Qu’est-ce que la méthode FIFO / LIFO ?

Les deux acronymes LIFO/ FIFO sont utilisés en comptabilité analytique pour gérer et valoriser les stocks. Il s’agit donc de méthodes particulièrement importantes dans le domaine de la logistique et notamment dans la gestion de stock et le pilotage d’entrepôt. Alors que la méthode LIFO propose d’extraire les marchandises les plus récentes, la méthode FIFO quant à elle propose de faire sortir les stocks les plus anciens. Le LIFO s’oppose donc au FIFO. Alors quelle est la méthode à privilégier ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces méthodes FIFO et LIFO ?

FIFO/LIFO : De quoi s’agit-il

Ces 2 acronymes sont liés à des méthodes de gestion des stocks de marchandises dans les entrepôts. Ce sont des techniques utilisées par les entreprises en fonction des dates d’entrée et de sortie des matières premières ou des produits finis dans les stocks. Ces approches reposent sur la gestion du stock de marchandises corrélé à la valeur du stock en temps réel. Le stock étant vu comme une immobilisation. Les stocks sont alors valorisés et piloté en temps réel afin de permettre un ordonnancement optimal mais nécessite un inventaire tournant régulier. On se sert notamment d’un ERP pour gérer l’ensemble des répercussions liées à la méthode FIFO ou à la méthode LIFO. Par exemple : stock restant, stock d’alerte, produits vendus, variation de stock, entrées et sorties, etc. Au travers de ces approches, la gestion des stocks et effectuée stratégiquement et impacte directement la manutention de ceux-ci, le transport, les achats de marchandises mais également les éléments comptables tels que les charges directes, la comptabilisation des stocks, la trésorerie, les imputations, rabais, etc.

Qu’est-ce que la méthode LIFO ?

Que signifie méthode LIFO

Le sigle LIFO est un acronyme anglais qui signifie Last In First Out, ou “Dernier Entré Premier Sorti”.

La LIFO part du principe que les actifs produits ou achetés en dernier, sont les premiers à sortir à nouveau du stock. Autrement dit, cette méthode considère que l’entreprise se débarrasse en premier des produits acquis le plus récemment. Ainsi lorsque l’on sort les produits du stock, on indique en valeur le prix des derniers produits de ce type d’article qui viennent d’entrer en stock. La gestion des stocks et des approvisionnements se fait notamment pas l’analyse du coût d’acquisition rapporté au coût moyen et permet un pilotage fin lié à la valeur du stock.

Un exemple simple de la méthode LIFO :

Par exemple, si j’achète en 2020 20 produits à 5 euros l’unité, et qu’en 2021 j’en achète 10 autres à 10 euros l’unité.  Le stock sera constitué de 30 produits du même type à prix d’achat différent. Si je vends 3 produits de ce stock, avec la méthode LIFO je considère qu’ils valent 10€. En effet, on prend en compte la dernière valeur d’achat afin d’avoir un coût moyen unitaire.

La saisie sera donc une sortie de 3 articles à 10 euros l’unité soit 10 × 3 = 30€ 

Avantages et inconvénients de la méthode LIFO

Avantages de la méthode LIFO

La méthode LIFO tient compte de la variation des prix au cours du temps : elle est donc fortement utilisée par les entreprises en période d’inflation. Cette méthode est fortement conseillée pour certains secteurs. Notamment pour les marchandises sèches telles que les céréales, le charbon, le sable, la brique ou encore le gravier.

Dans le cas d’un produit qui nécessite une fabrication, elle donne le coût de fabrication le plus juste car ça sera le coût le plus récent et elle simplifie le processus de gestion : une fois fabriqué, le produit est directement vendu.

Par ailleurs, le stock figure en comptabilité avec une valeur plus faible, ce qui peut être bénéfique en termes de taxation et d’impôts. Il est important de noter que cette méthode a été interdite par l’administration fiscale française.

Inconvénients de la méthode LIFO

En revanche, la méthode LIFO ne permet pas de tenir compte de la valeur du stock restante puisque la valorisation du stock sera plus faible que les prix actuels. De plus, en retirant systématiquement les produits les plus récents, l’entreprise finira uniquement avec de vieux produits, ou des produits obsolètes. Le stock final risque de voir le nombre de ruptures de stock garantir si les stocks de matières premières viennent à périmer.

qu'est-ce que la méthode FIFO LIFO gestion stock
La méthode FIFO et la méthode LIFO sont utilisées pour la gestion de stock

Qu’est-ce que la méthode FIFO

Que signifie méthode FIFO

La technique du FIFO signifie First In First Out ou en français PEPS (« Premier Entré, Premier Sorti »). Elle repose sur le principe que les produits achetés en premier, sont les premiers à sortir du stock.

Il s’agit d’une méthode de gestion des stocks dont l’objet est de faire sortir les marchandises et matières premières par ordre d’entrée en stock. C’est méthode très utilisée par les entreprises qui sont dans l’alimentaire, et qui ont des produits avec des dates limite de consommation. Cela permet non seulement de consommer les produits périssables avant échéance, mais surtout de réduire les coûts de stockage. En gérant bien le stock FIFO, les produits qui seront en stock correspondront aux achats les plus récents. Par ailleurs, le first in first out permet une gestion optimale des réapprovisionnements et limite les stocks dormant sur les palettes au travers de lots vieillissants. On réussit notamment à contrôler et anticiper chaque variation des stocks et à comptabiliser chaque marchandise.

qu'est-ce que la méthode fifo ? first in first out
Qu’est-ce que la méthode fifo

Avantages et inconvénients de la méthode FIFO

Avantages de la méthode FIFO

L’organisation des stocks sur le modèle FIFO impose une organisation rigoureuse sur le stockage. En respectant la méthode FIFO, premier entré premier sorti, les étagères sont le plus optimales lors du stockage. L’entrée des nouveaux produits se fait d’un côté et la sortie de l’autre côté. Il faut pour cela pouvoir circuler des deux côtés. Si l’étagère n’est accessible que d’un côté, le stock sera en méthode LIFO (dernier entré, premier sorti), à moins d’avoir un dispositif mécanique comme un plateau tournant.

À l’inverse de la méthode LIFO, celle du FIFO est autorisée par les autorités fiscales françaises. Elle permet de tenir compte des prix actuels du marché mais aussi de l’usure et de l’obsolescence progressive des produits, puisque les plus anciens sont graduellement éliminés du stock. C’est ce qui correspond à ce qui est généralement fait physiquement par les entreprises pour une meilleure gestion du stock : les produits les plus anciens sont utilisés avant les plus récents.

Inconvénients de la méthode FIFO

En revanche, la méthode FIFO ne permet pas de tenir compte de la variation des prix au cours du temps. En période d’inflation, elle surestime la marge brute : même si le nombre d’articles stockés baisse, la valeur globale peut augmenter ce qui peut donner l’impression de faire plus de profit. Elle peut ainsi engendrer des erreurs de calcul.

Les inconvénients restent minimes et c’est l’une des solutions privilégiées par les entreprises.

Vous recherchez un expert de la logistique ? Faites appel à un cabinet de recrutement en logistique..

Publié le 29 décembre 2020


3 commentaires

  1. bien détailler ces méthodes indispensable dans une gestion logistique je souhaite avoir vos prochains commentaires merci pour la suite

  2. Bonjour,

    Article intéressant sur le côté financier.
    Pour les denrées périssables et notamment dans l’alimentaire, on aura plus tendance à utiliser le Fefo, basée sur la dates limites de consommation ou d’utilisation optimale, voire la date de fabrication, et ce, quelle que soit la date de réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *