Comment négocier une augmentation de salaire ?

Des années que tu te donnes corps et âme pour ton entreprise ? Tous les cabinets de recrutement de la terre de proposent des supers salaires dans d’autres entreprises ? Alors oui, l’argent n’est pas le seul moteur dans votre vie. Mais comme le disait une cliente de mère : l’argent ne fait pas le bonheur mais c’est bien pratique pour faire les courses. Alors l’heure est venue de savoir comment négocier une augmentation de salaire. C’est parti !

Tu cherches comment négocier une augmentation ?

A la question de savoir comment négocier une augmentation de salaire, le sentiment que cela procure est toujours le même : un grosse montée de stress. Dis toi que ton patron, généralement, va te proposer le minimum qu’il peut offrir. Il a probablement prévu un budget global. Mais un patron c’est généralement une personne pragmatique, dont le but final est soit de faire grossir sa société, soit de gagner plus d’argent. Et parfois les 2 en même temps. Le nombre d’options n’est pas illimité quand il s’agit de parler salaire. Tu risques même de vous voir rétorquer d’un “si tu n’es pas bien ici la porte est grande ouverte” ou d’un “des indispensables il y en a plein les cimetières”. Sois donc prêt à devoir faire preuve de ruse et d’anticipation.

comment négocier une augmentation de salaire
Négocier son augmentation de salaire est un art subtile

Le top 3 des tactiques pour négocier son augmentation de salaire :

  • Parles résultats, tes résultats. Pour ton patron, avoir atteint ton objectif et faire ton boulot n’est pas un argument valable. Il te paye déjà pour ça. Non ce qu’il a besoin d’entendre c’est comment tu as réussi à faire grandir l’entreprise et lui permettre de gagner des sous. Soit au travers du chiffre d’affaire que tu as permis de générer (pas besoin d’être commercial pour gagner de l’argent. Réfléchis, je suis sur que tu peux trouver des clients ou faire grandir le chiffre d’affaire avec du cross-selling) soit au travers des sous que tu as permis d’économiser à l’entreprise.
  • Benchmark. Un argument que je n’apprécie guère mais qui, en période de forte tension pour recruter peut s’avérer payant, le benchmark sur des postes similaires est un point qui peut faire mouche. Démontres que l’on t’a proposé plusieurs postes sur des missions similaires avec des salaires mais que tu privilégies la loyauté en échange d’un geste significatif.
  • Menace. Clairement c’est jouer à la roulette russe. Mais expliquer à ton patron avec conviction que sans une hausse réelle de ton salaire tu iras voir ailleurs peut le faire changer d’avis. Néanmoins, il faut que tu sois prêt à sauter le pas si la réponse est négative car sinon, fini ta crédibilité à ses yeux.
négocier une augmentation de sa rémunération
On ne travaille pas que pour la gloire

Contextualise

Négocier c’est présenter les bons arguments qui vont être percutant aux yeux de ton interlocuteur. Aussi, tu devras prendre en compte le contexte de ton entreprise. Si les pertes sont colossales, difficile de négocier une augmentation de salaire. En revanche, si il te proposes 2% de hausse de salaire alors que l’entreprise a vu son chiffre d’affaire augmenter de 15% alors expliques le. Démontres que c’est une évolution à 2 vitesses. Ça ne fait pas de mal de remettre ton boss sur terre. Tu pourras lui expliquer que tu as participé à cette réussite.

Si malgré tout ça ton patron ne lâche rien, c’est qu’il est temps de prendre le large. Tu peux postuler à l’une de nos annonces.

Besoin d’autres conseils pour booster ta carrière ? Ca se passe sur 👉👉👉 LE BLOG DU RECRUTEMENT

Vous avez d’autres approches à nous exposer ? N’hésitez pas, COMMENTEZ !

Publié le 28 janvier 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *