Chef de projet logistique – Fiche métier

Le métier de chef de projet logistique consiste à mettre en œuvre des solutions d’optimisation des moyens (ressources financières, matérielles ou humaines) et des méthodes logistiques mises en place pour gérer le fonctionnement interne d’une entreprise. Il conseille et oriente les responsables d’activité(s), pilote les différents projets liés aux flux internes d’un ou plusieurs entrepôts et des systèmes d’information associés, accompagne l’implémentation opérationnelle des projets et s’assure de leur efficacité à court et long terme. Il vise à améliorer la performance de l’entreprise et des collaborateurs associés à celle-ci dans le but de maximiser la satisfaction client. Voici notre fiche métier de chef de projet logistique.

Les missions d’un chef de projet logistique

Il est généralement responsable d’organiser et de mettre en place des solutions visant à faciliter les flux au sein d’une entreprise, et plus spécifiquement d’un entrepôt, à destination du client.

Référent clé du service logistique, il intervient sur des missions aussi bien sur le plan fonctionnel qu’opérationnel. Ainsi, il joue un rôle d’interface entre le terrain et la direction pour comprendre les problématiques de chacun et ainsi orienter son projet de telle manière qu’il satisfasse tout le monde. De plus, il peut être en lien avec le service informatique pour la mise en place des équipements et du matériel qui vont permettre aux différentes équipes opérationnelles d’un même entrepôt de communiquer entre elles et d’avoir un bon suivi de la marchandise de A à Z.

Une vision multi-projets

Attentif au bon fonctionnement global du/des site(s) logistique(s) auxquels il est rattaché, il participe activement à la définition de la stratégie logistique sur le plan organisationnel, la mesure de la performance, ainsi que la définition des normes et bonnes pratiques à adopter. Ainsi le chef de projet logistique peut manager un ou plusieurs projets en même temps. Il est en charge de construire un plan d’action, de définir un planning, de fixer des jalons et des deadlines, et de contrôler l’équipe projet dont il a la charge afin de rendre des livrables à temps tout en respectant le budget. En lien avec les managers opérationnels qui sont ses clients il est également en charge de communiquer avec eux afin de les informer en temps réel de l’avancement du projet, des modifications apportées et d’en discuter avec eux pour obtenir leur aval.

L’objectif du chef de projet logistique est d’optimiser les flux entrants et sortants, d’organiser la maintenance préventive et curative, et de faire évoluer les moyens technologiques associés à la logistique.

Le chef de projet logistique est rattaché hiérarchiquement au directeur logistique, directeur supply chain, directeur des opérations, directeur des projets ou au directeur de site logistique.

Il arrive également que le chef de projet logistique soit rattaché au directeur des systèmes d’information en particulier lorsqu’il s’agit de manager des projets de déploiement d’un WMS (warehouse management system), d’un TMS (transport management system) ou d’un EDI (échange de données informatisées).

Concevoir et cadrer le projet

Le chef de projet logistique a pour rôle principal de conduire le(s) projet(s) dont il est responsable dans leur ensemble. Il assure une veille technologique et concurrentielle quotidienne afin d’être toujours au courant en temps voulu des évolutions de concept, d’outils et d’indicateurs qui pourraient être bénéfiques à l’entreprise et lui permettre de toujours améliorer la satisfaction de ses clients.

Il réalise une analyse quotidienne de la situation actuelle, de la rentabilité de l’activité, de la fluidité des processus et des flux ainsi que de la satisfaction client. C’est lui qui, identifie les failles et les points d’amélioration. Identifie les besoins du/des client(s) (internes ou externes). Réalise des audits et pose des diagnostics. Gère la mise en place du projet dans son ensemble en rédigeant un cahier des charges qui répertorie le contexte, les objectifs, le périmètre d’action, la description des fonctionnalités auxquelles le projet doit répondre, la description de toutes les parties prenantes, le budget prévisionnel, et le listing des délais (livrables/date de fin de projet) afin de cadrer les choses.

Gérer le projet et suivre la mise en œuvre du plan d’action

Le chef de projet logistique manage et coordonne les différents acteurs du projet, services internes à l’entreprise et/ou prestataires extérieurs.

Il gère le planning en maîtrisant les risques et les coûts engendrés. Il veille à coordonner les actions des différentes parties prenantes et tente d’harmoniser tout ça. En effet, en introduisant une nouvelle fonctionnalité ou en modifiant un paramètre de l’organisation, un acteur du projet peut impacter travail d’un autre. C’est donc le rôle du chef de projet contrôler attention à cela.

Il fait respecter les jalons fixés au début du projet et produit des livrables. Établis des documents de présentation et de communication sur l’avancement du projet. Il assure le reporting auprès de la direction et des clients afin de les tenir au courant de ce qui est fait et ce qu’il reste à faire.

chef de projet logistique fiche métier
Le chef de projet logistique au coeur du process

Le chef de projet logistique encadre une équipe transverse de collaborateurs issus de différentes directions métiers. Dans le cadre de petits projets managers et opérateurs logistiques collaborent directement ensemble. Dans le cadre de plus gros projet les directeurs de chaque division logistique sont en charge de piloter eux-mêmes les collaborateurs du service dont ils ont la charge afin de mettre en application le travail fourni pour mener à bien le projet.

Il coordonne l’équipe projet et anime les réunions de pilotage du projet en cours avec les parties prenantes et veille à faire converger les intérêts de chacun.

Surveiller la mise en place du projet

Il contrôle ensuite la transition de la phase « projet » à la phase « concrétisation » et mise en place des solutions proposées. Il suit les phases de test afin de corriger les éventuels bugs et dysfonctionnements. Une fois le projet fini il veille à la mise en application du celui-ci dans le respect des règles fixées.

Lors de la phase de lancement, le chef de projet logistique se charge d’accompagner les collaborateurs dans le changement initié la prise en main et d’adaptation aux nouveaux outils ou méthodes mis en place. Et ce au travers de communications, des formations. Il assure également un support technique et opérationnel aux utilisateurs impactés par la mise en place de ces nouvelles mesures.

Méthode DMAIC : Un outil clé pour une gestion de projet efficace

La méthode DMAIC est une méthode particulièrement utile dans la gestion de projet. En effet, une idée de projet ne voit le jour que parce qu’on a identifié un dysfonctionnement ou une instabilité dans un processus.

Méthode scientifique notamment utilisée dans le secteur industriel, qui, justement, vise, au travers de l’analyse de données, à trouver des solutions à des problèmes complexes et concrets qui altèrent l’efficacité et la rentabilité d’une activité.

Acronyme qui signifie : Définir, Mesurer, Analyser, Innover ou Améliorer (traduction littéraire de l’anglais), Contrôler

  • Définir : il s’agit de comprendre le problème rencontré, de le décrire et de définir les objectifs pour atteindre le résultat souhaité. On établit une charte de projet dans laquelle on décrit clairement le problème à résoudre, la portée du projet, l’équipe en charge du projet et les indicateurs à utiliser pour suivre le projet tout au long de sa réalisation.
  • Mesurer : Mesurer avec précision l’ampleur du problème et comprendre les facteurs qui en sont la cause
  • Analyser : Cartographier les processus, schématiser, mettre à plat l’ensemble de l’organisation et des flux relatifs à l’activité afin d’identifier de manière plus précise la ou les véritables causes (ou en tout cas celles qui sont les plus probables et évidentes) du problème.
  • Innover ou Améliorer : Réfléchir à des solutions innovatrices (dans le sens où elles n’ont jusqu’à présent pas encore été mise en place mais qu’elles ont fait leurs preuves dans d’autres situations similaires) qui vont permettre de résoudre le problème à l’instant T et de manière durable afin que celui-ci ne se reproduise plus. Tester chaque option. Sélectionner la solution la plus pertinente et la mettre en œuvre.
  • Contrôler : Vérifier que le travail accompli fonctionne, que la ou les solution(s) mise(s) en place sont/est efficace(s) et donne(nt) satisfaction.

Quelles sont les qualités requises pour être chef de projet logistique ?

Le chef de projet logistique doit faire preuve de leadership. Véritable meneur d’hommes, il doit être force de conviction et faire preuve de fermeté afin de mener à bien le(s) projet(s) dont il a la charge. Il est souvent amené à devoir mener plusieurs projets à la fois, il doit donc être doté d’une bonne capacité d’adaptation, être autonome et rigoureux. Accès sur le travail en équipe, il a le sens du contact et de l’écoute. Son esprit d’analyse et de synthèse aiguisé lui permet de mener à bien ses projets car il ne laisse rien passer, il pense à tout, les directives et le schéma directeur du projet sont clairs et précis.

De quelles compétences clés un(e) chef de projet logistique doit-il être doté ?

– Connaître et maîtriser les techniques de gestion de projet (définition des objectifs, organisation et planification, animation de réunion d’équipe (jalons ou livrables), conduite du changement, gestion des risques).

– Comprendre et mettre en place les outils et méthodes de gestion de projet (bête à cornes, arbre d’objectifs, matrice RACI, l’analyse d’écart, matrice MoSCow, méthode des 20–80 (ou Pareto), diagrammes de PERT et GANTT, brainstorming, futures wheel, etc.)

– Avoir une bonne connaissance des flux, processus, méthodes logistiques.

– Maîtriser les techniques de gestion des flux, de planification, de gestion et d’organisation d’un entrepôt.

– Avoir de bonnes connaissances en informatique et maîtriser les logiciels et outils logistiques (ERP, WMS, EDI, etc.)

– Bien connaître les métiers de l’entreprise.

– Connaître les normes techniques et de sécurité en entrepôt.

– Comprendre les systèmes de modélisation.

– Avoir une bonne culture du lean management.

– Être bilingue ou trilingue, et parler anglais dans la majeure partie des cas.

Quel diplôme(s) requis pour devenir chef de projet logistique ?

Les profils disposant d’un diplôme Bac+5 du type Master 2 d’école de commerce ou d’ingénieurs, avec une spécialité en logistique, transport, supply chain management ou gestion de projet, sont très appréciés des recruteurs.

Il est également possible de réaliser une formation de type Bac+3 en transport et logistique, complétée par une expérience opérationnelle en cabinet d’études ou en entreprise sur des postes plus terrain en gestion d’activité logistique ou encore sur un poste d’assistant chef de projet par exemple.

L’expérience opérationnelle est un atout majeur. Certains profils plus expérimentés par exemple peuvent à la suite d’une carrière opérationnelle dans le management de sites logistique s’orienter vers ce type de poste sur des fonctions de consulting. En effet, l’expérience du terrain permet au chef de projet logistique de mieux comprendre les problèmes auxquels sont confrontés ses interlocuteurs pour les avoir lui-même vécus.

Que faire après une carrière comme chef de projet logistique ?

Après plusieurs années d’expérience sur ce poste le chef de projet logistique peut évoluer sur des fonctions à plus hautes responsabilités et prétendre aux postes de responsable projets, ingénieur méthodes et amélioration continue, ou encore un poste à responsabilité au sein de la supply chain, en charge de définir la logique de distribution, élaborer et vérifier les schémas logistiques, et manager et organiser l’équipe supply.

Enfin, il peut se mettre à son compte et agir comme prestataire de services ou devenir consultant indépendant.

Qui recrute ?

Le chef de projet logistique peut soit être recruté par un cabinet de conseil, soit par des entreprises industrielles et commerciales, soit par des sociétés prestataires logistique ou sous-traitants en transport et logistique. Cependant, suivant l’entreprise qui l’embauche, le métier ne recouvre pas nécessairement les mêmes activités. En effet, les entreprises se tournent vers les cabinets externes généralement lorsqu’elles ont des besoins spécifiques, qu’elles nécessitent une expertise extrêmement pointue ou lorsqu’elles ont des projets dont la visée organisationnelle est de grande ampleur.

Les entreprises cherchent de plus en plus à faire évoluer leur schéma logistique afin de gagner en rapidité, flexibilité et réactivité, et pouvoir répondre au mieux aux demandes de leur clientèle.

Ainsi, elles réfléchissent à mettre en place des mesures de transformation et surtout de modernisation de l’ensemble des process et outils constitutifs de leur logistique pour être plus compétitives face à leurs concurrents. Le poste de chef de projet logistique est donc un métier stratégique fondamental pour accompagner ces sociétés dans leur développement.

Combien gagne un chef de projet logistique ?

Un profil junior peut recevoir entre 30k€ et 50k€ de salaire brut annuel. Un profil expérimenté peut gagner jusqu’à 80k€ par an. On observe un salaire médian de 47k€/an. La rémunération fluctue majoritairement en fonction de l’entreprise (taille et organisation qui influent sur la complexité du poste), du secteur d’activité, du niveau de formation du candidat, de l’expérience exigée, du niveau de responsabilités du salarié ainsi que de l’envergure nationale ou internationale de l’entreprise.

Vous recrutez un chef de projet logistique ? Faites appel à un 👉 cabinet de recrutement chef de projet logistique

chef de projet logistique infographie infométier
Chef de projet logistique – Infographie – Infométier

Si ça vous a plu, vous pouvez aussi partager sur vos réseaux sociaux. Cela nous aidera beaucoup. Merci.

Publié le 22 septembre 2021