été recruté. Il en va aussi de votre responsabilité de savoir où vous atterrissez et pourquoi vous venez. Cherchez sur internet quelle est l’actualité de l’entreprise, sur quel marché ils interviennent, qui sont les concurrents, etc. Votre intérêt lors de cet entretien c’est de mettre en valeur vos compétences mais aussi votre proactivité. C’est une première façon de montrer au recruteur que vous préparerez avec la même attention chacun des dossiers qui vous sera confié. Auriez-vous envie de recruter un collaborateur qui ne sait pas ce qu’il fait là ? Moi non !

Quelles questions poser lors d’un entretien d’embauche ?

Quelle plus belle marque d’intérêt que de questionner un futur patron sur ses enjeux, ses challenges, sa vision du marché ou de son métier ? Il ne faut pas oublier que l’entretien est un échange. C’est l’occasion pour le recruteur de savoir s’il veut vous recruter ou non mais c’est aussi, pour vous, l’occasion de voir si vous voulez travailler dans cette entreprise et avec cette personne. J’ai coutume de dire qu’il vaut mieux un poste moyen avec des gens géniaux qu’un poste génial avec des gens insupportable. Définissez donc à l’avance ce qu’il vous importe de savoir et rédigez quelques questions à poser lors de cette entrevue. Vous pouvez même demander à voir votre futur bureau. Vos questions ne seront pas prises comme une offense si elles vous permettent de vous projeter. Bien sur les questions sur les horaires, les vacances et les RTT sont généralement à proscrire ou à aborder avec une grande précaution. Mettez-vous à la place de votre interlocuteur, auriez-vous envie de recruter quelqu’un qui se préoccupe plus de son temps libre que de son travail ? Alors oui, l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle est important mais le recruteur de sentir votre intérêt pour son entreprise, son projet et ses attentes.

Comment préparer un entretien d'embauche et faire le bon choix
Qui ?

Anticipez les risques d’imprévu

Être à l’aise en entretien c’est aussi limiter les situations de stress avant cette rencontre. Aussi, je vous invite à tout anticiper. Comment je m’habille ? Comme je m’y rends ? Ai-je assez de carburant ? Y a-t-il un risque de retard en prenant les transports ? Puis-je visualiser les locaux sur internet pour ne pas me tromper d’adresse ? Prenez soin également d’emmener un bloc-note et de quoi écrire. Chaque imprévu doit être anticipé pour ne pas arriver stressé à une rencontre qui est déjà génératrice de tension.

L’entretien est un moment particulier. C’est une situation lors de laquelle la tension monte et où l’on ressort très souvent frustré. La préparation est donc capitale pour limiter cela. Maintenant vous savez comment préparer un entretien d’embauche ! Et vous, avez-vous des retours à ce sujet ?

Pour tester votre nouvelle approche de préparation, n’hésitez pas à postuler sur nos annonces.

Article rédigé par Yann NABUSSET

Publié le 26 septembre 2019


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *