10 excuses imparables pour justifier votre retard quotidien !

Vous rappelez-vous ce doux matin de novembre où vous dormiez tranquillement dans votre lit douillet, emmitouflé dans votre couette, doté d’une paresse incomparable pour vous lever et aller au boulot ? ça vous dit quelque chose ? Faites-pas le timide, ça arrive à tout le monde !

Puis d’un coup vous tournez la tête, vous ouvrez les yeux, 8h30 sur votre téléphone ! Vous commencez normalement à 9h, et vous avez beau retourner 50 fois le problème dans votre tête, c’est fichu il va falloir assumer. « Mince ! Mince ! Mince ! Je vais me faire méchamment réprimander par mon manager ! » êtes-vous en train de vous dire !

Vous bondissez du lit et vous précipitez vers la salle de bain en jurant ! Puis, vous vous demandez quelle excuse vous allez bien pouvoir trouver pour justifier votre retard, car l’excuse du tunnel fermé qui vous a obligé à faire un énorme détour, justement le jour où vous étiez un peu short pour arriver à l’heure, vous l’avez déjà un peu trop utilisée.

Parce que tout le monde n’a pas la chance d’avoir un manager aussi souple que le mien, voilà un récap de nos meilleures excuses pour justifier votre retard au travail. Bonne lecture

Par Océane LANDEL

mes enfants sont des monstres

Avec un répertoire de bêtises et de choses à faire plus étranges les unes que les autres, long de 4 km, les enfants sont les champions pour vous retarder le matin. Difficile dans ces conditions d’espérer que rien ne va vous arriver de manière incongrue. Tomber malade quand il ne faut pas, cacher votre sac à main, oublier son sac de sport dans l’entrée ou encore placarder les murs de l’appartement avec ses céréales toutes collantes et pleines de lait (vous saurez dorénavant qu’il ne faut plus en donner à vos enfants au petit déjeuner), les enfants sont pleins de ressources. Si vous avez des enfants en bas âges, vous êtes donc assuré d’être doté d’un stock inépuisable d’excuses vous permettant de justifier votre retard le matin. Il vous suffira d’appeler votre patron en commençant par « Désolé, ce matin Paul et Léa ont… » pour qu’il comprenne d’office ce qui se passe et vous excuse. Pour un patron, dur dur de s’en prendre à des enfants. alors n’hésitez pas à en abuser. Gardez juste en tête qu’il faudra les présenter à votre chef pour le kids day de l’entreprise…

justifier ses retards

je suis superman

« J’ai secouru un grand-père qui est tombé dans la rue ». Excuse plutôt rare, mais très efficace, qui en plus de vous permettre de justifier votre retard, vous fera passer pour un(e) héros(ïne) auprès de vos collègues. Soyez tout de même capable d’expliquer avec quelques précisions la situation ainsi que ce que vous avez fait pour la « sauver » et surtout pensez à prendre un air un peu grave et choqué par ce qu’il vous est (soi-disant) arrivé pour rendre la chose encore plus vraie et dramatique. Vos collègues n’auront que plus de compassion pour vous et d’admiration pour votre courage et votre altruisme !

je suis un agent secret

Pas la peine de vous compliquer la vie à inventer une excuse où vous allez devoir vous justifier pendant des heures et pour lesquelles vous devrez montrer des preuves. Contentez-vous d’invoquer la simple « raison personnelle ». En général, peu de gens oseront vous demander des précisions, et s’ils le font, dites que vous préférez ne pas en parler. Personne n’insistera, enfin on espère pour vous, car quelle indiscrétion ! C’est limite du harcèlement à ce niveau-là !

mon coloc est un boulet

Votre coloc, mari ou femme, est parti au travail avant vous avec vos clés et a fermé la porte à doubles tours derrière lui/elle. Certains pourront même pousser le vice jusqu’à rajouter qu’ils ont risqué leur vie en sautant par le balcon pour arriver au travail au plus vite. Vous pourriez appuyer votre propos par le fait que votre coloc, mari ou femme travaille loin de votre domicile et que malgré de nombreux essais vous n’avez réussi à le joindre qu’après un long moment. Cette excuse marche tout de même dans 80% des cas.

ma vie est en jeu

Nous savons tous que pour prendre rendez-vous chez des praticiens de ce genre, il faut quasiment s’y prendre 6 mois à l’avance si pas 1 an tellement ils sont peu sur le marché et très prisés. Vous pourrez vous justifier en disant que c’était la seule disponibilité de votre médecin et plaisanter en assurant que sans ça vous n’auriez pas passé le contrôle médical.

la technologie pour les nuls

Bien que ce soit un grand classique, l’excuse de la panne de réveil fonctionne toujours bien. Vous avez oublié de changer l’heure de votre réveil (eh oui il existe encore des dinosaures qui utilisent un radioréveil) lors du passage à l’heure d’été ? Votre hamster a mordillé le fil de votre radio-réveil ? ou bien votre enfant de 3 ans (encore lui) s’est amusé à débrancher la prise ? Vous avez oublié de mettre votre téléphone à charger avec d’aller vous coucher (à qui ça n’est jamais arrivé après tout ?)? En principe cette excuse vous permettra de justifier tout le temps perdu.

justifier ses retards

ma vie de citadin est un enfer

Ah les bouchons… Pourtant parti en avance, vous êtes resté coincé 1h dans les embouteillages. C’est l’excuse du siècle, donnée par 100% des salariés arrivés en retard au moins une fois dans leur vie. Et pour cause, ça marche ! Votre manager vous croira sur parole, à moins que… Ah oui c’est vrai assurez-vous toutefois qu’il ne prend pas le même trajet que vous, sinon c’est fichu.

Malgré son caractère banal, la bonne vieille excuse du train, métro bus retardé reste une valeur sûre. Entre les retards, les pannes de signalisation, les grèves, les colis suspects ou encore les incidents voyageurs, le quota d’excuses pour justifier son retard au bureau est suffisant. En effet, les problèmes à la SNCF ou la RATP font souvent parler d’eux et agacent nombre d’usagers. Mais bon, c’est ainsi ! N’hésitez donc pas à en abuser, et surtout si vous habitez en région parisienne, c’est encore plus crédible.

le coup de bluff

Dire par exemple qu’en sortant de chez vous, vous vous êtes fait agresser par le Rottweiler de votre voisine qui vous a gentiment proposé de vous soigner, très bavarde elle vous a tenu la jambe pendant 20 minutes, vous avez alors loupé votre train à 5 secondes près, puis comme par hasard un colis suspect a lieu à ce moment-là, vous perdez encore 30 minutes, dans le train vous vous rendez compte que les soins de votre voisine n’ont pas suffi, vous passez donc par la pharmacie pour acheter des compresses. Enfin vous arrivez devant l’immeuble de votre entreprise et là damned ! vous vous souvenez que c’était à votre tour de ramener le petit dej’. Mais quelle histoire ! Je vous conseille cependant de vous entrainer chez vous devant votre miroir pendant plusieurs heures (à moins que vous soyez un excellent comédien) avant d’utiliser cette excuse, pour être tout à fait crédible et convainquant.

dire que vous êtes en avance et non en retard

Manière humoristique d’aborder le sujet, mais à vos risques et périls. Mieux vaut prendre le risque seulement si votre boss est plaisantin dans l’âme et que vous êtes sûr qu’il prendra votre remarque sur le ton de l’humour. Dans le cas contraire, si votre boss est plutôt du genre maniacopsychorigide, abstenez-vous, je vous assure c’est pour votre bien !

justifier ses retards

acheter votre chef

Enfin, à moins que vous ayez une réunion ultra importante et qu’un retard de 5 minutes c’est déjà trop, apporter le petit dej’ à vos collègues sera un bon moyen de vous les mettre dans votre poche et le retard sera vite oublié, mais cela peut coûter cher en viennoiseries selon la taille de l’équipe et la fréquence des retards…

La ponctualité est de mise en entreprise. Il est donc préférable pour vous d’arriver à l’heure. Si malgré tous vos efforts vous n’arrivez pas à vous y tenir, gardez toujours en tête que même si toute vérité n’est pas bonne à dire, dans ce genre de cas la vérité est votre meilleur ami ! Cela vous évitera des ennuis, et puis un peu d’honnêteté dans ce monde, ça ne fait pas de mal.

Retrouvez toutes nos annonces.

Publié le 7 novembre 2019