Comment être un bon stagiaire ? Guide de survie pour stagiaire ambitieux en PME.

Tic tac tic tac…l’heure tourne et vous n’avez toujours pas votre stage. Vous me suivez ? Les jours ont passés et vous vous êtes dit que vous aviez le temps. Et effectivement, vous l’aviez. Mais les 3 CV que vous aviez rapidement envoyés chez Google, Unilever et Airbus n’ont rien donné et vous vous dites que finalement il va falloir s’investir un peu sur le sujet. En ouvrant internet vous constatez que tous les grands groupes ont déjà finalisés leur recherche et qu”il ne reste plus que des entreprises inconnues au bataillon.

Une PME ? Mais ça veut dire quoi PME ? Petite et moyenne entreprise ? Bon ben faut y aller, vous faites votre CV après avoir lu notre guide sur le sujet et vous vous lancez. Advienne que pourra. Et puis d’u coup c’est l’ouragan dans votre tête. Qu’est-ce que je vais bien faire dans un bouiboui ? Stage café ou photocopieur ? Aie aie aie. Vous regrettez déjà. Allez ne vous inquiétez pas, nous on sait ! Alors découvrez comment être un bon stagiaire en PME pour que celui-ci soit l’expérience qui fera la différence sur votre CV quand il sera temps de trouver votre premier CDI.

Comment etre un bon stagiaire : comment décrocher un stage ?

Nous voilà fin Novembre, il est donc temps de s’y mettre pour trouver votre entreprise et ne pas se retrouver la veille de la deadline sans rien. C’est tôt, certes, mais à moins que votre oncle soit le PDG de Danone, le chemin va être long et fastidieux. Avant d’envoyer 1 milliard de CV pour être sûr de trouver une entreprise qui voudra bien vous accepter il est important de se poser les bonnes questions. Quel secteur vous intéresse ? Vous êtes plutôt grand groupe, PME ou start’up ? Plutôt proche ou loin de chez vous ? Qu’est-ce qui vous motive dans la vie ? L’argent ? Les challenges ? L’ambiance dans l’entreprise ? Avoir des responsabilités ? Développer vos compétences ?

comment être un bon stagiaire en PME ?
Comment être un bon stagiaire en PME ? Cela passe aussi pas un bon maître de stage.

Une fois que vous êtes en mesure de répondre à ces questions, trouvez les entreprises qui vous intéressent et faites en sorte de faire parvenir votre CV aux managers et au service ressources humaines de l’entreprises. Plus qu’ailleurs le dirigeant de PME aura besoin d’une personne impliquée et rigoureuse. Aussi, il faudra que cela ressorte sur votre CV. Pour faire la différence, vous pouvez, par exemple, compléter une candidature par email avec la remise en main propre de votre CV en vous rendant dans l’entreprise. Ce sera l’occasion de souligner à quel point vous êtes motivé.

Pourquoi travailler dans une PME ?

Quand on se demande comment être un bon stagiaire, on pense souvent à la vie dans un grand groupe mais il faut aussi penser aux PME. Un peu perdu dans cette jungle du monde du travail, on a tendance à se diriger plutôt vers les grands groupes aux noms connus et dont la notoriété n’est plus à faire. Mais une première expérience en PME peut s’avérer tout aussi voire plus profitable. En effet, travailler dans une PME offre de nombreux avantages, mais demande en contrepartie un certain état d’esprit.

Alors oui, c’est tentant de travailler dans un grand groupe mais les responsabilités sont tellement diluées que vos missions seront probablement très opérationnelles et pas forcément dénuées d’un grand intérêt. Votre impact au sein d’une PME sera, en revanche, beaucoup plus forte car dans une entreprise de petite taille chaque individus compte et chaque ressource doit être utilisée à sa juste valeur. La PME c’est l’assurance d’apprendre des choses, d’avoir des responsabilités et de découvrir en profondeur l’univers professionnel.

Les PME : petites structures, grands atouts !

Un bon relationnel entre collègues, une meilleure proximité et le développement de rapports plus humains au sein de l’équipe et même avec le patron. Ambiance plutôt décontractée, tout le monde se connaît, tout le monde se tutoie. Structures en développement où il y a tout à faire, tout à prouver, pas de limites. C’est la porte ouverte à l’innovation, la création de nouveaux concepts, de nouveaux produits, de nouvelles façons de travailler. Avec une certaine hiérarchie, qui n’est cependant pas complètement figée, les possibilités d’évolution sont nombreuses. Petite équipe, peu d’intermédiaires, les informations circulent bien, les process moins codifiés sont plus simples et plus rapides. La communication entre collègues est le gros point fort des PME.

stage entreprise supply chain
Même si les exigences sont élevées, faire un stage en PME vous apportera beaucoup de satisfaction.

Une PME est preneuse de toutes les idées nouvelles, innovantes et parfois même un peu farfelues de ses employés qui lui permettent de développer son activité, de faciliter ses méthodes de travail, d’obtenir une meilleure productivité et ainsi être compétitive sur le marché. En particulier lorsqu’elle est au début de sa création, il y a alors tout à faire, tout à prouver, pas de limites. Les collaborateurs sont invités à être force de proposition afin de trouver l’IDEE qui vous permettra de faire la différence auprès des clients.

Comment être un bon stagiaire ?

Vous vous demandez encore comment être un bon stagiaire ? Voici les qualités requises.

Polyvalence

Petite entreprise avec un petit nombre de salariés ce qui implique que la segmentation du travail est moins importante. En effet, là où dans un grand groupe une équipe de 10 personnes serait en charge d’une mission, au sein d’une PME elle est confiée à une seule et même personne. Les services sont moins cloisonnés. Ainsi vous serez amené à effectuer plusieurs tâches qui ne relèvent pas forcément du même domaine de travail que celui auquel vous êtes initialement affilié. Elle vous permettra alors d’avoir une vision globale du métier que vous exercez. Cela joue, sur le fait que l’entreprise à moins de partenariat, moins d’activité, qu’elle gère un plus petit budget. En revanche cela permet de développer ses compétences car on vous confie beaucoup plus de responsabilités.

Faire un stage en PME c’est également participer concrètement au développement d’un projet de l’entreprise. Avec des projets de plus petite envergure et moins d’intermédiaires. On voit donc plus rapidement les effets et les résultats de notre travail.

Porteur d’idées nouvelles et Esprit d’initiative

Peu importe votre place, vous participez à la stratégie de l’entreprise. De plus, plus la structure est petite, plus les lignes peuvent bouger. On attend donc de vous que vous vous investissiez pleinement dans votre job, que vous soyez force de proposition pour améliorer la stratégie de l’entreprise. Montrez ce que vous savez faire, faites part de ce que vous connaissez, donnez votre avis sur une situation/un process en particulier qui vous dérange ou au contraire que vous trouvez judicieux. Servez-vous de ce que vous avez appris en cours, de ce que vous ont dit vos profs, vos parents ou vos amis, pour proposer de nouvelles idées. Lorsque vous avez une idée en tête, prenez les devants et soyez convaincant lors de la présentation à votre hiérarchie en vous appuyant sur des éléments concrets.

Ne pas avoir peur des longues journées

Participer au développement d’une entreprise, c’est s’investir à fond dans déploiement de ses activités. Les PME recherchent des personnes consciencieuses, investies, qui se donneront « corps et âme » dans la réalisation des projets qui leur sont confiés. Leur but est d’arriver à faire un maximum de profit tout en s’assurant de satisfaire au mieux leurs clients et de leur offrir la meilleure qualité de prestation possible. Ainsi, il ne faut pas avoir peur de devoir rester plus tard certains jours à cause d’un rendez-vous qui ne pouvait pas avoir lieu avant ou pour finir un travail/boucler un projet. Le principe est donc de ne pas compter ses heures tout en sachant concilier vie pro et vie perso pour ne pas tomber en burn-out.

pas toujours facile d'être stagiaire
Comment être un bon stagiaire ? En s’investissant, notamment.

Réactivité et Proactivité

Être réactif, vous permet de vous adapter rapidement à une nouvelle situation ou à une difficulté inattendue. Agir immédiatement, prendre une décision en peu de temps. Néanmoins, outre le fait de savoir réagir rapidement lorsqu’un problème/une difficulté fait son apparition il est également primordial au sein de ce type d’entreprise d’adopter une attitude proactive. En effet, attendre que les problèmes arrivent pour les résoudre n’est pas une bonne manière de faire, car vous subissez le temps d’arrêt plus ou moins long qui impactera votre travail, votre productivité et, dans certains cas, votre rentabilité.

Le but de l’approche proactive est donc d’anticiper les situations difficiles. Cela implique de devoir être attentif en permanence et de cadrer vos actions sur le moyen et le long terme, au lieu de décider au jour le jour. Méthode très efficace, car vous maîtrisez davantage votre activité.

Avoir de l’ambition et de l’audace

Même si l’entreprise est petite qu’elle pourra par conséquent difficilement atteindre le niveau des principaux acteurs de son secteur d’activité, une PME recherche des personnes avec un brin de folie, de l’ambition et de l’énergie à revendre. Des personnes qui dans leur vie personnelle, lorsqu’elles veulent quelque chose se battent coûte que coûte pour l’obtenir quitte à se faire quelques ennemis au passage, et qui sont dans le même état d’esprit au travail. Prendre des risques de temps en temps ça ne fait pas de mal et peut parfois s’avérer payant en vous révélant de vraies bonnes surprises auxquelles vous ne vous attendiez pas. Les PME sont donc friandes de jeunes talents qui leur permettront d’apporter un vent frais, dans leur équipe. Quand on est jeune, on prend moins les choses au sérieux, on a moins de recul sur la situation et on fonce parfois tête baissée sans trop faire attention aux conséquences. Même si cela peut s’avérer parfois dangereux, à d’autres moments, cette fougue apparait comme un atout majeur permettant d’étudier des pistes intéressantes jamais explorées jusqu’à présent.

Sympathique et ouvert d’esprit

Comme je l’évoquais plus haut, l’ambiance en PME est agréable, alliant rigueur et professionnalisme avec bonne ambiance et esprit d’équipe. Ainsi les dirigeants de PME attendent la même attitude de la part des stagiaires qui viennent passer quelque temps au sein de leur structure. Soyez vous-même tout en faisant attention que vous êtes dans un environnement professionnel et que par conséquent on ne se comporte pas comme avec sa famille ou ses potes. L’objectif au cours du stage est que vous développiez vos compétences et que vous puissiez également partager vos connaissances et faire bénéficier l’entreprise de votre expertise dans tel ou tel domaine. Et ceci dans la joie et la bonne humeur. Faites donc attention à vous adapter le plus possible à la politique et aux valeurs de l’entreprise afin que votre stage se passe comme sur des roulettes tant sur le plan professionnel que personnel.

Bien organisé pour arriver à gérer le stress occasionné

Beaucoup de missions, plusieurs projets ou tâches à gérer en même temps et souvent générateur de stress. Il est donc important de bien s’organiser, pour ne pas être perdu et se retrouver noyé dans la montagne de choses que vous avez à faire, ne sachant pas par quoi commencer. L’élément-clé est la TO DO LIST. La TO DO LIST vous permet en effet de structurer votre journée ou votre semaine en clarifiant les objectifs principaux. Elle permet de répertorier toutes les tâches que vous devez réaliser. Elle vous évite de vous disperser et par le système de progression par élimination en barrant au fur et à mesure les tâches accomplies, d’identifier les tâches les plus importantes.

être stagiaire en pme peut parfois générer du stress
Responsabilité peut aussi rimer avec stress pour un stagiaire pas préparé.

Elle vous permet de réajuster votre planning ou vos objectifs en fonction des nouveaux éléments imprévus survenant au cours de la journée ou de la semaine.

Des bricoleurs, non pas du dimanche mais de la semaine

Quand on est une PME on a souvent des rêves plein la tête, des envies et des ambitions de développement assez fortes, la volonté d’atteindre des sommets pour rejoindre et concurrencer malgré notre petit niveau les grands mastodontes qui nous font de l’ombre. Mais bien souvent ce qu’il manque ce sont les moyens matériels et financiers manquant qui font barrière. L’objectif est donc d’apprendre, et cela est d’ailleurs très formateur car il vous permettra plus tard de savoir vous dépatouiller de n’importe quelle situation, à faire aussi bien avec moins de moyens. Cela relève parfois de l’ingéniosité la plus extrême, mais du moment que ça fonctionne, dans les limites de la légalité, alors c’est parfait.

Vous n’avez donc plus d’excuses car vous savez dorénavant comment être un bon stagiaire.

Si vraiment vous souhaitez être un stagiaire parfait, découvrez comment faire votre CV, comment préparer votre entretien et quelles questions poser aux recruteurs.

Et dites vous bien qu’il n’est pas impossible de trouver du travail quand on est jeune diplômé et qu’un diplôme ça ne sert pas à rien pour trouver du travail.

Comment être un bon stagiaire : un article rédigé par Océane LANDEL et Yann NABUSSET

Publié le 26 novembre 2019


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *