WMS : Qu’est-ce qu’un WMS ?

Franchement, quand on recherche la définition de WMS pour la logistique on tombe plus souvent sur des promotions pour tel ou tel éditeur que sur un descriptif clair et concis qui présente de façon impartiale ce qu’est un WMS. Alors on a décidé d’essayer de faire notre propre définition. Pas un truc façon dictionnaire Larousse, non, plutôt un résumé simple présentant les quelques fondements et la logique de cet outil. Alors voici notre définition de ce qu’est un WMS.

WMS – Warehouse Management System : Principe

WMS : définition

Le WMS pour Warehouse Management System que l’on peut traduire par outil de gestion d’un entrepôt, peut être considéré comme la colonne vertébrale numérique de la logistique de stockage. À l’instar d’un ERP pour la gestion d’une entreprise, le WMS a vocation à permettre le pilotage optimal d’une plateforme logistique. Il est l’outil informatique qui permet à la fois une gestion opérationnelle fine de l’activité et un tracking du stock. C’est donc, à la fois un outil managérial et un outil de gestion. Il sera utilisé pour la réception, le stockage et les expéditions. Ce logiciel de gestion est utilisé par les logisticiens en recherche de performances.

Un outil pour les spécialistes sur stockage

L’ensemble des entreprises pour qui le stockage et la logistique sont des enjeux forts doivent en être pourvues. Ce ne sont pas des outils dévolus et entreprises les plus grandes. En effet, si les paramétrages sont gérés de façon efficace par des experts du domaine, c’est un outil fabuleux qui permet un pilotage fin de l’activité engendrant une utilisation parfaite des différentes ressources de la logistique (humaines, surface au sol, surface en l’air, etc.). En matière de gestion d’entrepôts, on peut dire que c’est un outil indispensable.

le wms est un outil précieux pour la logistique
Le WMS est un outil qui permet un stockage optimal

À quoi sert un WMS ?

Sans rentrer trop dans la technique, comme vous l’avez déjà compris, le WMS sert à piloter un entrepôt logistique. Il a progressivement remplacé le papier et le stylo (tout autant que la parole entre personnes d’ailleurs) pour garantir un suivi informatisé de l’ensemble des données d’un entrepôt. Le responsable d’exploitation peut suivre en temps réel la situation de son entrepôt et les différents indicateurs de l’activité. Il permet donc d’optimiser la gestion d’un entrepôt. Ainsi, il va avoir sur la productivité, le stockage et la préparation des commandes.

Optimisation du stockage

Il permet, tout d’abord, aux caristes, de savoir où dispatcher les marchandises dans l’entrepôt en fonction de la place de stockage, du taux de rotation ou de la saisonnalité du produit. Ainsi, selon la méthode de gestion des stocks (ABC, FIFO, LIFO, etc.) il indiquera à la personne en charge de ranger les produits dans le bon rayonnage et à la bonne hauteur sur les racks.

Bonne gestion des stocks

Couplé à une puce RFID, le warehouse management system permet un suivi quasi instantané des stocks garantissant ainsi des données fiables en temps réel. En résultent des états de stock juste et précis. Le travail des inventoristes s’en trouve optimisé et celui des gestionnaires de stock facilité. Toute la chaîne logistique s’en trouve impactée : meilleure gestion des approvisionnements, moins de ruptures de stock, vision du stock en temps réel pour les commerciaux, etc.

Meilleure gestion des ressources grâce au WMS

Un outil informatique tel qu’un logiciel WMS permet à une entreprise d’optimiser les ressources dont elle dispose. Spontanément on va penser aux ressources humaines (ce qui n’est pas faux) mais pas uniquement. Il est vrai qu’un entrepôt bien géré permettra d’embaucher un nombre de collaborateurs dont on a réellement besoin en sachant comment on va attribuer les tâches et de quelle façon la journée va être gérée. Fini, donc, les intérimaires qui se la coulent douce sans avoir de travail. La mise en place d’un WMS ne permet pas uniquement l’optimisation des ressources humaines mais aussi l’optimisation des ressources physiques. En effet, cet outil permettra d’optimiser la surface de stockage utile ainsi que le nombre de chariots élévateurs nécessaires pour l’exécution de l’ensemble des tâches.

le wms permet une meilleure gestion des ressources notamment des inventoristes
un WMS est un outil précieux pour les inventoristes

Réduction des délais

La mise en place d’un wms dans un entrepôt permet, in fine, d’avoir une logistique optimisée et donc des délais d’exécution les plus court possible. Ainsi, les produits réceptionnés sont plus rapidement mis en stock et plus rapidement préparés pour être expédiés aux clients.

Des solutions complexes et personnalisées

Pour un logisticien il n’est pas toujours simple de s’y retrouver sur l’ensemble des éditeurs existants. Si je dois faire simple il en existe 2 catégories :

  • Les spécialistes : ceux dont le cœur de métier est l’édition de logiciels pour la logistique. Ce sont généralement de petites structures qui ont à cœur de répondre à tous les enjeux de la logistique. Elles offrent un outil très technique, hyperpersonnalisé et avec un service client très fiable. Certains proposent des outils en SAAS d’autres non.
  • Les généralistes : qui sont généralement des éditeurs d’ERP qui ont créé une brique Warehouse Management afin d’offrir une prestation complète à leurs clients. Ce sont généralement de très grosses structures pour qui la logistique n’est qu’une partie de leur outil. La valeur ajoutée qu’ils offrent à leurs clients est de garantir un suivi global des flux de l’entreprise.

Quoi qu’il en soit, la réussite de la mise en place d’un outil de gestion informatisée pour son entrepôt nécessite de se poser un ensemble de questions. Cela permet de définir avec exactitude l’outil et les fonctionnalités dont on a besoin.

Pourquoi avoir un WMS ?

Comme nous venons de le voir, le WMS permet d’optimiser et de maîtriser la gestion de sa logistique. Dès lors que l’on souhaite avoir une vision optimale de sa logistique et des différents flux qui la composent, la mise en place d’un outil de gestion de la logistique devient inévitable et s’avérera complémentaire de l’utilisation de l’ERP. Bien que n’étant pas le seul outil de gestion de la chaîne logistique globale (le TMS pourra être un allié de choix pour la gestion du transport) ce système de gestion informatisée donne une vision précise de l’organisation et permet un pilotage fin de l’activité grâce aux différents KPI qu’il permet d’obtenir. C’est donc un outil qui permet d’optimiser et de suivre l’activité logistique de l’entreprise. Il permettra notamment d’anticiper d’éventuelles ruptures et de piloter les stocks de façon rigoureuse.

Qui utilise un WMS ?

Quelles entreprises utilisent un WMS ?

Toute entreprise ayant des flux logistiques qui passent par un entrepôt pourra être utilisatrice de ce type de progiciel. Particulièrement répandu chez les différents prestataires logistiques, ce type d’outil s’avère particulièrement utilisé dans les grandes entreprises ayant de forts enjeux de stockages. Néanmoins, de plus en plus d’entreprises de taille intermédiaire intègre ces solutions pour piloter leurs différents centres logistiques.

Qui sont les utilisateurs d’un WMS ?

Les opérationnels

De toute évidence, les premiers utilisateurs du warehouse management system sont les opérationnels de type cariste, préparateur de commande ou chef d’équipe. Néanmoins, les encadrants auront recours à son utilisation pour le pilotage de l’activité. Ainsi, le responsable d’exploitation, le directeur logistique et/ou le directeur supply chain pourront jeter un œil attentif au WMS pour analyser la productivité et identifier les points d’amélioration qui permettront d’améliorer la satisfaction client.

Les fonctions support

Bien qu’ayant un fort impact sur les équipes sur le terrain, plusieurs fonctions peuvent avoir recours à l’utilisation du WMS. Citons, par exemple, l’ingénieur méthodes qui analysera les différents KPI lui permettant ainsi d’identifier des axes d’amélioration. Par ailleurs, les équipes opérationnelles pourront être aidées dans l’utilisation de l’outil par un key user.

Enfin, nombre de collaborateurs pourront avoir à utiliser le WMS pour la réalisation de leurs missions :

  • ADV (pour le suivi des commandes)
  • Comptabilité (pour le suivi du stock)
  • Supply chain (anticiper les approvisionnements, prévoir les ruptures de stock, etc.)

Comment choisir son WMS ?

De nombreuses solutions existent sur le marché. Il n’est pas évident de bien s’y retrouver car la plupart des solutions ont une spécialisation liée à un type de logistique ou d’entreprise.

Par conséquent, il est nécessaire d’identifier avec précision l’utilisation que vous aurez de cet outil et ce que vous en attendez précisément. De plus, vous devez avoir une vision objective du type d’entreprise et de logistique que vous devez piloter pour trouver la meilleure solution pour vous.

Dès lors que vous aurez analysé avec précision quelles sont vos attentes, vous devrez consulter différents éditeurs afin de comprendre quelle solution correspond le plus à vos besoins.

Dans la mesure où ces solutions sont complexes, vous pouvez vous faire accompagner par des cabinets de conseils qui sauront vous aider dans le choix de votre partenaire et dans l’implémentation de la solution retenue.

Combien coûte un WMS ?

Comment nous l’avons vu plus haut, plusieurs solutions existent avec des variantes significatives. Il est donc nécessaire de savoir si vous souhaitez uniquement le module logistique de votre ERP que l’on va retrouver chez les gros éditeurs de type SAP ou SAGE ou une solution vraiment pointue en logistique proposée par des éditeurs spécialisés. Ensuite, vous opterez pour une solution Saas (abonnement mensuel) ou en achat direct.

Dans la plupart des cas vous aurez à débourser un forfait fixe pour la mise en place et l’implémentation de l’outil (généralement plusieurs milliers d’euros) puis un forfait par utilisateur (quelques dizaines à quelques centaines d’euros).

Soyez vigilants car les éditeurs ne gagnent pas tous de l’argent de la même façon. Certains pourront, par exemple, vous facturer des frais complémentaires pour la maintenance de l’outil, pour la mise en place de solutions complémentaires ou le changement de version.

Assurez-vous de bien comprendre comment fonctionne la facturation du concepteur de logiciel et le degré de technicité qu’il vous propose.

Quels sont les principaux WMS ?

De nombreux éditeurs existent et proposent des solutions multiples. Voici, toutefois, quelques marques que l’on retrouve plus régulièrement :

  • HARDIS (Reflex WMS)
  • Infolog
  • Manhattan Associates
  • Savoye Advanced Software
  • BK Systemes
  • INFFLUX (Bext WS)
wms définition
WMS, une solution digitale pour l’entrepôt

Comment mettre en place un WMS ?

Dès lors que la solution est trouvée, la mise en lace d’un WMS doit respecter certaines étapes pour être réussie. La réussite de la mise en place d’un tel outil doit respecter certaines règles et ne pas se faire dans la précipitation. Beaucoup d’entreprises souhaitent minimiser le coût global d’un WMS en réduisant au minimum les dépenses de gestion du projet. C’est une erreur qui a bien souvent de terribles conséquences allant jusqu’à la perte de clients.

Cette réussite passe par la mise en place d’un chef de projet et l’identification d’une équipe projet qui suivra chaque étape jusqu’à ce que la solution soit efficiente.

Par ailleurs, l’accompagnement de consultants spécialisés pourra s’avérer être fort utile pour anticiper les différents points de friction et faire avancer efficacement le projet d’implémentation.

Avantages du WMS

  • Permet de suivre efficacement la productivité de l’entrepôt
  • Permet d’avoir une vision d’ensemble de la logistique
  • Outil d’analyse redoutable
  • Permet d’anticiper les pics d’activité et les besoins en ressources humaines

Inconvénients du WMS

  • Temps de mise en place relativement long (plusieurs mois à plusieurs années pour les très grandes entreprises)
  • Nécessite des processus rigoureux et respectés
  • Nécessite des collaborateurs à l’aise avec les outils informatiques
  • Solution informatique onéreuse

Vous voilà maintenant éclairé sûr qu’est-ce qu’un WMS et ce qu’il permet de faire en matière de logistique.

Maintenant que vous êtes incollable vous pouvez postuler à l’une de nos offres d’emploi en logistique.

Découvrez plus d’articles et de 👉 fiches techniques sur notre blog.

N’hésitez pas à COMMENTER et PARTAGER cet article

Publié le 31 décembre 2019


4 commentaires

  1. Votre article est particulièrement intéressant pour comprendre le rôle d’un logiciel WMS.

    Mais je pense qu’il est utile de préciser que l’on peut trouver des logiciels WMS très différents.

    Si les fonctions de gestion des stocks ou d’inventaire sont grossièrement identiques d’un système à l’autre, les logiciels WMS divergent fortement lorsque l’on parle des fonctions de préparation de commande. Vous avez des logiciels WMS qui proposent du «voice picking» (le préparateur reçoit des ordres vocaux) comme par exemple mecalux, du «pick to light» (une lumière s’allume à l’emplacement où le préparateur doit récupérer un article) comme par exemple picktolightsystems ou encore une préparation de commande guidée par un terminal mobile (le préparateur utilise un pda pour savoir quel article doit être prélevé à quel emplacement) comme toucan-wms

    Il est clair que le logiciel WMS à privilégier va dépendre du type d’articles que l’on doit manipuler. Par exemple, on ne pourra utiliser du «pick to light» que si l’on manipule des articles multiples de petites tailles (exemple visseries)

    Bertrand

  2. j’ai finalement compris le warehouse management system. Merci à vous pour cet éclairage sur ce sujet.

  3. Outre le choix du WMS, il est nécessaire de bien connaitre et comprendre sa gestion de stock afin de rentrer les bons paramètres dans le WMS. Même si le logiciel est ultra performant, s’il n’est pas maîtrisé, le résultat sera peu probant. D’où la nécessité de bien comprendre les différents modes de gestion, d’approvisionnement,afin de choisir le mode de fonctionnement le plusoptimum pour l’entreprise (et ne pas paramétrer en fonction des habitudes). L’implantation d’un WMS est une bonne occasion pour remettre à plat ses process.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.