Quoi faire en temps de crise ? Ou comment garder le moral en période de baisse d’activité

La période actuelle incite à la réflexion sur notre capacité à gérer les crises. Qu’elle soit passagère, saisonnière ou régulière, une période de crise est un moment compliqué à gérer.

J’ai, par ailleurs, trop lu ces jours-ci de messages déprimants sur linkedin de personnes pour qui cette période est vécue de façon négative. Et si nous en profitions pour changer notre quotidien ? N’est-ce pas le moment pour prendre de la hauteur ? Se réorganiser ou optimiser ses process ? Chez AMALO nous n’avons pas attendu le COVID19 pour réfléchir à notre façon de gérer une période de crise. Nous ne vous proposons pas un énième guide du télétravail mais plutôt quelques axes de réflexion pour celles et ceux donc l’activité est légèrement ou durement impactée. Que vous soyez salarié, dirigeant ou entrepreneur, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice.

garder le moral pendant la crise
Comment garder le moral pendant la crise ?

Gérer le quotidien pendant la crise

En télétravail ou non, un période de crise n’est pas forcément synonyme d’arrêt total de l’activité. Il est donc impératif de ne pas sombrer dans la déprime et d’assurer le travail habituel. Une réorganisation du temps de travail sera probablement nécessaire. Il convient tout de même de répondre aux attentes des quelques clients toujours dans l’attente d’un retour ou d’une proposition. Savoir être présent pour eux sera très certainement payant quand les choses repartiront.

Optimiser ses process

Le fait de devoir faire du télétravail ou de réorganiser sa journée de travail est un excellent exercice pour optimiser ses tâches habituelles. Il est certain que vous vous rendrez compte que votre travail est peut-être désordonné ou mériterait quelques améliorations. Prenez le temps de réfléchir à votre façon d’organiser les choses et de réfléchir à l’importance de chaque mission qui vous incombe. Une réflexion sur la chronologie de vos actions ou à l’impact de chacune d’elle vous permettra à coup sur de mieux structurer votre quotidien.

Tester des choses

Travailler à distance ou en effectif réduit au bureau peut également être une excellente occasion de tester de nouvelles choses. Rappelez-vous la dernière fois que vous avez demandé à votre manager de tester une nouvelle approche ? Vous avez une occasion unique de lui montrer par l’exemple que la proposition que vous lui avez faite peut avoir un impact sur votre service ou sur l’entreprise. Testez vos idées et analysez le résultat. Dans la mesure ou l’activité est réduite personne ne vous en voudra de vous adonner à des missions qui sortent de vos attributions, d’autant plus si elles permettent à l’entreprise d’y gagner.

Créer du lien avec vos collègues et vos collaborateurs

Tous les managers le disent : on passe trop de temps dans la production et pas assez à se préoccuper de ses collaborateurs. Est-ce que cette baisse d’activité ne peut pas être l’occasion de passer du temps avec vos collaborateurs ? Prendre un café (virtuel en cas de confinement) ? Vous soucier de leurs préoccupations ou de leurs souhaits ? Personnellement je suis convaincu que c’est une occasion unique de créer du lien dans l’entreprise. Bien souvent les différents services de l’entreprise ne communiquent pas ou trop peu. C’est toujours de “la faute de l’équipe supply chain, de la production ou de la compta”. N’est-ce pas le moment d’établir plus de contacts avec vos collègues et d’essayer de comprendre les enjeux de leur poste ?

Faire des économies

Je suis convaincu qu’une crise est une excellente occasion pour réfléchir à ses dépenses et à leur niveau d’importance. Même si il s’agit du travail des acheteurs, n’est-ce pas l’occasion pour un dirigeant de PME ou le responsable d’un service d’analyser les dépenses et d’en évaluer leur nécessité ? Et même si vous n’êtes pas manager c’est peut être aussi l’occasion d’analyser les dépenses que vous engendrez dans la société et d’étudier la manière de les optimiser. Essayez de comprendre quelles sont les dépenses capitales et qui vous permettent de tenir en période de crise, quelles sont les dépenses qui sont nécessaires au développement de l’entreprise et quelles sont dépenses qui sont superflues.

Tous nos conseils pour booster votre carrière sur 👉👉👉 LE BLOG DU RECRUTEMENT

Soutenir vos clients et/ou vos fournisseurs pendant la crise

Etre en entreprise c’est aussi gérer des interactions avec l’extérieur quoi qu’on en dise. C’est probablement le moment de vous inquiéter de la santé de vos partenaires et de la vôtre si vous pouvez les aider à passer ce moment difficile. N’oubliez pas que même à 50% de vos capacités de production, vous aurez besoin d’eux pour vous approvisionner ou acheter vos produits. Il est donc capital de vous enquérir de leur bonne santé. C’est aussi l’occasion de trouver des fournisseurs supplémentaire ou disposant d’un réseau plus court d’approvisionnement (ex: plus proche de chez vous, cf. fermetures des frontières) et de nouer de nouvelles collaborations. C’est aussi l’occasion de vous rendre compte de la fébrilité de certaines sources d’approvisionnements.

Nouer des partenariats

Quand on est “la tête dans le guidon” on a du mal à trouver des idées innovantes. Une baisse d’activité peut être l’occasion de créer une alliance avec un compétiteur ou avec une entreprise complémentaire de la vôtre. Prenez le temps d’analyser votre marché et de voir avec quel type de structure vous pourriez nouer des contacts. Avec un peu plus de temps, vous pouvez profiter d’un déjeuner (ou d’une prise de connaissance) avec une autre entreprise pour phosphorer.

nouer de nouveaux partenariats en période de crise économique
Un déjeuner entre confrères peut être une bonne occasion de développer son réseau ou faire du “cross business”

Conquérir de nouveaux marchés

Une baisse d’activité est une occasion unique de se rendre compte de la taille ou de la profondeur de son marché. Ce peut donc être une occasion d’attaquer des marchés secondaires qu’on ne prend pas le temps d’approcher en période de pleine activité. C’est aussi l’occasion pour les collaborateurs dont l’activité est en baisse d’apporter du soutien aux commerciaux qui sont poussés à se dépasser.

Assurer des opérations de maintenance préventive

Machines trop souvent en panne ? N’est-ce pas l’occasion rêvée de faire un peu de préventif sur la chaîne de production ou dans les locaux ? Il peut s’avérer judicieux de faire le tour des sites et de voir avec l’équipe maintenance sur quels équipements ils peuvent apporter une seconde jeunesse. L’ensemble des techniciens de maintenance doivent être sur le pont pour remettre à neuf tout ce qui peut l’être. Éventuellement, même d’assurer des travaux secondaires souvent délaissés.

Accroître la visibilité de votre entreprise

Trop accaparé par la production et la gestion habituelle, votre communication est mise de côté, car jugée non prioritaire. Profitez de ce temps pour communiquer sur les réseaux sociaux professionnels linkedin et viadeo. Profitez en aussi pour mettre votre site internet à jour et y ajouter un peu de contenu. N’est-ce pas, l’occasion rêvée de se lancer dans la mise en place d’un nouveau site plus dans l’air du temps ? Vous pourrez peut-être même bien négocier avec un créateur de site web qui connaîtrait une baisse d’activité.

Travailler sur de nouveaux projets

Beaucoup d’études le montrent, les entreprises qui profitent de la crise pour développer de nouvelles offres sont aussi celles qui redémarrent le plus fort en période de reprise. Regardez ce que vous pouvez apporter au marché et faites de la veille sur ce que proposent vos concurrents.

recherche et développement pendant la crise covid19
Une occasion unique de travailler sur de nouveaux projets

Fêter les petites victoires en temps de crise

Même dans les temps difficiles il est capital de garder un esprit positif. Chaque petite victoire doit être fêtée. Cela permet d’avoir un bon moral des troupes et que chacun continue à y croire. Profitez de chaque occasion pour mettre en valeur les bonnes actions. Un nouveau contrat signé, la mise en place d’un nouveau process plus efficace, un bon retour client, etc.

Recruter une perle même pendant la crise

Depuis des mois on répète à qui veut l’entendre qu’il y a plus d’offres d’emploi que de candidats. La période difficile que vous passez l’est tout autant pour vos compétiteurs. Peut-être même plus. Même si l’activité est réduite, pourquoi ne pas aller chasser de nouveaux collaborateurs. Ils pourront vous aider à faire sur-performer votre entreprise quand des vents meilleurs arriveront. D’ailleurs, n’hésitez pas à nous solliciter

Etre en période de baisse d’activité c’est aussi l’occasion de développer ses connaissances…notamment au travers de 👉👉👉 notre blog.

Publié le 20 mars 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *