Contrôleur Qualité : Qu’est-ce que c’est ? Fiche Métier

Membre à part entière de l’équipe qualité, et rattaché hiérarchiquement au responsable qualité de l’usine pour laquelle il travaille, le contrôleur qualité est en charge de contrôler que les produits fabriqués répondent parfaitement et surtout de manière constante aux exigences de qualité qui ont été fixées. Ces exigences qualité sont des normes prévues par la loi, les entreprises elles-mêmes ainsi que les clients de qui exigent certaines spécificités. Les clients (entreprises et consommateurs particuliers) accordent des plus en plus d’importance à la qualité des produits qu’ils achètent et c’est d’ailleurs un point sensible qu’ils prennent le temps d’étudier dans leur processus d’achat.Pour mieux comprendre ce que fait réellement et concrètement le contrôleur qualité, voici notre fiche métier de contrôleur qualité. Code ROME H1506.

Quel est le rôle du contrôleur qualité dans une entreprise ?

Contrôle qualité

Le contrôleur qualité travaille en collaboration avec différents les services : les opérationnels : opérateurs, techniciens et responsables de production, le bureau d’études, l’équipe Maintenance et SAV, l’équipe R&D également, etc.

En amont, il réalise des audits afin de contrôler et de vérifier que la marchandise livrée par les fournisseurs est conforme aux exigences qualité imposées à ceux-ci.

A partir du cahier des charges technique édité, il vérifie donc la conformité de la matière première.

Tout au long du processus de production, il établit également des contrôles sur chaque stade. Fait des prélèvements et établit des analyses grâce à des appareils de mesure en suivant un protocole bien spécifique, afin de s’assurer de la conformité des produits. Il contrôle leurs caractéristiques physiques (forme et apparence, aspect, dimension) et chimiques (composition et dosage).

contrôleur qualité fiche métier
Le contrôle qualité est réalisé dans tous les types d’industrie

Test et analyse réalisés par le contrôleur qualité

Hormis le fait d’assurer la qualité des produits, il est également important de faire des tests et analyses sur les outils et machines de production qui sont par conséquent à l’origine de la conformité des produits fabriqués.

Il interprète les résultats. Lorsque les résultats ne sont pas conformes, il réalise une analyse poussée des mécanises défectueux, afin d’identifier quelles et l’anomalie ou le dysfonctionnement, l’origine et la/les causes de celui/celle-ci, puis propose des solutions correctives.

Il travaille en lien étroit avec la production afin de faire respecter les dispositifs et veille au respect des normes applicables en matière d’hygiène, de qualité et de sécurité. Le contrôleur qualité est d’ailleurs en mesure, avec le soutien de son responsable, de faire stopper la production si les résultats de ses tests sont critiques et par conséquent l’exigent. Le but est que ce type d’action arrive le moins souvent afin de ne pas pénaliser la rentabilité de l’activité.

Il met en œuvre des processus et des techniques de contrôle de la qualité et suivant le protocole défini par la direction.

Rédaction et suivi des contrôles

Le contrôleur qualité établit des documents de contrôle. Et s’occupe aussi de rédiger les comptes rendus des analyses effectuées qu’il remonte à la direction afin de déterminer de façon commune des solutions adaptées, efficaces et qui ne soient pas trop coûteuses.

Il est également invité à apporter sa pierre à l’édifice et être force de proposition d’actions préventives et correctives, dans l’établissement de nouvelles procédures et l’amélioration des processus déjà en place.

Le métier s’exerce principalement sur le secteur de l’industrie et donc la production de biens, mais peut également s’exercer sur le secteur de la logistique, afin de contrôler la conformité des processus logistiques mis en place au sein d’un entrepôt et des outils utilisés pour réaliser ces actions.

Quelles sont les qualités d’un bon contrôleur qualité ?

Rigoureux, soigneux, précis et méthodique, il fait preuve de persévérance. Qualités indispensables dans l’analyse de la conformité des processus de fabrication et des produits fabriqués. Doté d’un bon esprit d’analyse, de synthèse et de logique, il a également un bon sens de l’organisation et de l’anticipation, primordial afin réaliser au mieux ses missions d’analyse et de rédaction des rapports de conformité.

qu'est-ce qu'un contrôleur qualité
Le pied à coulisse est l’outil principal du contrôleur qualité dans la mécanique

Homme d’action, il est autonome sur son poste et à un certain sens des responsabilités.

Une bonne communication et une bonne capacité de travail en équipe, lui permettent également d’échanger aisément avec ses collègues et les services partenaires autour des enjeux de qualité. Persuasif et convainquant il arrive facilement à faire prendre conscience à l’ensemble des salariés de l’importance de la prise en compte de la dimension qualité dans leur process.

Quelles connaissances et compétences requises pour être un bon contrôleur qualité ?

Le contrôleur qualité doit bien connaître la chaîne de production et les différents processus/étapes qui la composent. Doit avoir une parfaite connaissance des normes de qualité/sécurité/hygiène appliquées/applicables dans l’entreprise. Savoir maîtriser les instruments de mesures nécessaires à l’analyse des échantillons de produits. Savoir faire des calculs statistiques. Selon son environnement de travail, maîtriser l’anglais technique. Il est important qu’il maîtrise également les logiciels de Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO), les logiciels de Gestion de Production Assistée Par Ordinateur (GPAO), les Progiciels de Gestion Intégrée PGI, Enterprise Resource Planning ERP, ainsi que les règles de Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE) qu’il doit savoir faire respecter au sein de l’entreprise, les outils bureautiques (Pack Office).

Découvrez d’autres fiches techniques sur le blog de l’industrie. Cliquez sur ce lien.

Comment devenir contrôleur qualité ? Quelles formations requises ?

Le métier de contrôleur qualité est accessible à partir d’un niveau bac à bac+2/3. En sachant tout de même qu’il est favorable de poursuivre un cursus post-bac afin d’améliorer ses chances d’exercer sur ce poste en sortie d’étude. Parmi les formations proposées et pertinentes pour accéder à ce poste on compte :

Bac Pro/BEP

BTS

  • Conception des produits industriels
  • Assistance des techniques d’ingénieur
  • Qualité dans les industries agroalimentaires et bio-industrielles,

DUT

  • Qualité logistique industrielle et organisation
  • Métrologie, contrôle qualité,

Licences

  • Animateur qualité
  • Qualité des industries aéronautiques et spatiales
  • Gestion de la production industrielle et management
  • Gestion de la qualité des produits alimentaires,

Vous constaterez que ce sont des formations, pour la plupart, ciblées sur un secteur d’activité particulier. Il est donc important de bien choisir sa formation avant de se lancer car elle déterminera malgré tout l’orientation de votre parcours professionnel.

Les diplômés d’Ecoles d’Ingénieurs et titulaires d’un Master professionnel avec option en qualité et gestion des processus industriels, ont également accès à ce type de poste. Il reste néanmoins un tremplin pour évoluer rapidement par la suite vers des postes techniques à responsabilités.

le contrôle qualité tridimensionnel
La technologie permet l’utilisation d’outils pour le contrôle tridimensionnel

Contrôleur qualité : quelles évolutions ?

A la suite de plusieurs années de carrière réussies sur ce poste, le contrôleur qualité peut évoluer vers des postes de responsable qualité (en laboratoire ou directement chez un industriel); de chargé d’affaires réglementaires; de technicien R&D ou matériaux; d’ingénieur méthodes ou encore se mettre à son compte et devenir consultant qualité et intervenir en support aux entreprises industrielles à la recherches d’experts qualifiés pour améliorer leurs process.

QUI RECRUTE DES contrôleurs QUALITÉS ?

Le contrôleur qualité est embauché par des industriels et entreprises de négoce sur tout type de secteur : biens inter-industriels (automobiles, construction, fournitures industrielles), biens de consommation alimentaires (produits frais, produits sec, surgelés, fleurs et plantes) et non alimentaires (cosmétiques, mobilier d’intérieur et d’extérieur, peintures, décoration, textiles, matériel électrique et électronique).

Quel salaire gagne un contrôleur qualité ?

Un contrôleur qualité perçoit en moyenne entre 22k€ et 30k€ de salaire brut annuel. Un profil expérimenté peut gagner jusqu’à 40k€ par an. La rémunération fluctue majoritairement en fonction de la taille de l’entreprise, de l’expérience exigée et du niveau de responsabilité de la personne ainsi que du contexte international ou non de l’entreprise.

Vous êtes expert en production ou vous souhaitez le devenir ? Nous avons peut-être l’offre d’emploi qu’il vous faut.

Retrouvez toutes nos fiches métiers ainsi que de nombreux articles sur l’industrie et le recrutement sur le blog de l’industrie.

Publié le 17 mai 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *