Planificateur de production – Fiche de poste

Le planificateur de production agit comme un véritable chef d’orchestre du processus de production d’un bien dans une entreprise industrielle. C’est lui qui organise, supervise, impacte le planning de production nécessaire à la fabrication du bien en question, en fonction des commandes émises par le service commercial. Il réalise ceci en veillant toujours à optimiser les délais, l’utilisation des moyens de production et les coûts associés à cette production. Un métier hautement technique et stratégique réservé aux profils experts, qui il n’y a pas de place pour l’erreur, qui peuvent, si elles existent, avoir de lourdes conséquences.

Quel est le rôle d’un planificateur de production ?

Interlocuteurs

Le planificateur de production est en relation avec les différents services d’une entreprise. En premier lieu l’usine et les équipes de production qui sont son principal interlocuteur du fait qu’il impacte directement leur fonctionnement. Il entretient également des relations avec le service commercial, l’équipe marketing, le service clients, le service qualité, qu’il se charge de coordonner avec la production pour faire fonctionner l’ensemble du processus. Ces principaux interlocuteurs, avec qui il communique quotidiennement, sont le chef d’atelier ou responsable de production, le gestionnaire des stocks et la direction technique. C’est un poste à moitié sédentaire (dans un bureau) à moitié terrain. Il faut en effet, calculer, prévoir, planifier au moyen d’outils informatiques et de tableaux excel mais aussi pouvoir se rendre sur site pour contrôler que le terrain et les opérationnels suivent la cadence sans trop de difficulté.

Un rôle différent selon l’environnement

La taille et l’organisation de l’entreprise influent sur la place et le rôle qu’occupe le planificateur de production. Par conséquent, dans les petites entreprises, il est en général rattaché au Directeur Général et il gère le processus d’industrialisation de façon globale et stratégique (ce qui implique une grande polyvalence). Dans certains cas c’est d’ailleurs une tâche qui incombe au chef d’atelier en plus de ses missions managériales. En revanche, dans les structures plus importantes, il est généralement sous la responsabilité du directeur de la production, du directeur technique ou encore du responsable planification et ses fonctions sont plus opérationnelles, il est plus spécialisé (il s’occupe d’une certaine typologie de produit, est ciblé sur une partie seulement du cycle de production et non l’ensemble des étapes, etc.).

planificateur de production fiche métier
Planificateur de production – Fiche métier

La gestion de la production

Il cherche à faire coïncider le plus exactement possible les commandes client avec ce qui entre et sort du processus de production en usine ou en atelier. Il agit dans un souci de régulation du flux entre l’entrepôt de stockage, l’usine et le client pour assurer un écoulement régulier, lisse, sans rupture ni surplus. La tâche est longue, fastidieuse et chronophage, mais essentielle pour ne pas générer trop de problèmes ou de difficultés (matérielles, humaines ou financières).

L’objectif est purement et simplement financier. Limiter au maximum le nombre de pertes en ressources, en temps et par conséquent de pertes économiques générées par une mauvaise planification.

Le planificateur prédit l’avenir. Non pas au doigt mouillé, rappelons-le la planification est une tâche très sérieuse et complexe, qui permet à une entreprise de faire des économies financières. C’est lui qui impose la cadence et assure la liaison harmonieuse entre les différents acteurs de la production.

Définir un plan, une ligne de conduite

Le planificateur est un simulateur. En fonction de paramètres bien définis, il va simuler le fonctionnement de l’entreprise et plus particulièrement de la production, afin de s’assurer de la faisabilité de ce qui a été vendu au client. Il tente de répondre à la question peut-on assurer le respect des engagements pris par la société vis-à-vis de ses clients ? Il va s’occuper de vérifier la faisabilité du programme de fabrication, en évaluant les capacités de production et les performances des machines ; de faire régler les machines par les opérationnels selon ce qui doit sortir ; et d’équilibrer et répartir la charge sur les différentes machines. Contrairement à l’ordonnanceur qui lui va préciser au jour le jour l’ordre précis des tâches en tenant compte de la réalité présente mais aussi de nombreux détails qui échappent au planificateur.

On voit alors le schéma classique d’une planification ou plutôt d’un ordonnancement de production mais de manière simulée sur une plus longue période :

  • Une fois la réception de la commande qui répertorie les besoins du client, on se charge de contrôler dans sa base de données la disponibilité des moyens de production (machines et opérateurs) et assume de répartir la charge de travail entre les différentes lignes de production, les machines, secteurs et les opérateurs sur ligne.
  • Ensuite on s’occupe de déclencher les approvisionnements en matières premières et produits semi-fini auprès des fournisseurs afin d’alimenter en temps et en heure l’usine ou l’atelier de production.
  • On contrôle l’état des stocks de matières/produits qui sont à disposition de la production ou prêts à être distribués, afin de ne jamais avoir de surplus inutile ou de se retrouver avec de la marchandise inutilisable car obsolète (périmée, ancienne collection, ne correspond plus aux normes en vigueur…).
  • Lorsque la mise à disposition de la matière première, des produits semi-finis ou des articles, nécessaires à la production, est assurée, on s’occupe de programmer la production. On ajuste et modifie le planning de production en temps réel en fonction des demandes, des activités promotionnelles de l’entreprise, mais aussi des aléas qui font leur apparition et qu’il faut régler au plus vite. Prévois et prends en compte la possibilité de réaliser des modifications sur le planning dans le cas d’une commande urgente ou du retard de livraison de la part d’un fournisseur.
  • Dès le planning établi, on lance les ordres de fabrication et contrôle les opérations de production afin de respecter les objectifs de productivité et les échéances de délais fixés pour satisfaire un maximum le client suivant les conditions du contrat négocié.
  • Dès que la production on contrôle les flux de production sortants et on s’assure de la conformité de la marchandise sortie.

Contrôle et analyse

Afin de réaliser cette simulation de manière la plus juste possible, le planificateur de production se base sur des résultats antérieurs pour faire des prévisions sur l’année ou les mois qui vont s’écouler. En effet, il récupère les données précédentes, calcule et analyse les écarts de planification entre les prévisions et la production réelle, puis établit de nouvelles prévisions et élabore le plan de production suivant de manière plus précise et mieux adaptés car il se base sur des données antérieures.

Dans le cadre d’une trop grande disparité entre la simulation et les capacités actuelles de la production, il recommande des actions correctrices afin de réduire ces écarts, de diminuer leur fréquence ou tout simplement de les supprimer.

Afin de l’aider dans ces missions, le planificateur de production s’accompagne d’outils informatiques, du type ERP et logiciels de GPAO afin de simuler de manière exacte et d’obtenir une trace permettant à l’ordonnanceur de modifier ces prévisions selon l’activité et ses évolutions.

Quelles sont les qualités requises pour être planificateur de production ?

Pour occuper le poste de planificateur de production, il faut être pragmatique, rigoureux, réactif, organisé, proactif, être doté d’un excellent relationnel et de fermeté afin de faire accepter vos décisions. Il est aussi important de savoir s’adapter aux changements, à l’incertitude et à la complexité de certaines démarches et processus, de faire preuve d’ouverture d’esprit et d’impartialité toujours en restant factuel, d’être doté d’une certaine empathie et d’une écoute active auprès de ses interlocuteurs.

De quelles compétences clés un planificateur de production doit-il être doté ?

Un planificateur de production doit disposer de connaissances précises sur les techniques de fabrication, les méthodes de gestion de production, ainsi qu’en gestion administrative et financière.
Il est important qu’il ait une bonne connaissance de l’environnement industriel dans lequel il évolue. Il doit avoir la capacité à comprendre, dialoguer et convaincre ses interlocuteurs (notamment les directions d’usines) car il est constamment en contact avec les fournisseurs, les différents services de l’entreprise et les prestataires logistiques. Le planificateur de production doit être capable de modéliser et analyser des données à l’aide d’outils informatiques type ERP permettant de générer puis d’entretenir la simulation du fonctionnement de l’entreprise, et de logiciels de gestion de la production assistée par ordinateur GPAO pour le lancement des OF par exemple.

C’est un métier qui demande par ailleurs une certaine gestion du stress et de la réactivité face aux contraintes et imprévus rencontrés.

Enfin, la maîtrise de l’anglais est une compétence nécessaire lorsque l’entreprise collabore avec des prestataires étrangers.

planificateur de production emploi
Le planificateur de production interagit avec le responsable de production

Quel diplôme requis ?

On constate ainsi que les recruteurs apprécient particulièrement les profils disposant d’une formation du type DUT QLIO (qualité, logistique industrielle et organisation) ou BTS (IPM : industrialisation des produits mécaniques, ATI : assistance technique d’ingénieur, CPI : conception de produits industriels) ou encore licence professionnelle (gestion de production intégrée, management de la production industrielle et gestion des flux, chargé d’affaires en gestion de la production industrielle). Cependant, compte tenu du caractère stratégique de la fonction les profils disposant d’un diplôme d’école d’ingénieurs spécialisé dans les processus industriels (EIL Co, ITII, UTBM, CESI…) ou titulaires d’un master professionnel orienté en gestion de production sont également bien appréciés des recruteurs. Enfin, les étudiants à BAC + 6 : MS lean : production et logistique ; MS management industriel et excellence opérationnelle ; Master spécialisé manager de l’amélioration continue ; MS responsable de l’amélioration continue et de la performance industrielle, peuvent aussi être intéressants.

La fonction de planificateur de production est également accessible en mobilité interne ou externe à la suite de l’exercice d’une fonction proche dans le secteur industriel ou de la supply chain du type gestionnaire des stocks, gestionnaire approvisionnement, pendant une durée de deux à cinq ans minimums.

Que faire après une carrière en planification de production ?

À la suite de plusieurs années d’expérience réussies sur cette fonction, le planificateur de production peut évoluer vers d’autres postes liés à la logistique ou à la gestion de production comme par exemple responsable planification, technicien méthodes et à plus long terme accéder un des postes de responsable des achats industriels voire responsable logistique, supply chain manager ou responsable de production. Le planificateur de production pour également s’orienter vers un poste de manager d’une équipe de production au sein de l’usine.

Qui recrute ?

Le planificateur de production intervient dans des entreprises industrielles (pour les produits de grande consommation notamment), du commerce et de la distribution, dans tous types de secteurs (automobile, aéronautique, fabricants d’équipements industriels et industries agroalimentaires ou textiles).

Quel est le salaire d’un planificateur de production ?

Un profil junior peut recevoir entre 25000€ et 40000€ de salaire brut annuel. Un profil expérimenté peut gagner jusqu’à 70k€ par an. La rémunération fluctue majoritairement en fonction de la taille et de l’organisation de l’entreprise, de l’expérience exigée, du niveau de responsabilités du salarié ainsi que de l’envergure nationale ou internationale de l’entreprise.

Vous cherchez à recruter un planificateur de production ? Faites appel à un cabinet de recrutement spécialisé dans l’industrie.

Publié le 13 octobre 2021