AMALO Cabinet de recrutement spécialisé : Bilan de la première année

Ça y est, déjà 1 an. Une année complète et riche. Il y aura au des nouveaux clients, des rencontres enrichissantes, des déconvenues, des hauts et des bas. Cette première année est l’occasion de prendre un peu de recul sur les mois qui viennent de s’écouler et de regarder ce que nous réservent les 12 prochains. Pour ce faire, nous allons voir si nous avons été à la hauteur de nos ambitions. Place au bilan. Alors AMALO cabinet de recrutement spécialisé ?

amalo cabinet de recrutement spécialisé
Notre logo

AMALO, cabinet de recrutement spécialisé en supply chain ?

Clairement, la réponse est OUI ! La supply chain a représenté 40% des recrutements que nous avons effectué. Nous avons eu de bonnes réussites sur des profils très variés et avons su répondre à des exigences très variées. Ainsi, nous avons recruté pour des industriels du secteur des cosmétiques, des industriels spécialisés dans la conception de machines spéciales ou dans le secteur agroalimentaire. Nos réussites se sont faites sur des profils variés d’approvisionneur, d’ordonnanceur, de prévisionniste des ventes, de chef de projet et de directeur supply chain.

AMALO, cabinet de recrutement spécialisé en logistique ?

Sans faire de gros efforts de développement commercial, nous avons eu de bonnes réussites sur les métiers de la logistique. Ils ont représenté 30% des recrutements que nous avons effectué. Notre fierté est d’avoir sur intervenir aussi bien sur des postes d’exploitation : chef d’équipe logistique, responsable d’exploitation logistique ou directeur logistique. Mais nous avons également su répondre sur des postes d’ingénieurs méthodes ou de chef de projet logistique.

AMALO, cabinet de recrutement dans l’industrie ?

Là encore la réponse est oui. AMALO reste un cabinet de recrutement spécialisé aussi sur l’industrie. Nous aurions pu faire un peu mieux, mais le pourcentage qu’ont représentés les recrutements de profils industriels est également de 30%. Les secteurs pour lesquels nous avons recruté sont variés mais nous avons su répondre présent à chaque fois et avec un taux de transformation des missions confiées plutôt élevé. Parmi les postes recrutés, nous avons des dessinateurs-projeteurs, des techniciens de maintenance mais aussi des directeurs de production.

Sur quel type de contrat ?

Là, la répartition est moins rectiligne. La proportion de candidats recrutés en CDI pour nos clients est de 80%. Ainsi, les contrats en CDD représentent 20% des recrutements que nous avons effectué. Ce n’est pas une grosse surprise. Intervenant sur des métiers pénuriques et complexes, les entreprises sont plus enclines à embaucher en contrat à durée indéterminé.

Un cabinet qui se soucie de ses candidats ?

Difficile de s’auto évaluer sur ce sujet. Au regard des retours que nous avons régulièrement, je pense que nous sommes sur la bonne pente. Nous avons tenté d’assurer un réel suivi des candidats et, surtout, nous avons misé sur la sincérité. Quand il a fallu dire non, nous avons su dire non et prendre le temps d’expliquer les raisons au candidat. Par ailleurs, nous avons beaucoup travaillé sur la rédaction d’articles sur notre blog afin d’apporter de l’aide à ceux qui veulent rédiger un CV, préparer un entretien sur des fiches de poste pour que chacun puisse booster sa carrière.

Cliquez sur chaque article pour le lire : Comment faire un CV ? Comment préparer un entretien d’embauche ? Les fiches de postes.

amalo Un cabinet de recrutement spécialisé qui se soucie de ses clients ?

Question compliquée. Là encore nous avons fait le maximum pour satisfaire chaque client avec qui nous avons travaillé. Nous avons donné le meilleur à chaque fois. Néanmoins, nous n’avons pas pu pourvoir 100% des recrutements. Aussi, nous pensons que certains clients ont pu rester sur leur faim. Malgré tout nous n’avons pas abonné en cours de route. Et là encore nous avons apporté du contenu sur notre blog pour que chaque entreprise puisse s’améliorer. Nous avons notamment rédigé un sujet sur la marque employeur ou comment gérer le départ d’un collaborateur.

Cliquez sur chaque article pour le lire : Qu’est-ce que la marque employeur ? Comment gérer le départ d’un collaborateur ? Comment bien rémunérer ses collaborateurs ?

Quel impact de la crise du coronavirus chez AMALO ?

Même si nous n’en sommes qu’au début et que nous ne savons pas ce que demain nous réserve, pour l’instant nous résistons très bien à la crise. Nous nous sommes rapidement adaptés et avons adopté le télétravail nous permettant ainsi de maintenir l’activité. Certains clients ont stoppé ou mis en pause leurs recrutement. En revanche, d’autres nous ont sollicités en urgence pour les aider à gérer le surcroît d’activité. Il y a donc eu un glissement des recrutements des fonctions support vers des fonctions opérationnelles. De la même façon que le constate l’APEC, nous notons depuis une bonne semaine que nous avons de nouvelles sollicitations. La crise aura été l’occasion de montrer aux entreprises et aux candidats que nous sommes là pour les aider même pendant la tempête et ce de façon personnalisée. Et nous allons continuer à aider ceux qui nous font confiance.

Un don pour chaque recrutement effectué durant le confinement

Nous avons d’ailleurs décidé de reverser 500€ par recrutement effectué durant le confinement à des associations qui luttent contre le coronavirus. Notre volonté est clairement de participer à l’effort collectif. De plus, nous allons faire durer ce format après la crise. Nous proposerons donc sur chacun de nos contrats à l’ensemble de nos clients de choisir entre plusieurs associations et de reverser un pourcentage du chiffre d’affaire généré pour chaque recrutement effectué. A l’issue de cette période compliquée, nos clients pourront donc choisir une association financée grâce aux recrutements que nous effectuons (nous envisageons notamment de financer des associations qui luttent pour la santé, l’éducation, l’environnement et le secours au personnes).

yann nabusset amalo cabinet de recrutement spécialisé supply chain logistique et industrie
Une excellente première année. Vivement la seconde.

Quels sont les objectifs de cette deuxième année ?

Plein de projets

Pour ce second exercice nous allons nous battre pour continuer à gagner de nouveaux clients et à renforcer notre visibilité sur les marchés que nous adressons. Côté candidat nous allons augmenter le suivi et les liens que nous créons avec les candidats qui postulent mais aussi ceux qui sont recrutés chez nos clients. Idem côté client. Nous allons encore travailler sur notre sens du service. Je peux d’ores et déjà annoncer que nous avons maintenant la capacité à effectuer des recrutements en intérim. Cela nous permettra de commencer à prendre place sur le marché du management de transition. Enfin, nous allons faire grossir l’équipe.

Des collaborateurs passionnés

Le premier exercice m’aura permis d’accueillir Océane LANDEL. Le second exercice, vers l’arrivée de 2 nouvelles collaboratrices. Nous avons une première personne qui nous rejoint en juin et une seconde qui nous rejoint début septembre. Nous avons hâte. Et si tout se passe bien nous allons continuer à staffer l’équipe pour répondre aux demandes croissantes des clients.

Conclusion

Ce premier exercice est un premier test réussi. Nous avons su convaincre aussi bien des PME que de grands groupes tels qu’AUCHAN, LECLERC ou PANZANI. Aussi, nous allons continuer à créer du lien avec nos interlocuteurs et à proposer du contenu sur le blog du recrutement.

CLIQUEZ ICI ET DÉCOUVREZ TOUS LES ARTICLES DU BLOG

Publié le 29 avril 2020


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *