DMAIC : qu’est-ce que la méthode DMAIC ?

Bien connue des professionnels de l’excellence opérationnelle et des experts en amélioration continue, la méthode DMAIC est une méthode de résolution de problèmes très efficace qui vise à améliorer un processus existant. Découvrez qu’est-ce que la méthode DMAIC.

Qu’est-ce que la méthode DMAIC

DMAIC : définition et origines

Issue des travaux réalisés par Joseph Juran, Edward Deming ou encore Walter Shewhart dans la première moitié du 20e siècle, la méthode DMAIC est une méthode scientifique notamment utilisée dans le secteur industriel. Elle vise, au travers de l’analyse de données, à trouver des solutions et à appliquer au quotidien des pratiques visant à résoudre de manière durable et définitive des problèmes complexes et concrets, quels qu’ils soient, qui altèrent la performance d’une activité.

5 étapes successives

Acronyme anglophone qui signifie en français : Définir, Mesurer, Analyser, Innover ou Améliorer (traduction littéraire de l’anglais) et Contrôler.

Voici une explication plus détaillée de ce que l’on entant pour chaque terme évoqué :

  • Définir : il s’agit de comprendre le problème rencontré, de le décrire et de définir les objectifs pour atteindre le résultat souhaité. On établit une charte de projet dans laquelle on décrit clairement le problème à résoudre, la portée du projet, l’équipe en charge du projet et les indicateurs à utiliser pour suivre le projet tout au long de sa réalisation.
  • Mesurer : Mesurer avec précision l’ampleur du problème et comprendre les facteurs qui en sont la cause
  • Analyser : Cartographier les processus, schématiser, mettre à plat l’ensemble de l’organisation et des flux relatifs à l’activité afin d’identifier de manière plus précise la ou les véritables causes (ou en tout cas celles qui sont les plus probables et évidentes) du problème.
  • Innover ou Améliorer : Réfléchir à des solutions innovatrices (dans le sens où elles n’ont jusqu’à présent pas encore été mise en place mais qu’elles ont fait leurs preuves dans d’autres situations similaires) qui vont permettre de résoudre le problème à l’instant T et de manière durable afin que celui-ci ne se reproduise plus. Tester chaque option. Sélectionner la solution la plus pertinente et la mettre en œuvre.
  • Contrôler : Vérifier que le travail accompli fonctionne, que la ou les solution(s) mise(s) en place sont/est efficace(s) et donne(nt) satisfaction.
dmaic
DMAIC

Une dernière et ultime étape apparait dans certaines méthodes de gestion, la standardisation. Elle consiste à conclure, à standardiser et à faire suivre le projet. Cette étape est cruciale car elle vise à assurer le succès continu et la pérennité des solutions mises en place au sein de l’entreprise et son application à plus grande échelle.

Un mécanisme du lean manufacturing

La méthode DMAIC correspond à une méthode de conduite de projets d’amélioration des procédés. Le DMAIC est réalisé dans une démarche Lean management et 6 sigma et nait de l’association des 2.

En quelques mots, le Lean c’est faire vite, bien et pas cher. On pilote l’activité dans une logique SQCDP, c’est-à-dire dans un environnement sûr (S), avec un niveau de qualité requis demandé par le client (Q), à un cout maitrisé pour la rentabilité de l’entreprise ©, en respectant les délais demandés par les clients (D) et avec un personnel adapté en nombre et en compétence mais aussi heureux et serein (P).
Le lean c’est aussi regarder ses processus et ses activités avec les yeux du client. On distingue les activités à valeur ajoutée (VA) pour lesquelles le client est prêt à payer et les activités à non-valeur ajoutée, donc des gaspillages ou ce que qui est obligatoire mais qui importe peu au client du type contrôle, travail de sécurité, etc.

Un processus six sigma, c’est un processus qui varie peu et qui fait zéro défaut. C’est une échelle de performance des processus au vu des défaut générés pour le client.

L’association du lean et du six sigma donne la démarche DMAIC. Elle permet ainsi de réduire les délais et maitriser la variabilité.

La méthode DMAIC s’inscrit parfaitement dans une démarche d’amélioration continue de type Roue de Deming (ou PDCA : Plan, Do, Check & Act). La seule différence avec la méthode PDCA est que le DMAIC est une composante même des projets Lean Six Sigma.

Prérequis de la méthode DMAIC

Afin d’être efficace, la méthode de gestion de projet DMAIC nécessite de disposer de certains prérequis.

Principes de la méthode

La méthode DMAIC se base sur quatre grands principes :

  1. La rigueur dans les actions menées et la mise en œuvre d’outils efficaces pour gérer l’activité avec précision
  2. Une prise de décision basée sur des mesures précises, des données chiffrées qui parlent d’elles-mêmes
  3. L’implication de l’ensemble des membres de l’équipe de travail concernée par le projet
  4. La concentration de l’activité toute entière sur la résolution des problèmes et la satisfaction des clients. On parle de chaine logistiques et industrielles. Comme des dominos les services et les actions réalisées au sein de chacun d’eux impact les autres. L’attention et l’implication doivent donc être globales.
qu'est-ce que la méthode DMAIC
Qu’est-ce que la méthode DMAIC ?

Une formation à l’outil pour une efficacité maximum

Gérer et suivre un projet DMAIC ne s’improvise pas. La particularité des projets DMAIC réside dans le fait que pour que ceux-ci aboutissent il est nécessaire de suivre un schéma précis, une organisation bien rodée et structurée. Ceci s’apprend notamment au travers de différents niveaux de certification Six Sigma : White Belt, Yellow Belt, Green Belt, Black Belt et Master Black Belt. Une entreprise qui souhaite se lancer dans ce type de projets doit donc s’assurer de disposer d’au moins un collaborateur expert ayant suivi différents cursus de formation et mené différents projets afin d’assurer la réussite du projet.

La formation permet en effet, malgré que la méthode DMAIC fasse appel au bon sens, d’être plus aguerrit car sensibilisé sur les points suivants :

  • Comprendre la logique et les enjeux,
  • Maitriser les outils,
  • Piloter un projet, un portefeuille de projets et les ressources associées,
  • Promouvoir l’excellence opérationnelle.

Comme disait Antoine de Saint-Exupéry « Un objectif sans plan s’appelle un vœu ». La dimension très structurée de la méthode DMAIC est donc un outil clé pour mener à bien certains projets dans cette logique d’amélioration continue.

Pourquoi l’utiliser ? / En quoi c’est important ?

La démarche s’applique facilement aux processus industriels, mais peut également s’appliquer à tout autre typologie de processus, qu’ils soient par exemple logistiques, commerciaux ou administratifs.

La méthode DMAIC a été créée et est mise en place au sein d’une entreprise afin de permettre à cette dernière d’atteindre ses objectifs de satisfaction client, d’économie de moyens, de protection de l’environnement ou encore d’amélioration des conditions de travail. Pour atteindre ces objectifs il faut comprendre ce qui à ce jour empêche l’atteinte de tels résultats. C’est pour cela que le DMAIC intervient, en analysant précisément le problème à régler et en identifiant la solution la plus efficace pour le résoudre en se basant sur des données statistiques, chiffrée qui illustrent et appuient les hypothèses faites.

La mise en place au quotidien de projet DMAIC permet de gagner en efficacité et surtout d’améliorer la satisfaction client, une priorité aujourd’hui dans un contexte économique ultra concurrentiel où les clients sont toujours plus exigeants.

Cette approche de gestion peut être utilisée en complément de la méthode Poka Yoke, méthode mise en place pour éviter les erreurs commises par inadvertance. En appliquant ces méthodes, vous éliminez les erreurs humaines et mécaniques.

Vous cherchez un emploi dans l’industrie ? Retrouvez nos 👉 offres d’emploi en production.

Publié le 2 septembre 2021