Les supers promesses des écoles supérieures. Rêve VS Réalité.

Que l’on soit spécialisé dans la supply chain ou que l’on souhaite poursuivre sa carrière dans l’industrie, difficile de s’y retrouver quand on cherche une école supérieure pour poursuivre ses études. Pour convaincre les étudiants potentiels, les écoles rivalisent de créativité et n’hésitent pas à sur-vendre les avantages à intégrer leurs écoles. Que l’on intègre une école de commerce ou une école d’ingénieur, voici notre avis sur les super promesses des écoles supérieures.

Rédigé par Océane LANDEL

classement écoles d'ingénieur. être diplômé. les supers promesses des écoles supérieures
Attention aux promesses des écoles supérieures

Imaginez-vous au restaurant, la carte des plats, plus appétissants les uns que les autres, entre les mains. Difficile de faire son choix entre l’incontournable burger-frites et la super salade césar. Un choix crucial, sur le moment et pleins de questions qui vous viennent en tête. Suis-je raisonnable ? Ou dois-je écouter mes papilles qui salivent à l’idée de manger des frites bien grasses. Vite le serveur revient ! Le stress monte petit à petit que vais-je choisir. Ah, je ne sais pas !

Cette situation vous rappelle des souvenirs ? Ce choix n’est pas fatidique mais nous avons quand même l’impression de faire le choix de notre vie. Pensez alors aux étudiants qui après leur bac doivent choisir leur future école. Tellement de choix sur le marché, tellement d’enjeu pour eux et l’impression de ne pas pouvoir se tromper.

En terminale, les questions : « qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire après mon bac ? », « quel cursus choisir ? », « quelle formation ? », « plutôt école de commerce ou école d’ingénieur ? » surgissent. Les nerfs des étudiants sont mis à rude épreuve et le casse-tête chinois pour faire son choix, pointe le bout de son nez. Ces questions cruciales sont déterminantes pour leur avenir tant sur le plan personnel que professionnel.

Rappelez-vous le début de votre année de terminale, où vos parents vous disaient « Penses à ton avenir ! Va sur les salons te renseigner. C’est important. N’attends pas le dernier moment ! ».

Verdict : nous sommes le samedi 25 mai, il est 9h30. Après avoir repoussé ce moment pendant plusieurs mois, il faut effectivement se rendre sur le salon de l’Etudiant, en urgence, pour donner un sens à son avenir.

Plusieurs sentiments se font ressentir : mes parents avaient raison mais je ne leur dirais rien pour ne pas leur donner cette satisfaction, les épreuves du bac sont arrivées plus vite que prévu et le réveil, à 8h, un samedi matin ne devrait pas être autorisé. 

Les portes du salon ouvrent à 10h et la foule qui attend devant les portes est déjà impressionnante. A l’intérieur, les stands de centaines d’écoles sont installés sur plusieurs milliers de m². Un premier tour d’horizon permet de récupérer un nombre incalculable de brochures et de tote bag.

Au fil de la journée, vous avez découvert le cursus initial ou en alternance, les programmes axés entrepreneuriat, le management ou le sport, les propositions de départ à l’étranger, les cours 100% en anglais, et passons. Tellement d’offres aussi alléchantes les unes que les autres qui rendent le choix d’autant plus difficile. De plus, les écoles supérieures sont pleines de belles promesses. Mais qu’en est-il vraiment ? ON NE NOUS DIT PAS TOUT (mais nous si) !

La reconnaissance du diplôme

Le marché des écoles supérieures est assez vaste, il en existe des centaines par secteur en France, mais toutes les écoles se valent-elles ? comment justifient-elles ces frais de scolarité élevés ? Une des raisons est l’obtention du précieux sésame : le Grade de Master, qui passe notamment par l’excellence des professeurs exerçant au sein de l’école. Grade de niveau Bac+5 qui signifie que le diplôme de l’école a été évalué et validé par le ministère de l’enseignement supérieur. Gage de sérieux pour l’établissement et label de qualité pour les étudiants qui obtiennent ce diplôme.

cabinet de recrutement spécialisé. amalo recrutement. jeune diplômé
Quel qu’il soit, le diplôme apporte toujours sa part de fierté

Mais attention aux écoles qui vous promettent monts et merveille, cela peut cacher une réalité, bien moins sympathique. En effet, nombreuses sont les écoles qui jouent sur les mots en assurant délivrer un diplôme Grade de Master alors qu’en réalité elles ne délivrent qu’un titre certifié niveau II. Ceci n’a pas la même valeur et la même reconnaissance pour les recruteurs qui recherchent pour la plupart des diplômés Grade de Master car il garantit un niveau d’excellence exigé par leurs clients.

De plus, au sein des écoles d’ingénieur ou de commerce il existe des classements qui, pour les premières places ont une réelle importance. En effet, avoir fait polytechnique ou être ingénieur du CESI n’aura pas la même valeur aux yeux des recruteurs. Qu’il s’agisse d’un cabinet de recrutement spécialisé ou d’un recruteur en entreprise, certaines écoles ont une valeur et une employabilité supérieur à d’autres. Il n’y, certes, pas de mauvais diplôme mais attention aux classements. Cela influera, dans certaines entreprises, sur votre salaire d’entrée et vos perspectives d’évolution. (classement des écoles d’ingénieur, classement des écoles de commerce)

Un emploi assuré à la sortie de l’école.

Toutes les écoles vous rassurent dans leurs pitchs de promotion sur l’employabilité de leurs étudiants qui se justifie par le diplôme délivré, les cours dispensés, les périodes de stage imposées, et le cycle d’alternance proposé. « Ne vous inquiétez pas, avec notre école vous êtes sûr de trouver un emploi dans les 6 mois qui suivent la fin de votre cursus, la preuve en est 95% de nos étudiants diplômés sont dans ce cas-là ». Telle est la chansonnette de chaque école. Certes il est vrai qu’avec un bon diplôme d’une école supérieur reconnue, il est plus facile de trouver un travail, mais ça n’est pas le seul facteur impactant. En effet, vos expériences aussi comptent ! Lorsque vous intégrez une école supérieure vous êtes amené au cours de votre cursus à effectuer des stages qui vous permettront d’appréhender le monde de l’entreprise et de développer vos compétences dans un contexte professionnel. A vous de mettre tout en œuvre et de vous battre coûte que coûte pour obtenir LE stage, dans l’entreprise qui vous fait rêver depuis que vous êtes tout petit. Les expériences professionnelles comptent tout autant que le diplôme, et à diplôme égal ce sont elles qui vous démarquerons que vos concurrents lors d’un entretien. A vos CV, il est temps de s’y coller !

Le fameux « meilleur réseau du monde »

Ce qui m’amène aux fameux réseaux des écoles. Les écoles vous font la promesse qu’elles ont un immense réseau d’anciens élèves et un service de relations entreprises sur-développé, qui vous aideront dans vos démarches pour trouver vos stages et alternances. Le réseau, parlons-en ! Certes les écoles ont des contacts et peuvent vous en faire bénéficier pour la réalisation de vos projets ainsi que vos expériences professionnelles. En revanche c’est à vous de les démarcher et de les relancer régulièrement afin d’obtenir les données, informations, contacts qui vont vous permettre d’avancer dans vos démarches. Ne comptez pas sur le fait que l’école va vous trouver l’entreprise qu’il vous faut, même si c’est comme ça qu’elle vous le vend lors des salons, mais considérez les services mis à votre disposition comme des vecteurs de solutions pour trouver plus facilement.

avoir un bon diplôme garantit d'avoir un bon salaire
Pour beaucoup, bon diplôme rime avec bon salaire

Des salaires mirobolants

Enfin, les grandes écoles vous promettent toutes des salaires extraordinaires ! Elles le justifient par le fait que vous avez fait de longues études, que vous avez le diplôme Grade de Master, que vous avez des expériences professionnelles de qualité grâce à vos stages… C’est donc un retour sur investissement vis-à-vis des frais de scolarité mis en jeu tout au long de votre cursus, car rappelons-le faire des études dans une grande école c’est onéreux. Mais attention, cette promesse n’est en réalité pas tout à fait vraie. Vous avez un bon diplôme qui vous certifie un certain niveau de compétences et de connaissances, certes, vous avez de l’expérience on n’en doute pas, mais étant jeune diplômé, vous avez encore beaucoup à apprendre ! Faites donc preuve de modestie, montrez que vous êtes curieux d’apprendre, investissez-vous dans les projets qui vous sont confiés, adoptez une attitude positive, vous n’en serez que récompensé.

Et vous, quel est votre avis ?

Et si vous avez enfin terminé vos études, nous avons sûrement l’offre qu’il vous faut.

Publié le 29 octobre 2019


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *