Comment valoriser un voyage sur son CV ?

Les voyages, expérience qui fait rêver beaucoup de gens ! Jeunes et moins jeunes on a tous envie de partir découvrir le monde, s’ouvrir à de nouveaux horizons.  Et vous avez raison car les voyages sont le meilleur moyen d’appréhender le monde qui nous entoure, d’échanger et de communiquer avec les autres afin d’en apprendre davantage sur nous-même et sur les autres. Personnellement je suis parti au Vietnam pendant un mois et demi pour donner des cours de français à des primaires et des collégiens et c’est sans l’ombre d’un doute l’une des meilleures expériences que j’ai vécu de toute ma vie pour le moment. Donc non ! Partir en voyage n’est pas une perte de temps, bien au contraire. Il constitue une vraie valeur ajoutée et peu vous permettre de faire la différence face aux autres candidats. Mais encore faut-il savoir en parler sur son CV et en entretien. Voici donc nos tips pour savoir comment valoriser un voyage sur son CV.

Vendre un voyage sur son CV

Pas évident de savoir comment valoriser un voyage sur son CV. Que vous partiez en année de césure au milieu de votre cursus universitaire ou que nous décidiez de tout plaquer et de partir du jour au lendemain à l’étranger pendant quelques mois, 1 an, voire plus, il faut en parler et le notifier sur votre CV.

Il n’y a rien de négatif dans le fait d’avoir un trou dans son CV. Il suffit juste de préciser dans votre CV, les circonstances de ce voyage, le cadre et le contexte. Il sera ensuite temps pendant l’entretien d’expliquer pourquoi vous avez effectué ce/ces voyages, la finalité, ce que cela vous a apporté et en quoi il vous sera utile pour le poste en question. Enrichissement culturel, gain en maturité, épanouissement personnel, volonté de se perfectionner dans une langue, ou encore simple envie de se dépayser en parcourant le monde, les opportunités sont nombreuses et les justifications multiples.

comment valoriser un voyage sur son cv
Pas toujours facile de valoriser un voyage sur son CV

Plutôt rubrique loisir ou expériences professionnelles ? Cela dépend évidemment de ce que vous avez fait sur place. Si vous êtes parti 5 mois à vous dorer la pilule sur les plages de Madagascar effectivement mieux vaut placer ça dans la rubrique loisir. En revanche si vous vous êtes investi dans une association locale et que vous y avez développé de nouvelles compétences professionnelles alors il est préférable de le mettre dans la rubrique expériences pro. Et ainsi qu’expliquer ce que vous avez fait, quel rôle vous avez joué au sein de l’équipe bénévole…

Vendre un voyage en entretien

Ouvrir son esprit, développer son relationnel, apprendre une nouvelle langue, prendre du recul et apprendre à gérer son stress, développer sa créativité, se responsabiliser, les avantages à partir en voyage sont nombreux !

Il y a tant d’endroits magnifiques à découvrir, tant de routes passionnantes à parcourir, tant de manières de vivre fascinantes à explorer et de gens merveilleux à rencontrer. Alors pourquoi ne pas profiter d’une année sabbatique ou de césure pour découvrir ce monde fascinant qui nous entoure.

Comme je le disais plus haut, les opportunités pour partir et par conséquent les justifications pour parler de ce voyage en entretien sont nombreuses.

Selon l’âge que l’on a, l’expérience est plus ou moins stressante, enthousiasmante, inquiétante ou fascinante, mais pour tous, un départ à l’autre bout du monde ne peut être qu’une preuve de courage, d’audace, d’initiative, de curiosité et d’indépendance ! En effet, quitter son quotidien pour s’aventurer ailleurs, tout le monde n’est pas capable de le faire. De plus, en sortant de sa zone de confort, on découvre de quoi on est capable. On appréhende ses limites et on les dépasse souvent.

Comment valoriser une expérience humanitaire ?

S’investir pour une cause est une initiative valorisante et enrichissante qu’il ne faut surtout pas manquer de mentionner en entretien. En effet, cela apporte beaucoup sur le plan personnel et humain mais aussi sur le plan personnel. Participer à une mission humanitaire, est une opportunité unique qui ne se reproduira jamais de la même manière. C’est l’occasion de vivre une expérience unique qui nous ouvre les yeux sur le monde extérieur, un monde parfois bien différent de celui qu’on connaît et qui nous entoure au quotidien. Ainsi la découverte d’une nouvelle culture permet de porter un regard critique sur la sienne et de gagner en ouverture d’esprit.

Personnellement, j’ai saisi, lorsqu’elle s’est proposée à moi, l’opportunité de partir à l’étranger dans le cadre d’une expérience humanitaire, car au-delà du fait qu’elle me permettait de m’investir pour une cause et d’aider au développement de la culture française au Vietnam, elle m’offrait la possibilité, de par mon goût pour les voyages, d’assouvir ma soif de découverte d’un nouveau continent, d’un nouveau pays et d’une nouvelle culture dans un contexte hors du commun.

Comment valoriser un tour du monde ?

Partir en tour du monde est une expérience très valorisante. En effet, cette expérience s’effectue en général sur une longue durée. Elle montre ainsi votre capacité de détachement, à vous séparer pendant une longue période de vos proches. Votre capacité d’adaptation, car vous voyagez dans plusieurs pays, parfois dans certains dont vous ne connaissez pas la langue locale, et qu’il faut en permanence vous adapter à la culture du pays. Votre relationnel car pour arriver à se débrouiller dans un pays étranger il faut savoir communiquer avec les autres pour obtenir ce que l’on veut. Votre débrouillardise afin de régler quelques pépins qui ont fait surface pendant votre séjour. Car si vous vous présentez en entretien devant le recruteur c’est que vous avez réussi à vous sortir de ces situations parfois complexes. Bref, les justifications sont nombreuses et les moyens de valoriser cette expérience sans limites donc n’hésitez pas !

peu importe le style, un voyage peut toujours se valoriser sur un cv
Qu’importe le style un voyage peut toujours avoir de la valeur pour un recruteur

Comment valoriser un voyage en mode woofing ?

Pour rappeler ou faire découvrir à certains ce que c’est, voici une petite définition pour commencer. Le woofing, est le fait qu’en échange de votre force de travail, vous aurez droit à l’hospitalité des personnes qui vous accueillent, à savoir de la nourriture et un hébergement pendant l’intégralité de votre séjour. Tendance très en vogue en ce moment, ce type de voyage en plus d’avoir une portée écologique et de permettre aux baroudeurs d’un nouveau genre de voyager « gratuitement » elle montre votre capacité d’adaptation, votre débrouillardise et votre curiosité. De plus, étant souvent lié à des travaux manuels, parler de votre expérience de woofing montre au recruteur que vous n’avez pas peur de vous salir les mains quand il le faut. De plus, le woofing permet d’échanger et de partager des moments uniques avec les hôtes qui vous accueillent, visant ainsi à l’échange et au partage des cultures. Le recruteur verra ainsi en vous quelqu’un d’ouvert, d’altruiste, de communicant et de coopérant.

Comment valoriser un voyage « je me la coule douce » ?

C’est le genre de voyage le plus difficile à vendre en entretien. En effet, ne pas avoir fait grand-chose pendant un logue période et être parti à l’étranger juste pour changer d’air sans de réels objectifs, est quelque peu problématique. En revanche cela dépend dans quel contexte cela s’est passé. En effet, si vous avez utilisé ce temps de coupure pour vous recentrer sur vous-même après un traumatisme ou à la suite d’une période de surcharge de travail, alors soyez honnête avec le recruteur et parlez-en, sans pour autant étaler votre vie personnelle qui ne concerne que vous.

Si malgré tout, vous n’avez sciemment rien fait pendant cette période alors il ne faudra vous en prendre qu’à vous-même. Mais montrez et prouvez au recruteur que vous avez changé, que vous êtes une nouvelle personne prête à vous investir pleinement dans votre nouveau job.

Comment valoriser un voyage linguistique ?

Si vous avez eu la chance de vivre quelques mois dans une famille d’accueil comme fille au pair ou simple invité(e), que vous en avez profité pour découvrir toute une culture et au-delà, ou que vous avez vécu avec une colocataire croate, et parlé(e)s nourriture au cours de grandes discussions endiablées, if you have significantly improved your pronunciation… c’est le moment d’en parler !

En plus d’avoir vécu une expérience inoubliable, vous êtes venus pour apprendre, vous vous êtes adaptés au rythme du pays (et/ou de la famille d’accueil) et vous avez grandi, mûrit. Fini l’appréhension lorsqu’il faut quitter le français pour discuter avec un client ou de simples inconnus, les mots vous viennent tous seuls et dans le bon sens, vous vous parlez à vous-même dans cette nouvelle langue, mieux encore vous la rêvez. Alors surtout n’hésitez pas à en parler ! Les profils disposant de plusieurs langues sont très recherchés en entreprise surtout dans le contexte actuel de notre société où les échanges avec l’étranger se multiplient de jour en jour.

justifier un trou sur son cv
Il faut parfois un peu d’imagination pour justifier certains trous sur son CV

Il arrive souvent que ce type d’expérience s’effectue dans un contexte plutôt scolaire au cours d’un cycle universitaire en école supérieur ou à la Fac (Erasmus). Si c’est effectivement votre cas il n’est en revanche pas exclu d’en parler au cours de l’entretien. En effet, cela montrera que vous avez lors de vos études suivies un cursus orienté international, vraie valeur ajoutée pour certains recruteurs en particulier si le poste a une dimension internationale.

Vous l’aurez compris, les voyages, non, ça n’est pas une perte de temps ! De nos jours les études que nous suivons et les expériences professionnelles que nous acquérons ne suffisent plus à se démarquer sur le marché du travail. Ce sont donc nos expériences personnelles qui permettent de faire la différence auprès des recruteurs. Un voyage à l’étranger, peu important le contexte, est donc une vraie valeur ajoutée sur un CV et se doit d’être valorisé en entretien. Mais surtout n’oubliez pas qu’il est important d’adapter son discours au public que l’on a devant nous. De plus, il faut appuyer vos propos en précisant en quoi les compétences acquises et les qualités développées au cours de ce voyage, vous seront bénéfiques pour l’emploi auquel vous postulez. Maintenant vous savez comment valoriser un voyage sur votre CV. A vous de jouer maintenant !

Retrouvez toutes nos offres d’emploi ici et n’hésitez pas à postuler !

On sera ravis d’échanger avec vous sur votre parcours et vos expériences à l’étranger.

Par Océane LANDEL

Publié le 10 décembre 2019


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *