INTERVIEW DE COLOMBE JOLY, CHARGÉE DE RECRUTEMENT CHEZ AMALO

Nouvelle recrue d’Amalo, découvrez le portrait de Colombe Joly, stagiaire puis alternante depuis juin 2020. Elle nous raconte tout sur son parcours, son expérience, son quotidien, ses envies au sein d’Amalo et ses perspectives pour l’avenir. Plein phare sur le parcours de Colombe au sein d’un cabinet de recrutement spécialisé en supply chain et industrie. Colombe, une chargée de recrutement heureuse et ambitieuse

QUI ES-TU ET QUEL EST TON PARCOURS ?

Je suis Colombe Joly, j’ai 22 ans et je suis étudiante en alternance dans le cabinet de recrutement Amalo. Je suis rentrée en master 1 en école de commerce à l’EM Normandie sur le campus de Paris. Je savais que je voulais m’orienter vers des études alliant management, direction d’équipe, aux relations clients etc… L’école de commerce était la meilleure opportunité pour moi car cette formation est assez théorique et si je le voulais très professionnelle.

Au cours de mon cursus j’ai effectué plusieurs stages et expériences ce qui m’a permis de confirmer mon goût pour le commerce mais aussi le relationnel et le côté humain. J’ai eu plusieurs expériences dans la vente et dans le service à la personne. J’ai également réalisé un stage dans la Publicité commerciale, dans un environnement très riche et très stimulant mais il me manquait ce côté humain. Chose que j’ai retrouvé dans les cabinets de recrutement et donc chez Amalo.

chargée de recrutement colombe joly
Colombe JOLY à pied d’oeuvre

POURQUOI LE MONDE DU RECRUTEMENT et ce métier de chargéE de recrutement ?

Mes recherches de stage se sont axées sur le recrutement suite à mes cours de ressources humaines et de sociologie à Oxford et à une discussion avec une amie. De plus, j’ai toujours su et sentie que j’avais besoin de travailler dans un endroit où il y avait un service qui est produit de manière concrète. Mon souhait était de travailler dans un secteur où je me sens utile. J’étais aussi curieuse de comprendre les rouages du recrutement et à déceler la valeur ajoutée des candidats. J’avais envie d’accompagner, de conseiller et de suivre des candidats mais aussi d’échanger avec les clients et les candidats. C’est donc ce qui m’a motivé à m’investir dans le monde du recrutement.

Vous recrutez et vous voulez en savoir plus sur AMALO ? Cliquez sur ce lien

POURQUOI TRAVAILLER CHEZ AMALO EN TANT QUE CHARGÉE DE RECRUTEMENT ? QU’EST-CE QUI T’A MOTIVÉ À POSTULER ?

J’étais à la recherche d’une entreprise qui travaille dans le milieu du recrutement. J’ai trouvé l’annonce de Yann NABUSSET, le fondateur, dans laquelle le ton employé et l’approche m’a plu. J’ai donc dans un premier temps rencontré Océane, consultante chez Amalo. Cet entretien s’est très bien passé et je me suis sentie tout de suite dans une ambiance particulière et dans laquelle je me sentais à l’aise et écoutée. L’entreprise est ambitieuse, volontaire et qui plus est à taille humaine. Tous les facteurs étaient réunis pour que cela me plaise. L’équipe est soudée, ambitieuse et soucieuse de ses membres, de ses clients et de ses candidats. J’ai donc réalisé un premier stage puis depuis septembre, je suis officiellement alternante chargée de recrutement. Nous sommes désormais un trio de choc, prêt à devenir une référence dans le monde du recrutement spécialisé !

QUE REPRÉSENTE AMALO POUR TOI, EN 3 MOTS ?

ECHANGE

Notre métier est d’échanger avec les candidats. Nous passons presque une heure avec une personne que nous ne connaissons pas, nous n’apprenons donc davantage à connaître la personne, à découvrir d’autres secteurs. Les échanges se réalisent également avec le client afin de bien cerner ses attentes et donc maximiser sa satisfaction. Enfin, nous échangeons beaucoup au sein de l’équipe, que ce soit pour des questions ou autre.

ENTREPRENANT

Amalo est une histoire d’entrepreneuriat. C’est une startup jeune qui existe depuis 1 an et demi. Il y a une ambiance inspirante, jeune avec tout le côté innovant. L’entreprise débute mais marche plutôt bien et c’est valorisant de porter un projet et de le soutenir.

CONFIANCE

Yann Nabusset m’a fait confiance en me donnant ma chance alors que je n’avais pas d’expérience dans le domaine du recrutement. Je le remercie pour la confiance qu’il m’a octroyé et je pense que peu de recruteur l’accordent dès le début. Le processus de recrutement était assez atypique puisqu’il s’est déroulé pendant le confinement via téléphone et conférence vidéo. Yann Nabusset nous accorde à l’équipe et moi-même une grande confiance puisqu’on travaille en présentiel et à distance. De plus, il nous laisse l’opportunité de prendre des initiatives, chose que je n’aurais pas forcément réalisé dans d’autres entreprises. C’est pour moi une grande chance. La grande différence d’Amalo selon moi, c’est la confiance. Nous donnons confiance en notre équipe, en nos candidats, en nos clients et vice versa.

COMMENT S’EST PASSÉE TON ARRIVÉE ?

J’ai intégré le cabinet en début de juin 2020, peu de temps après le déconfinement. J’étais censée commencer mon stage plus tôt mais la crise sanitaire a compromis cette arrivée. J’ai eu la chance d’être très bien accueillie malgré le fait que j’ai commencé à travailler en distanciel, depuis chez moi. Néanmoins, j’étais bien entourée, par Yann Nabusset et Océane Landel durant toute mon arrivée. Mon arrivée était particulière mais finalement très agréable car cela m’a permis d’apprendre rapidement, d’être plus indépendante et autonome et donc d’agir de façon opérationnelle.

RACONTE-NOUS TON QUOTIDIEN CHEZ AMALO ?

Chargée de recrutement : Début de semaine rythmé

Chaque début de semaine, tous les lundi matin à 9h30, nous effectuons une réunion avec toute l’équipe dans laquelle nous réalisons un point clients, un point sur l’activité de la semaine précédente et celle de la semaine qui débute, et outils de suivi afin de voir nos performances de la semaine passée et donner nos objectifs de la semaine.

La recherche du bon candidat

Ensuite, je réalise beaucoup de recherches de candidats sur différentes plateformes. Je fais donc du tri et de la sélection de CV afin de pouvoir ou non, repérer les futurs candidats pour nos clients. J’observe tous les CV reçus avec attention et une fois ma sélection réalisée, j’appelle le ou la candidats afin de procéder à la pré-qualification téléphonique. Celle-ci a pour but de mettre en lumière leurs disponibilités, leurs intérêts, leurs positionnements face à la fourchette de salaire puis je leurs parle rapidement du poste en question. Si l’entrevue téléphonique s’avère concluante, je leur propose un entretien dans lequel nous verrons en profondeur les termes du poste, les missions etc… Nos entretiens peuvent se réaliser de trois façons différentes : par téléphone, en physique et par visioconférence, pratique la plus courante en raison de la situation sanitaire.

chargée de recrutement colombe joly cabinet spécialisé amalo
Colombe, toujours à pied d’oeuvre pour trouver le bon poste aux candidats

QU’EST-CE QUI T’ANIME/TE MOTIVE DANS TON métier de chargée de recrutement ?

La première chose qui m’anime est de voir que j’apporte ma pierre à l’édifice. Mon travail compte et est nécessaire au cabinet. C’est très important pour moi de voir qu’il y a une finalité à mon travail. J’aime accompagner les candidats dans leurs recherches professionnels. Enfin, c’est pour moi un métier stimulant car on échange énormément, on apprend constamment et surtout, bien que ce soit un métier dans les ressources humaines, le côté business et le challenge associé à celui-ci est très incitatif.

Les journées sont chargées mais vraiment très stimulante : recherches ciblées, sourcing, pré-qualification, les entretiens. Il faut maintenir la cadence et assuré une certaine rigueur.

Découvrez nos conseils et nos fiches métiers sur le blog du recrutement et de la supply chain

FAIRE CARRIÈRE DANS LE RECRUTEMENT, QUELS SONT TES CONSEILS ?

Le premier conseil pour s’inscrire dans le monde du recrutement est le fait d’être patient. Un recrutement n’est pas quelque chose de facile, il faut être précis, concentré et très à l’écoute du client. De plus, nos clients ont certaines exigences, nos candidats également et c’est notre travail de trouver les profils correspondants aux attentes de chacun.

Le deuxième conseil que j’apporterais est la rapidité. En effet, les besoins sont souvent urgents et nombreux sont les cabinets de recrutement sollicités pour trouver la perle rare.

Enfin, le troisième et dernier conseil est de faire preuve de précision. Les entreprises nous fournissent la fiche de poste et c’est à nous, en faisant preuve d’écoute et de précision de délivrer les meilleurs candidats à celles-ci.

QUELLES SONT TES AMBITIONS D’ÉVOLUTION ET TES PROCHAINS DÉFIS PROFESSIONNELS ?

Pour l’instant, mon contrat de chargée de recrutement dure 2 ans et j’en suis très contente. Je me sens vraiment bien dans mon travail et pourquoi pas y rester après cette alternance. J’aimerai vraiment continuer dans cette voie du recrutement car c’est quelque chose qui me plait et me convient. J’espère grandir avec l’entreprise et évoluer en tant que chargée de recrutement et pourquoi pas dans un autre poste. Toujours est-il que l’entreprise me convient parfaitement et a le désir de s’étendre puisque nous avons accueilli depuis peu une nouvelle personne au poste d’assistante commercial pour nous aider à développer notre activité.

N’hésitez pas à laisser un message d’encouragement à Colombe.

 

Publié le 17 septembre 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *