10 points de contrôle pour bien choisir votre futur employeur

Le changement d’employeur est toujours une période compliquée. Ne vous êtes vous jamais demandé si vous choisissiez le bon employeur ? Si vous quittiez votre employeur actuel pour les bonnes raisons ? Comme le dit l’adage, on sait ce qu’on perd mais pas ce qu’on gagne. Alors voici nos 10 points de contrôle pour bien choisir votre futur employeur.

10 – Le marché

Pour bien choisir son futur employeur, il est impératif de bien connaitre l’état du marché sur lequel il se trouve. Les nouvelles technologies ont bousculé beaucoup de marchés et les perspectives des années à venir sont très disparates. Je vous invite donc à analyser avec minutie le secteur sur lequel vous vous engagez.

9- Votre affinité avec le produit ou le service vendu par votre futur employeur

Sans tomber dans la caricature de travailler dans le secteur qui vous fait rêver depuis que vous êtes enfants, il est important d’être certain d’œuvrer pour un secteur compatible avec vos valeurs. Le poste de vos rêves peut venir devenir un enfer si vous ne cessez de remettre en cause ce qu’on vous demande de faire. D’autant plus si votre entourage ne cesse de vous faire culpabiliser à la moindre occasion. Vous devez vous sentir à l’aise avec le produit et vous mettre dans la peau d’un possible promoteur.

comment bien choisir votre futur employeur
Une bonne étude de l’entreprise vous permettra d’anticiper une entreprise désorganisée

8 – L’ambiance dans les locaux de votre futur employeur

Elément imperceptible auquel on prête rarement de l’attention, l’ambiance que vous sentez en évoluant dans les locaux au cours de votre parcours de recrutement doit être analysé avec soin. Etudier les signaux faibles que vous captez en vous rendant dans la salle d’entretien ou lorsque vous discutez dans les couloirs avec le directeur général vous donnera une bonne indication de l’état d’esprit avec lequel les collaborateurs évoluent au quotidien. Vous sentez-vous bien accueillit, écouté et pris en considération ?

7 – L’organisation de l’entreprise

Vos différents entretiens de recrutement doivent vous servir à comprendre comment l’entreprise fonctionne. Oui, oui, l’entreprise aussi est en entretien. Il n’y a pas que vous qui êtes scanné. Comprendre l’organisation vous permettra de voir si ce mode de fonctionnement vous parait fluide et en corrélation avec les attentes des clients. Il vous permettra aussi de comprendre l’importance que l’entreprise porte à votre service et ainsi d’anticiper le traitement dont vous ferez les frais.

6 – La croissance de l’entreprise que vous vous apprêtez à rejoindre

L’entreprise est un peu comme un vélo : si elle n’avance pas, elle tombe. Vous devez donc étudier avec minutie l’entreprise que vous vous apprêtez à rejoindre afin de ne pas choisir la mauvaise monture. Internet offre une aide précieuse à ce sujet. Vous pourrez probablement trouver l’état des finances de l’entreprise lors de son dernier bilan. Vous trouverez peut-être même des études comparatives mettant en valeur les évolutions des parts de marché des différentes entreprises du secteur. Un excellent moyen de savoir où vous mettez les pieds.

5 – L’image de l’entreprise

Facilement contrôlable sur les moteurs de recherche, vous trouverez de nombreuses notations (salariés, clients, etc.) vous permettant de confronter votre avis. L’ère numérique laisse à chacun la possibilité de gratifier l’entreprise d’une note. C’est un excellent indicateur de l’état d’esprit dans lequel se trouvent les salariés. Attention, certaines entreprises, comme une dans laquelle j’ai moi-même été salarié, demandent aux salariés d’aller bien noter l’entreprise pour faire disparaitre les avis négatifs. Je vous invite donc à creuser en profondeur pour démêler le vrai du faux. En multipliant la lecture d’avis sur les réseaux sociaux professionnels vous trouverez déjà des informations intéressantes.

Vous voulez en savoir plus sur les réseaux sociaux professionnels ? Cliquez sur ce lien et Linkedin & Viadeo n’auront plus de secret pour vous

4 – La corrélation entre les valeurs affichées et la réalité

C’est un fait, toutes les entreprises annoncent leurs valeurs sur le site institutionnel. Ça fait bien. Mais c’est bien beau de se dire centré sur le client ou pour la diversité, mais c’est encore mieux si c’est réellement bien appliqué. C’est toujours facile de faire un bel effet d’annonce mais ça n’est pas toujours évident de mettre cela en pratique. Prenez le temps de regarder l’entreprise avec un œil attentionné. Vous pouvez également solliciter vos interlocuteurs sur le sujet. Posez-leur des questions durant l’entretien d’embauche qui vous permettront d’investiguer sur le sujet. Demandez-leur, par exemple, comment telle ou telle valeur est mise en application dans l’entreprise.

Découvrez notre top 50 des questions à poser en entretien en cliquant sur ce lien

3 – La possibilité de développer vos compétences

Chaque expérience doit vous apporter quelque chose. Dans le cadre de votre carrière, vous serez amené à évoluer et chaque expérience professionnelle n’est que le tremplin vers la suivante. Cherchez donc à analyser ce que cette nouvelle entreprise pourra vous apporter comme connaissance. Est-ce la maitrise d’un nouveau secteur d’activité, d’un nouveau logiciel ou l’encadrement d’une plus grosse équipe ? C’est donnant/donnant.

collègue agressif futur employeur
Certains avis d’anciens salariés laisserons peut-être apparaître des pratiques douteuses

2 – Les perspectives d’évolution chez votre futur employeur

C’est indéniable, le poste que vous intégrez doit vous aider à faire avancer votre carrière. Il n’est pas nécessaire de ne vous tourner que vers les grands groupes afin d’évoluer. Une start’up pourra aussi vous faire grandir avec elle. L’important c’est d’évoluer dans son travail. Analysez ce que cette entreprise que vous convoitez pourra vous apporter à ce niveau-là.

1 – Le feeling avec votre futur employeur

Mes quelques années d’expérience me font penser que le plus important dans un recrutement c’est le feeling que vous avez avec vos futurs collègues. J’ai coutume de dire qu’il vaut mieux un poste un peu moins sympa avec des gens géniaux qu’un job super avec des gens pas terrible. Dites-vous que vous passerez entre 7 et 12 heures par jour avec vos collègues. Ce sont eux qui rendront votre job un peu mieux ou un peu moins bien. Assurez-vous donc de faire le bon choix…

Plus de conseils sur notre blog du recrutement

Vous pouvez aussi consulter nos offres d’emploi

PS : si vous pensez à d’autres points de contrôle, vous pouvez nous le faire savoir en COMMENTAIRE

Publié le 1 juin 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *