Cross-docking : Qu’est-ce que le cross-docking ?

Vous avez des flux constants et vous gérez un fort volume de marchandise ? Vous êtes confronté à des pics de demande ou vous avez des produits périssables qui doivent être conservés au froid ou consommés avec une certaine date de péremption ? Alors vous pouvez peut-être avoir besoin du cross dock. Qu’est-ce que le cross-docking ? Quels sont les avantages de cette méthode logistique ? On vous en dit plus !

Qu’est-ce que le cross-docking ?

Le Cross-Docking est une méthode logistique qui consiste à simplifier la préparation de commande, ce qui permet de gagner un temps précieux, de faire des économies et de réduire votre impact écologique.

Cross-docking : définition

Le cross-docking est un mode logistique de préparation de commandes à flux tendu, sans passer par l’étape de stockage. Cette méthode est particulièrement adaptée aux gros volumes, aux envois urgents ou encore à tous les produits périssables.

En pratiquant le cross-docking, les produits sont souvent emballés et prêts à être expédiés vers le client final. Ce qui vous fait gagner un temps précieux. En effet, une fois le produit réceptionné en entrepôt il peut être immédiatement préparé et mis en livraison. L’entrepôt devient donc uniquement un lieu de transit, et n’est plus un lieu de stockage.

L’entrepôt logistique peut néanmoins se charger de réceptionner, d’identifier, de vérifier et de reconditionner les produits avant leur envoi.

Le cross-docking nécessite d’avoir un système d’information adapté et performant pour que les fournisseurs puissent être autonomes sur la préparation et le conditionnement des produits, mais aussi pour que les flux d’approvisionnement soient parfaitement synchronisés pour répondre aux questions suivantes : qu’est-ce que l’on reçoit ? À quel moment ? En quelle quantité ? Quel est le lieu d’expédition ? 

le cross-docking est une méthode logistique
Le cross-docking est une méthode logistique

Les différents types de cross-docking

Il existe différents types de cross-docking :

Le cross-docking pré distribué

C’est la méthode la plus courante. Le fournisseur prépare et conditionne tout en amont pour le client final. Autrement dit, les produits sont déjà emballés et l’entrepôt se contente de réceptionner puis d’expédier les marchandises.

Le cross-docking consolidé

La méthode du cross-docking consolidé est un peu différente du cross-docking prédistribué. Les marchandises arrivent sans être préparées pour la livraison au client final. Le prestataire logistique doit donc les préparer et les conditionner selon la demande client. Les produits réceptionnés sont mis dans une zone de conditionnement pour que les opérateurs logistiques puissent préparer et conditionner la commande. C’est une méthode particulièrement adaptée et utile lorsque les produits proviennent de plusieurs fournisseurs.

Le cross-docking hybride

Le cross-docking hybride quant à lui est assez compliqué et long à mettre en place. Les commandes sont préparées avec les produits qui viennent tout juste d’être livrés mais aussi avec des produits qui sont en stock. Pour que tout fonctionne, il faut que les flux logistiques soient parfaitement synchronisés.

Cross-docking : les avantages

Avant de mettre en place une méthode cross-docking au sein de votre entreprise, il vous faudra commencer à avoir une organisation logistique particulièrement rigoureuse. Le cross-docking présente de nombreux avantages pour les entreprises qui le pratiquent, à condition d’être bien organisés pour gérer l’ensemble des flux. 

Des délais de livraison express

En supprimant les étapes du picking, du stockage voir du conditionnement, vous réduisez sensiblement les délais de livraison. La marchandise arrive et repart presque aussitôt. Le passage à quai est beaucoup plus rapide car les colis sont déjà conditionnés par le fournisseur avec le nom et les coordonnées de livraison du client final. Les colis sont donc expédiés et livrés plus rapidement. Vous gagnez en efficacité et en délai de livraison en livrant très rapidement le client.

Gain d’espace dans les entrepôts

En pratiquant cette méthode logistique, vous n’avez plus besoin de places pour le stockage, ou en tout cas beaucoup moins de place qu’avant. Vous pouvez donc partir sur des plus petites surfaces ou alors profiter de la place restante pour servir plus de clients. 

Diminution des coûts logistiques

Les coûts logistiques diminuent drastiquement, ils seront quasiment réduits à zéro dans la mesure où vous aurez beaucoup moins de frais de stockage et de manutention. La marchandise est directement expédiée après sa réception, vous évitez donc de payer pour des frais de stockage longue durée.

Flexibilité dans sa gestion logistique

Le cross-docking vous permet d’avoir plus de flexibilité : adaptation à la saisonnalité, fluctuation des flux entrants selon l’activité de son secteur…

Réduction de l’empreinte carbone

Le cross-docking est un élément important de la logistique verte, dans la mesure où l’on réduit le temps de transports des marchandises, notamment à l’intérieur des entrepôts.

Envi d’en savoir plus sur la logistique ? Rendez-vous sur le 👉 blog de la logistique

Publié le 21 mai 2021