Bullwhip effect – Qu’est-ce que le bullwhip effect ?

La chaîne logistique est un système tellement complexe que la moindre variation à un moment donné peut avoir un impact et se répercuter sur tous les acteurs. L’offre et la demande se trouvent au centre de ce système. En effet, l’offre et la demande sont au cœur de toutes les décisions stratégiques. Pour évaluer la demande, il faut étudier différents domaines pour pouvoir établir un pronostic fiable de la situation et de l’évolution du marché. Et plus une entreprise est loin du consommateur final dans la chaîne logistique, moins la demande directe reflète la situation réelle du marché. Ce phénomène se nomme le Bullwhip effect ou l’effet coup de fouet en français.

Bullwhip effect : explication et causes

Tout commence à 1961 où le théoricien Jay Forrester met en lumière l’effet “coup de fouet” ou “Bullwhip effect”. Il montre en effet que de faibles variations de la demande se traduisent par des augmentations de stocks intermédiaires qui deviennent de plus en plus importants lorsque l’on remonte en amont dans la chaîne de production.

Cet effet Bullwhip ou effet coup de fouet indique en premier lieu la façon dont la courbe de la demande évolue le long de la chaîne logistique. Et une légère augmentation de la demande suffit à amplifier les stocks tout le long de la chaîne logistique. Les fournisseurs de matières premières sont les premiers exécutants de la chaîne de production, et donc ceux qui se retrouvent le plus à l’extrémité de cet effet coup de fouet.

bullwhip effect définition qu'est-ce que c'est
Bullwhip effect ou l’effet coup de fouet

Un exemple de l’effet Bullwhip

Les consommateurs finaux achètent en masse un article T, il y a donc plus de commandes et la demande pour cet article T augmente. Suite à cette augmentation de commande, le détaillant commande une plus grosse quantité d’articles T auprès de son grossiste afin de satisfaire les commandes en cours mais aussi pour avoir du stock. Le grossiste quant à lui doit augmenter les quantités commandées auprès de l’usine de production. L’usine doit donc produire plus, il lui faudra donc plus de matières premières.

Comme on l’a vu dans cet exemple, les quantités commandées augmentent à chaque poste de la chaîne logistique. En sachant que la demande évolue de façon proportionnelle, les retards dus au transport et à la production doivent être planifiés par anticipation. Afin de prévenir tout risque plus l’entreprise est éloignée du consommateur, plus il est important pour elle d’avoir des stocks des produits souhaités ou des matières premières requises. Elle pourra ainsi réagir le plus vite possible aux besoins de ses clients, et ne pas perdre des parts de marché face à la concurrence. En partant de ce principe, on constate qu’une demande légèrement en hausse chez le détaillant sera très perceptible chez le fournisseur.

Et cela risque d’impacter l’ensemble de la chaîne logistique : des fournisseurs de matières premières jusqu’au consommateur final.

Bullwhip effect : les causes possibles

Toutefois, l’effet Bullwhip ne part pas obligatoirement de la demande, il peut en effet venir aussi de d’autres causes. On peut notamment imaginer les causes suivantes d’un effet coup de fouet :

  • Demande : l’entreprise s’attend à une hausse de la demande suite à une saisonnalité, une tendance ou une autre raison. L’entreprise réagit immédiatement en augmentant les quantités commandées auprès de ses fournisseurs. L’entreprise commande les quantités dont elle a besoin pour répondre à la demande mais elle prévoit aussi un stock plus grand afin de pouvoir réagir plus rapidement à de nouvelles hausses.
  • Regroupement de commandes : de nombreuses entreprises commandent au-delà de leurs besoins pour bénéficier de remises commerciales avantageuses ou de réduire les frais de transport.
  • Craintes de goulots d’étranglement : de nombreuses entreprises redoutent les goulots d’étranglement dans l’approvisionnement de certaines matières premières ou de certains produits, et elles augmentent les quantités commandées afin de pouvoir continuer à livrer les clients même en cas de coup dur
  •  Variations de prix : Les prix peuvent augmenter en raison d’une hausse de la demande, l’entreprise peut donc augmenter ses quantités commandées afin d’optimiser ses gains.

Bullwhip effect : comment éviter l’effet coup de fouet ?

L’approche Lean et son procédé du juste-à-temps permettent de contrer l’effet Bullwhip. Pour cela, il faudra :

  • Partager l’information entre les différents acteurs de la Supply chain de façon à avoir une vision d’ensemble pour connaître les évolutions à court, moyen et long terme de la demande. Et non se baser sur la demande instantanée. 
  • Réduire les délais de livraison et de transport
  • Eviter les lots de transports et commander uniquement la marchandise ou les matières premières nécessaires
  • Réduire le nombre de stocks intermédiaires dans la Supply Chain et privilégier une gestion de production en juste-à-temps
  • Créer un supermarché de produits finis qui agit comme un tampon capable d’absorber ces variations.

Découvrez d’autres conseils et développez vos connaissances sur le 👉👉👉 BLOG DE LA LOGISTIQUE & DE LA SUPPLY CHAIN

Publié le 31 mars 2021