Qu’est-ce qu’un entrepôt mécanisé ?

Dans une quête permanente d’efficacité, de rapidité et de flexibilité, la logistique n’a cessé d’évoluer en cherchant à optimiser le travail de l’Homme grâce aux machines. Dans l’histoire industrielle, trois étapes technologiques se sont succédées : la mécanisation, l’automatisation et la robotisation. Nous allons aujourd’hui faire un focus sur la mécanisation. Qu’est-ce qu’un entrepôt mécanisé ?

Pour commencer, un peu d’histoire… La mécanisation, comment cela est arrivée ? A quoi ça sert ?

Qu’est-ce que la mécanisation ?

Symbole de la première Révolution Industrielle, le principe de mécanisation des entrepôts s’est développé à la fin du 18e siècle et il fait appel à l’utilisation des machines dans des processus logistiques jusqu’ici assurés manuellement par l’Homme. La mécanisation permet en effet de simplifier les méthodes, de diriger plus rapidement, ou encore de se substituer à l’effort que pourrait fournir un employé. La mécanisation qui est à l’origine de l’industrialisation commence petit à petit dans les usines. Cela permet d’augmenter la productivité des salariés mais aussi de se libérer des contraintes techniques.

entrepôt mécanisé
La mécanisation peut prendre différentes formes

Entrepôt mécanisé : La technique au service de l’homme

Au fil des années, les dispositifs mécaniques ont puisé leur énergie dans différentes sources : hydraulique, combustible, vent, vapeur, essences, électricité. La machine a alors travaillé à un rythme plus soutenu, plus longtemps et avec plus de constance que l’artisan.

Le développement des machines a transformé la façon de travailler, et particulièrement les rythmes de travail. La machine et l’Homme travaillent de façon complémentaire. Dans une industrie mécanisée, chaque salarié apporte les éléments nécessaires au bon fonctionnement de la machine via des étapes clés.

Chaque ouvrier a ainsi un rôle précis dans l’atelier, ce qui engendre des gains de productivité pour les entreprises. Cette optimisation des méthodes de travail autour de la machine mènera à une Organisation scientifique du travail (OST) qui sera mise en application principalement par  Frederick Winslow Taylor (1856 – 1915), qui a ainsi donné le mouvement du Taylorisme.

Les fonctions d’un entrepôt mécanisé

Pour rappel, un entrepôt qu’il soit mécanisé ou non rempli les fonctions suivantes :

  • Réception des produits et contrôle qualité pour s’assurer de la conformité du produit reçu
  • Gestion des stocks et organisation du stockage
  • Préparation des commandes et expédition des commandes.

On parle de mécanisation des entrepôts dès que certains processus logistiques sont assurés par des machines et cela quel que soit le stade de la production : réception, préparation ou expédition des commandes. Voici quelques exemples de mécanisation au sein d’un entrepôt :

  • un convoyeur déplace et achemine des éléments d’un coin à un autre au sein de l’entrepôt,
  • un trieur répartit les articles et colis en fonction de leur poids ou de leur destination,
  • un automate emballe, formate et ferme les cartons, puis imprime les étiquettes

En manutention, la mécanisation est présente sur tous les systèmes mécaniques permettant de porter, ou de déplacer des charges. Ils peuvent être pilotés par l’homme, comme c’est le cas pour les chariots élévateurs, ou complètement mécanisé comme c’est le cas pour les convoyeurs à rouleaux simples.

La mécanisation comme étape vers l’automatisation

Au fil des années, les progrès technologiques se sont accentués. L’automatisation est arrivée pour compléter la mécanisation. Puis, c’est la robotique qui a vu le jour.

entrepôt mécanisé vs entrepôt automatisé
Vers des entrepôts automatisés

Dans un entrepôt logistique, on pourra parler d’une bonne installation automatisée lorsque celle-ci comprendra un assemblage de modules mécanisés, automatisés et robotisés. Lorsqu’il faut rendre un processus plus efficient, ces dispositifs se complètent et répondent à un objectif précis : la simplicité pour la mécanisation, la rapidité pour l’automatisation, la flexibilité pour la robotique.

De nombreuses raisons peuvent amener à choisir la mécanisation pour un entrepôt. Il y a tout d’abord le volume des commandes à gérer. Il faut d’une part arriver à gérer le flux, mais surtout gérer le flux en un minimum de temps. La mécanisation permet cela. Grâce aux machines, le flux des commandes peut être désengorgé. En effet, les machines permettent d’automatiser les tâches répétitives ou à faible valeur ajoutée.

Entrepôt mécanisé : un gain de productivité

A plus long terme, la mécanisation est un levier de productivité important pour gérer le flux des commandes. Mais c’est aussi un facteur d’amélioration du service clients, avec une réduction des délais de préparation et de livraison, du nombre d’erreurs, etc. Attention, la mécanisation n’est pas une solution miracle. Elle ne pourra jamais se substituer au travail humain. Il s’agit d’un support à la production de l’entrepôt et l’automatisation des tâches répétitives pour les salariés. Malgré les importants gains de productivité qu’elle apporte, elle ne fonctionnerait pas sans une réflexion et une gestion globale des processus logistiques faite par un directeur supply chain et logistique.

Publié le 30 septembre 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *