Dans la tête d’un recruteur

Recruter un candidat n’est pas une mince affaire qu’importe si l’on est spécialisé dans la supply chain, la logistique ou l’industrie ! Comme vous avez pu le constater, il existe des écarts importants dans la manière dont les candidats et les recruteurs perçoivent le processus de recrutement. Ce décalage est malheureusement source de désaccord entre les deux parties prenantes et le processus de recrutement se trouve ainsi mal engagé. Alors qu’il suffirait juste que chacun se mette à la place de l’autre pour arriver à se comprendre mutuellement et aboutir à un résultat satisfaisant pour tout le monde. Cherchons donc à comprendre ce qu’il se passe dans la tête des recruteurs !

dans la tête d'un recruteur
We need you, oui les recruteurs ont besoin des candidats

Dans la tête d’un recruteur : Les attentes

Lorsqu’ils lancent un processus de recrutement, les recruteurs procèdent par étapes. Tout d’abord, ils établissent un profil type afin d’avoir une idée du candidat qui conviendrait le mieux pour le poste, un profil de référence qui les aide dans leurs recherches de candidats et dans l’analyse des candidatures qui leur parviennent. Une fois le profil établi, ils postent leur annonce sur les différents canaux mis à leur disposition (plateformes de recrutement type LinkedIn ou Cadre Emploi, le site internet de l’entreprise) afin de permettre aux candidats présents sur le marché de candidater eux-mêmes à l’offre. En parallèle, ils effectuent eux-même des recherches afin d’approcher des profils en recherche mais qui n’auraient pas vu l’offre passer, ou des candidats en veille qui pourraient être intéressés.

Malgré leurs efforts dans la transparence des informations sur le poste dans les jobboards, beaucoup de recruteurs sont agacés des candidats qui postulent à tout et n’importe quoi (parfois même en sachant pertinemment que leur candidature de ne sera pas retenue) juste pour être sur de trouver un emploi. Si vous êtes préparateur de commandes, ne postulez pas à des offres de directeur d’entrepôt, vous savez que votre candidature sera mis de côté en moins de 2 secondes. Les recruteurs attendent donc du sérieux de la part des candidats dans leurs démarches de postulation.

a tête d'un recruteur
Quand on cherche un emploi il ne faut négliger aucune piste

Une fois le processus de recrutement engagé avec un candidat, le recruteur attend un vrai investissement de la part du celui-ci. Cela passe par les fondamentaux du genre être ponctuel et si vous avez un malheureux contre-temps, prévenir de votre retard ou de votre absence. En entretien (point déterminant dans la poursuite des démarches), les recruteurs attendent que le candidat montre une vraie motivation, un vrai investissement, qu’il fasse preuve de dynamisme sans pour autant surjouer la confiance en soi.

dans la tête d’un recruteur : Les déceptions

DES CANDIDATURES A COTE DE LA PLAQUE

Les recruteurs sont frustrés de recevoir trop de candidatures non ciblées. En effet, beaucoup de candidats postulent sans réellement faire attention que leur profil convient en tout ou partie à ce que l’entreprise qui recrute recherche. Certains se disent qu’en postulant beaucoup, ils auront plus de chances de trouver un travail. En effet, postuler à plusieurs offres augmente vos chances de trouver un emploi, mais encore faut-il postuler intelligemment ! Ce phénomène agace beaucoup les recruteurs qui se voient et étudier un tas de candidatures non pertinentes, réelle perte de temps pour lui ainsi que pour le candidat qui a passé des heures à candidater à des milliers d’offres.

dans la tête d'un recruteur
Trouver le bon candidat est toujours un bon moment pour un recruteur

Le problème majeur serait lié à la crise qui a conduit beaucoup de candidats à se retrouver en situation de chômage longue durée, et les a donc incités à postuler à tout et n’importe quoi, même si le poste n’a rien à voir avec leur secteur d’activité ou leurs compétences. Mais il faut faire attention car cela pourrait leur porter préjudice le jour où l’entreprise en question cherche à recruter sur un poste qui leur correspond réellement.

DES CANDIDATURES TROP PEU NOMBREUSES

Les recruteurs des cabinets de recrutement spécialisés se plaignent aussi pour 35% d’entre eux, de ne pas avoir suffisamment reçu de candidatures sur l’offre d’emploi qu’ils ont publié. Le marché de l’emploi est vaste et pourtant il arrive encore trop souvent que les entreprises qui sont en besoin de recrutement ne trouvent pas le candidat qui leur faut. Cela est dû en partie à cause d’un manque de présence de candidats sur les plateformes de recrutement et une mauvaise formation dans la manière d’effectuer sa recherche d’emploi. Nous vous donnons quelques conseils ici.

Enfin, un CV ou une lettre de motivation avec des fautes d’orthographe est assez rédhibitoire pour 36,5% des recruteurs, et un CV illisible ou trop long pour 36%. Il faut savoir qu’un recruteur passe pas plus de 40 secondes sur un CV pour savoir si celui-ci sera retenu dans la sélection. Ainsi, un CV trop complexe ou brouillon, sera automatiquement éliminé. La lettre de motivation vient en complément et permet aux recruteurs d’analyser votre capacité à vous exprimer, à argumenter, votre esprit de synthèse.

On espère que cette petite analyse vous aura permis de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête d’un recruteur et vous aidera à l’avenir dans vos démarches de postulation.

Par Océane LANDEL.

Vous pouvez dès à présent aller consulter nos offres d’emploi en CDI et CDD.

Publié le 4 novembre 2019


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *