Interview de Yann NABUSSET Directeur Général de AMALO

Découvrez l’histoire du cabinet de recrutement spécialisé AMALO et de son fondateur. On vous présente son parcours, les raisons pour lesquelles il s’est lancé et ce qu’il nous réserve pour l’avenir d’AMALO. Immersion au coeur du parcours d’un passionné de la supply chain et de l’industrie.

yann nabusset directeur général cabinet recrutement spécialisé amalo
Yann NABUSSET
Directeur Général de AMALO RECRUTEMENT

Propos recueillis par Océane LANDEL

Peux-tu te présenter ?

10 ans d’expérience dans le recrutement

Je suis Yann NABUSSET, directeur général du cabinet de recrutement spécialisé AMALO. Je suis diplômé de L’ISC Paris où j’ai obtenu un master 2 avec une spécialisation Achats, logistique et distribution. Après 2 années comme manager d’une équipe de livreurs chez Elis, j’ai rejoint ma compagne, qui est devenu ma femme depuis, au sein d’un cabinet de recrutement reconnu mondialement pour intervenir comme consultant spécialisé dans le recrutement d’experts de l’industrie. C’est un univers que j’ai découvert en partant de zéro mais pour lequel je me suis passionné.

Un manager

J’y ai rapidement évolué sur un poste de manager me permettant à la fois d’encadrer des consultants mais aussi de développer un portefeuille de clients. Après un intermède de 12 mois dans le domaine du sport, j’ai rejoint une marque d’un grand groupe de l’intérim d’abord pour encadrer une équipe de consultants spécialisés sur les métiers de la supply chain puis j’ai progressivement récupéré l’équipe en charge de l’industrie ainsi que la division immobilier et construction. C’est au sein de cette dernière structure que je me suis rassuré sur ma capacité à développer une activité et à faire jeu égal avec des cabinets plus renommés. Je me suis rendu compte que, même si ça rassure certains clients de travailler avec des noms renommés pour leurs recrutements, c’est surtout le consultant qui fait le résultat et non l’entreprise.

Pourquoi avoir lancé ton propre cabinet de recrutement spécialisé ?

L’entrepreneuriat est quelque chose qui me tente depuis très longtemps. J’ai eu mille idées mais sans jamais avancer plus que ça sur un projet. Le manque de finances personnelles a longtemps été un frein tout en sachant qu’une idée ne m’a jamais, non plus, poussé à m’aventurer sur ce chemin. Mais il y a 2 ans j’ai vécu un drame familial qui m’a fait me remettre en question sur le plan professionnel. Etais-je heureux dans mon quotidien ? Était-ce la vie que je voulais mener ? Avais-je l’entreprise et le management que je souhaitais ? N’allais-je pas regretter de ne jamais m’être lancé à mon compte.

Pas de regrets

Et quand dans les podcasts que j’écoute, j’entendais des gens regretter de ne pas s’être lancé plus tôt, alors je me suis dit qu’il fallait que je le fasse . Les raisons plus profondes qui m’ont poussées à passer le cap, sont qu’à mon goût dans un grand groupe on passe sa vie en réunion et à palabrer, et on ne se soucie pas assez de ses clients et de ses candidats.

Peux-tu nous présenter le cabinet AMALO en quelques mots ?

Be happy

Si j’ai lancé ce cabinet c’est très clairement pour être heureux. C’est un peu fleur bleue mais l’idée est que si je suis heureux et que mes collaborateurs le sont, mes clients et mes candidats le seront tout autant. J’ai donc décidé de faire un cabinet qui serait spécialisé. Nous intervenons sur le recrutement d’experts de l’industrie, de la logistique et de la supply chain. Nous recrutons des profils agents de maîtrise, cadre et cadre dirigeant. Au-delà de cette approche, le cabinet repose sur 2 piliers forts. Tout d’abord la notion d’accompagnement des candidats. J’ai noté que beaucoup de cabinet se vantent d’une approche candidat qualitative mais quand je passe sur les réseaux sociaux je note que ce n’est pas le cas.

Un cabinet de conseil en recrutement

Il est évident que nous ferons nous aussi quelques erreurs et que nous n’échapperons pas à quelques oublis mais ma volonté c’est d’apporter beaucoup plus au candidat qu’un simple entretien suivi ou non d’un process de recrutement. Je pense notamment à un candidat que j’ai un peu secoué en entretien après l’avoir trouvé clairement déprimé de ne pas trouver du travail. J’ai donc passé 45 minutes après l’entretien à lui expliquer comment refaire son CV pour attirer les recruteurs, comment préparer son entretien et quelle attitude avoir. Je ne sais pas si je réussirai à lui trouver un poste ou non mais je suis convaincu qu’il gardera une excellente image de nous.

Une communication moins institutionnelle

Par ailleurs, nous essayons d’avoir une communication un peu moins institutionnelle que les grands cabinets et nous nous efforçons de répondre à chaque candidature même si c’est négatif au travers d’un mail un peu sympa pour ne pas les décourager. Le second pilier est la notion de personnalisation client.

A l’écoute des clients

Cela fait écho à une mauvaise expérience que j’ai eu chez un employeur précédent où il nous a fallu 6 mois pour finaliser un recrutement car notre manque de souplesse nous empêchait de répondre aux impératifs du client. Ma volonté, dorénavant, c’est de pouvoir m’adapter aux demandes de chaque client. Ainsi, nous sommes en capacité de faire du recrutement ou de la chasse de tête mais aussi de déléguer un chargé de recrutement pour une période donnée chez un client ou de lui offrir une solution de sourcing.

Une offre sur mesure

Ma volonté est claire sur ce sujet : je veux offrir du sur-mesure à chaque client. J’ai également développé une offre de conseil pour accompagner les entreprises dans la gestion de leur processus de recrutement. Je suis donc en capacité d’offrir un audit, d’aider le dirigeant à définir une fiche de poste et un process de recrutement. Je vais même jusqu’à l’aider à sélectionner le ou les cabinets de recrutement dont il pourrait avoir besoin si nécessaire.

Parle nous de ce nom AMALO et de ce logo ?

Je dois le nom de mon cabinet à l’imagination de la belle-sœur de ma femme qui a réussi à faire tenir le début du prénom de chacun de mes enfants dans le nom. Ce qui me donne une force supplémentaire chaque matin pour ancrer ce nom dans le paysage du recrutement. Concernant le logo, ceux qui me connaissent savent comme j’aime la pêche et la mer. La symbolique de l’hameçon proposé par ma femme me semblait un peu trop violente. Tandis que le phare symbolise, à mon sens, le fait de voir loin et en tout temps. Il y a un côté bien ancré et solide et c’est ce que je veux pour mon cabinet, reposer sur d’excellentes fondations pour être solide.

amalo cabinet de recrutement spécialisé supply chain industrie et logistique
Yann NABUSSET, un vrai passionné de pêche

Peux-tu nous en dire plus sur la typologie de client qui travaille avec AMALO ?

Nos clients sont très variés. Mais le point commun c’est la volonté respective de travailler ensemble. Je n’ai pas, comme c’est le cas dans les grands groupes, la nécessité d’accepter tous les clients peu importe leur philosophie. Très clairement, je refuse les clients qui ne respectent pas les candidats, dont les process me paraissent inappropriés ou qui pourraient être tentés de discriminer. J’ai d’ailleurs refusé plusieurs entreprises dont les attentes ne me correspondaient pas. Au-delà de cet élément, nous travaillons avec des entreprises de toutes tailles et de tout secteur. Nous avons des clients dans la prestation logistique, la grande distribution, le luxe, les cosmétiques, etc. Ce qui nous importe ce n’est pas la typologie d’entreprise mais les personnes qui sont derrière et leur capacité à accueillir de la meilleure façon nos candidats.

Qu’est-ce qui t’anime/te motive dans ton job ?

Même si mes parents me qualifient plutôt « d’ours » dans ma vie privée, je suis une personne qui aime particulièrement le contact et je suis donc ravi de rencontrer des gens très variés. Par ailleurs, je suis quelqu’un de curieux et qui s’intéresse à plein de choses. Aussi, ce métier me permet d’avoir accès à l’organisation de nombreuses entreprises et de voir comment celles-ci fonctionnent. On a d’ailleurs souvent de grosses surprises avec des sociétés que l’on pense modernes et inversement.

Directeur Général chez AMALO, comment tu le vis ?

Au-delà du stress inhérent à la fonction et surtout à la nécessité de pouvoir payer mes collaborateurs et mes fournisseurs, je suis particulièrement heureux de m’être lancé. J’ai enfin l’occasion de travailler comme je veux et avec qui je veux. Il y a parfois des périodes angoissantes avec des clients qui ne payent pas en temps et en heure mais je ne suis contraint par personne et je peux pratiquer ce métier comme je le sens. Depuis le lancement nous avons eu quelques belles réussites avec de belles entreprises et j’espère que cela va continuer.

yann nabusset amalo recrutement
Yann NABUSSET au quotidien

Comment AMALO va évoluer ? Quelles sont tes ambitions ?

Ma volonté est d’assurer une croissance saine et sereine. Pas de levées de fond ou de financement par la dette. Que de l’autofinancement. Je n’ai pas la volonté de faire d’AMALO un leader mondial mais j’aspire à ce que l’on devienne LE cabinet de référence quand on pense recrutement en industrie, supply chain ou logistique. Nous sommes 2 actuellement et nous devrions être rejoints par 2 autres personnes dans les semaines qui viennent. Ces 2 nouvelles collaboratrices sont 2 chargées de recrutement particulièrement douées dans leur domaine qui sauront encore améliorer l’expérience candidat et l’expérience client.

2 profils experts

L’une a été une cliente exigeante pendant longtemps et l’autre a été une collaboratrice émérite un bon moment dans un ancien cabinet. J’ai également des contacts avec plusieurs consultants en recrutement de mes anciens cabinets qui nous rejoindrons peut-être courant 2020. Rien n’est encore fait mais notre approche séduit beaucoup de monde. L’idée étant ensuite de pouvoir nous implanter sur les principales métropoles françaises pour y apporter notre expertise. Néanmoins, une chose est certaine, le développement ne se fera pas au détriment de la qualité et nous veillerons donc à croître de façon raisonnée et uniquement si nous avons les bons éléments pour nous rejoindre.

Un dernier mot ?

Hummmm, oui. J’aimerais dire à tous ceux qui sont arrivés jusqu’au bout de cette interview que chaque aide nous est précieuse et que chaque commentaire dans nos posts LinkedIn, que chaque mise en relation avec votre employeur ou un proche en recherche d’un nouveau poste nous aide particulièrement et qu’il ne faut pas hésiter à en user et en abuser.

Retrouvez toutes nos offres et postulez en 1 seul clic, nous vous répondrons rapidement.

Publié le 2 décembre 2019


9 commentaires

  1. Bonjour,

    bravo pour cette belle présentation de votre entreprise, vous avez un superbe état d’esprit. J’espère que vous aurez à coeur de m’aider à trouver la nouvelle opportunité qui m’attend quelque part!! (je viens de postuler à une offre en ligne sur votre site)
    A bientôt j’espère!
    Christelle

    1. Merci Irène. On fait le maximum pour être à la hauteur des attentes de nos clients. Tu connais leurs exigences…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *