Quelle est la différence entre une logistique à flux tirés et à flux poussés ?

Dans un contexte toujours plus concurrentiel, les entreprises doivent prendre en compte plusieurs éléments pour se démarquer de la concurrence. La logistique sera l’un de ces éléments. En effet, la performance de l’entreprise dépendra de sa capacité à produire le produit en temps voulu, dans la bonne quantité, avec la qualité exigée et au coût prévu. Pour cela, l’entreprise doit être productive, rigoureuse et méthodique pour répondre aux enjeux de satisfaction du client grâce à l’optimisation des process logistiques. Il faudra donc bien choisir entre une logistique à flux tiré ou une logistique à flux poussé. Quelle est la différence entre les deux ? On vous dit tout.

Logistique à flux tirés

Qu’est ce qu’une logistique à flux tirés ?

Le flux tiré est une méthode de production qui se déclenche uniquement à la commande du client. L’entreprise utilise donc la demande réelle afin de prévoir l’approvisionnement des matières premières nécessaires à la fabrication du produit. En produisant à la demande, l’entreprise réduit considérablement ses charges, car elle n’aura pas de stock. L’expression du besoin amène à l’exécution d’une action, le lancement de la fabrication ou sa création complète.

logistique flux tirés

La définition du système en flux tirés en logistique se rapproche de la méthode Kanban, une méthodologie créée en 1950 pour l’industrie automobile japonaise consistant à produire à la demande. La méthode Kanban s’appuie sur une approche Lean. En effet, ce système de production évite la surproduction et une meilleure gestion des stocks. L’approche Lean permet donc de garder un niveau de stock assez bas en s’ajustant à la consommation des clients, c’est ce qu’on appelle  “Le juste à temps”. Les matières premières ou les éléments à assembler sont commandés au moment de leur utilisation.  Cela évite donc  les stocks intermédiaires. 

Avantages d’une logistique à flux tirés

Cette méthode de production est particulièrement utile aux constructeurs automobiles, et à toutes les entreprises proposant des options de personnalisation. En choisissant le flux tiré, vous pouvez optimiser les coûts de l’entreprise, et réduire considérablement les coûts de production et de distribution grâce à la réduction des stocks.

Inconvénients des flux tirés

Cette méthode a également quelques inconvénients: le consommateur final est dans l’attente de son produit, il faudra donc prévoir une bonne communication pour l’informer des étapes de production. Il y a également des risques côté production : difficulté d’approvisionnement, lots défectueux, problème de production chez les fournisseurs qui sont eux aussi en juste à temps. Cela peut donc causer des retards de livraisons plus ou moins importants.

Plus d’articles sur la logistique et la supply chain en cliquant sur ce lien

Logistique à flux poussés

Qu’est ce qu’une logistique à flux poussés ?

Le flux poussé est une méthode de production stratégique où l’entreprise produit un bien avant que le consommateur en fasse la demande. L’entreprise fabrique le produit en amont en prévoyant le nombre de commandes, elle anticipe donc les besoins et constitue des stocks à chaque étape du processus de production : le  stock de matières premières, le stock des produits intermédiaires ou semi-fini, et pour finir le stock des produits finis jusqu’à la livraison au consommateur final.

Cela permet à l’entreprise d’avoir du stock, ce qui est non négligeable lorsque les consommateurs recherchent la rapidité dans la livraison de leur commande. L’entreprise quant à elle engage de l’argent et de la trésorerie c’est pourquoi il est nécessaire de calculer ses prévisions au plus juste. En effet, l’entreprise devra s’assurer de pouvoir vendre son stock au risque d’avoir des pertes.

logistique flux poussés

Lors de la production du produit, tout se fait par étape. Chaque salarié travaille sur une étape du produit, et l’étape suivante pourra commencer lorsque la précédente sera finie. On dit que chaque salarié “pousse” le produit vers la seconde étape de production, d’où le nom de logistique à flux poussé. Cette organisation permet à l’entreprise de produire en quantité importante, et à moindre coût.

Lorsque la production est finie, il faudra stocker les produits jusqu’à ce qu’ils soient vendus. Cela engendre des coûts supplémentaires de stockage et plus le produit est volumineux ou fragile, plus les coûts de stockage seront élevés. L’entreprise immobile donc à nouveau sa trésorerie.

Avantages d’une logistique à flux poussés

Cette méthode permet de livrer très rapidement le client final. Le produit étant déjà produit et stocké, il restera plus qu’à organiser l’expédition. En réduisant les délais de livraison, l’entreprise dispose d’un avantage concurrentiel non négligeable et elle augmente la satisfaction de ses clients.

Inconvénients des flux poussés

Cette méthode a également des inconvénients, les ressources engagées lors de la production ou du stockage ne peuvent pas être utilisées dans d’autres domaines.

Cette méthode ne conviendra pas à toutes les entreprises, et notamment celles ne pouvant pas stocker leurs produits, c’est le cas pour les entreprises proposant des denrées alimentaires par exemple.

Comme toutes les méthodes qui s’opposent, que vous choisissiez une logistique à flux tirés ou flux poussés, elles présentent toutes les deux des avantages et des inconvénients. Il faudra donc faire un choix en fonction des contraintes propres à votre entreprise et des attentes de vos clients. Certaines entreprises font aussi le choix d’une méthode complémentaire, en plaçant un stock intermédiaire pour réduire le délai de livraison des clients. Certains éléments peuvent être assemblés ou produits au préalable, pour avancer partiellement le processus de production.

Sources : supply chain info

Retrouvez toutes nos offres d’emploi dans la logistique en cliquant sur ce lien

Publié le 5 octobre 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *